Le nombre des entreprises adhérentes au programme de mise à niveau industrielle a atteint au mois d'octobre 2008 les 4093 entreprises sur un total de 4800 ciblées pour la fin de 2011.

Le comité national de mise à niveau a annoncé au cours de sa réunion périodique tenue, jeudi à Tunis, l'adoption de 2808 projets de mise à niveau soumis, totalisant ainsi des investissements de l'ordre de 4631 millions de dinars dont 640 millions de dinars sous forme de subventions.

Le secteur du textile et de l'habillement occupe la première place au niveau sectoriel avec un taux de 44% de projets approuvés, suivi des secteurs de l'agroalimentaire et des industries mécaniques qui affichent un taux 12%.

Jusqu'à fin octobre 2008, 257 entreprises ont adhéré au programme de mise à niveau, 104 entreprises ont vu leur projet de mise à niveau approuvé pour des investissements de l'ordre de 49 millions de dinars.

Le nombre de dossiers approuvés dans le domaine des investissements technologiques prioritaires est de 3109 pour des investissements estimés à 146 millions de dinars et des primes d'un montant de 67 millions ont également été approuvés.

Le nombre d'entreprises qui ont mis en place un programme de gestion de la qualité est de 870 entreprises dont 277 sont actives dans le secteur des industries mécaniques et électriques et dans les systèmes informatiques.

M. Meftah Amara, directeur général du bureau de la mise à niveau industrielle, a pour sa part, assuré que les efforts se concentreront durant la prochaine étape sur la poursuite des adhésions des entreprises au programme de mise à niveau afin de leur permettre de profiter des mécanismes et programmes offerts.

L'effort se focalisera également sur l'incitation des entreprises à investir dans l'immatériel en rapport avec la qualité, l'informatique, l'innovation et à inscrire les entreprises dans le cadre de réseaux de regroupement et de pôles de développement qui seront en charge de l'exportation, l'importation, l'approvisionnement, la recherche et l'innovation.

M. Afif Chelbi, ministre de l'industrie, de l'énergie et des PME, a mis en exergue la primauté du rôle joué par le programme de mise à niveau industrielle depuis 1995 dans le développement du secteur industriel.

En effet la valeur des exportations a quintuplé sur la période (1995-2007) pour passer de 3 milliards de dinars en 1995 à 15 milliards de dinars en 2007.

Sa part de la valeur totale des exportations est ainsi passée de 40% EN 1995 à 84%, en 2007.

La Tunisie est devenue en 2007 le premier pays sud méditerranéen exportateur de produits industriels à destination de l'Union européenne puisque les exportations du secteur à destination de cette région a dépassé les 6,7 milliards d'euros dépassant ainsi le Maroc, l'Egypte et Malte.

Le ministre a ajouté que le volume des investissements étrangers dans le secteur industriel s'est développé pour passer de 50 millions de dinars en 1995 à 486 millions de dinars en 2007, atteignant ainsi un volume global d'investissements de l'ordre de 6 milliards de dinars contre 8,2 milliards de dinars pour l'année 1995.

Le ministre a indiqué que l'étude menée sur les stratégies industrielles à l'horizon 2016 a permis de définir des objectifs ambitieux pour ce secteur consistant notamment à tripler le volume des exportations du secteur pour dépasser le milliard de dinars en 2007 et dépasser les 3 milliards de dinars en 2016, doublant ainsi la valeur des exportations qui devraient atteindre les 30 milliards de dinars en 2016 contre 15 milliards de dinars en 2007.

Une stratégie cohérente visant à réaliser ces objectifs sera présentée dans les espaces européen et arabe au début de l'an prochain.
africanmanager