Annonce

Réduire
Aucune annonce.

L’ensemble des projets AADL livré en 2010

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • L’ensemble des projets AADL livré en 2010

    Un nouveau programme de construction de logements « aussi important que le précédent » sera bientôt lancé pour la période 2010 -2014.

    C’est ce qu’a indiqué, hier, le ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme, M. Noureddine Moussa, lors d’un point de presse organisé à Baba Hassen, un des trois sites AADL visités pour la remise des clés à 862 bénéficiaires.
    Tout en indiquant que le programme AADL est maintenu, le premier responsable du secteur a fait savoir que son département est en train d’évaluer les formules de logements existantes afin de sortir avec des propositions «plus équitable et plus transparente».

    Le ministre a, ainsi, souligné «que conformément aux instructions du président de la République un programme aussi important en terme de volume que celui en exécution est en cours de lancement». Sur la lancée, il a souligné l’importance des mesures édictées par la loi de finances complémentaire, lesquelles encouragent le crédit immobilier ce qui offre aux citoyens, «plus de facilité pour l’acquisition d’un logement et pour les banques d’avoir un client solvable». Cette même loi, ajoute-t-il, dispose de mesures encourageant les propriétaires à louer leur appartement fermés. «Une procédure qui va certainement contribuer à régler la crise du logement».
    Revenant aux programmes 2001-2002 de l’AADL, le premier responsable du secteur a affirmé que la majorité des logements a été livrée, citant au passage la wilaya d’Alger qui a bénéficié, à elle seule, d’un quota de 25 500 unités. Pour ce qui est des projets en cours de réalisation, le ministre a expliqué qu’il y aurait un glissement sur 2010 pour leur achèvement. L’engagement est ferme : «Ce qui reste des anciens programmes seront livrés dans leur intégralité au premier semestre 2010», dit-il.
    Les retards accusés dans certains chantiers sont dus, selon le ministre, soit à la réévaluation des études de réalisation ou tout simplement à la défaillance des entreprises réalisatrices. C’est le cas de l’entreprise libanaise ayant pris en charge le site d’El Achour bis.

    Répondant aux bénéficiaires dudit site qui ont observé hier dans la matinée un mouvement de protestation devant le siège de la direction générale de l’AADL, le ministre a souligné que le problème est pris en charge par les concernés. Comme première mesure prise, la résiliation du contrat de l’entreprise mise en cause. De son côté, le directeur général de l’AADL, M. Mohamed Khebache a souligné qu’un appel d’offre sera lancé dans un mois pour relancer les travaux.

    Revenant sur les problèmes soulevés par certains citoyens tels que les pannes d’ascenseurs ou les coupures d’électricité, M. Moussa a indiqué que le bénéficiaire doit faire, de son côté, preuve de patience. Il l’assure que son département « prend en charge toutes ses préoccupations ».
    Mais en revanche, il doit faire également preuve de responsabilité et de civisme en « préservant son logement, les sites communs et surtout les équipements car leur réalisation a coûté très cher à l’Etat ». Une chose est sûre, ajoute le ministre, c’est que pour les projets futurs, les techniciens algériens ont acquis une bonne expérience, « ce qui nous évitera de tomber dans les mêmes erreurs ».

    Il est à noter que le premier site visité est Haraoua. Là, le ministre a livré 551 logements sur un total de 1115. Il s’est rendu par la suite à Boumaati pour la remise des clés à 116 familles et enfin à Baba Hassen pour la distribution de 195 unités.

    Horizons
    Proverbe Chinois : "Les vérités qu'on aime le moins à apprendre sont celles que l'on a le plus d'intérêt à savoir"
Chargement...
X