Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Début d'exploitation de Medgaz en septembre 2010

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Début d'exploitation de Medgaz en septembre 2010

    Une annonce qui devrait plaire aux Européens, mais déplaire à la Russie ...

    Le ministre algérien de l'Energie a déclaré jeudi que le très attendu gazoduc sous-marin Medgaz, reliant directement l'Algérie à l'Espagne, serait opérationnel en septembre prochain.

    Selon Chabib Khelil, certaines parties du projet sont déjà réceptionnées et subissent actuellement des tests.

    Les installations de compression seront terminées vers la fin du mois de juin prochain et seront testées à leur tour.

    Pour rappel, le projet a été retardé de trois mois par les travaux d'installation des stations de compression et l'interconnexion avec le système espagnol.

    Ce gazoduc sous-marin aura une capacité de 8 milliards de m3 de gaz par an pour un coût total évalué à 900 millions d'euros. Il mesurera 1.050 km dont 550 km en territoire algérien et 210 km en mer en eaux profondes allant jusqu'à 2.160 mètres.

    Le coût du tronçon sous-marin est quant à lui de l'ordre de 630 millions d'euros (environ 799,5 millions de dollars). Il reliera Beni Saf, sur le littoral ouest de l'Algérie, à Almeria et sera connecté au gazoduc Almeria-Albacete.

    Sa construction a été confiée en février 2007 à cinq entreprises multinationales. Avec 36%, la compagnie publique algérienne d'hydrocarbures Sonatrach est majoritaire dans le capital de Medagz, suivie par les sociétés espagnole Cepsa et Iberdrola (20% chacune), par l'italienne Endesa et par Gaz de France (12% chacune).

    Sa réalisation a pour but de revoir à la hausse le niveau les exportations gazières de l'Algérie (85 milliards de m3 à l'horizon 2012) et surtout permettre un approvisionnement sécurisé de l'Europe en gaz naturel. Le projet Medgaz a été approuvé dès 2003 par la Commission européenne comme projet d'intérêt commun dans les réseaux transeuropéens du secteur de l'Energie.

    Des recettes évaluées à deux milliards et demi de dollars devraient être engrangées par l'Algérie grâce à cette opération.

    Avec l'entrée en service de ce projet, c'est une nouvelle configuration du marché du gaz à l'échelle européenne qui devrait voir le jour.

    En juillet 2007, les spécialistes affirmaient que l'Algérie restera le principal fournisseur de gaz pour l'Europe au moins durant les 20 prochaines années. Au détriment de la Russie.

    Sources : AFP, El Watan, La Tribune d'Algérie
    Le Blog Finance
    Proverbe Chinois : "Les vérités qu'on aime le moins à apprendre sont celles que l'on a le plus d'intérêt à savoir"

  • #2
    La Russie et l'Allemagne vont mettre en service un gazoduc sous la Baltique qui distribuera le gaz directement de la Russie à l'Allemagne sans intermédiaires.

    La Russie conforte sa place de fournisseur principal de l'Europe.
    Mr NOUBAT

    Commentaire

    Chargement...
    X