A fin octobre 2013, les recettes étaient en baisse de 1,7%, alors que les dépenses ont augmenté de 2,4%. Ce qui s'est traduit par un creusement du déficit budgétaire de 50,3 Mds de DH à fin octobre 2013 contre 34 Mds de DH une année auparavant.

Il est clair que les finances publiques passent par un moment délicat et qu'il faut gérer avec prudence à travers une rationalisation des choix budgétaires et une politique de rigueur en matière de dépenses. ...


la suite sur Finances news le 05 - 12 - 2013

.