Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Benyounes souligne la disponibilité de l’Etat à soutenir les inventeurs

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • khoya
    a répondu
    BeeHive



    C'est vrai ce que tu dis.
    j'en ai rencontré il y a quelque temps. ils repartent vite trés décus en constatant que les chercheurs ici passent plus de temps à cerhcer un logement et à finir le mois en matire de budget qu'autre chose.

    Dommage leur tort c'est de ne pas être en même temps footballeurs pro.

    Laisser un commentaire:


  • Avatar de « Invité »
    Invité a répondu
    Ils viennent tous une première fois, après ils ne reviennent plus. Déjà, dans années 80 il y avait déjà des grandes rencontres avec les chercheurs algériens à l’étranger, ils était nombreux a se déplacer de USA et de l’Europe, mais il n' y a jamais eu de suivi ni de réel volonté de concretiser quelques chose de la part des responsables.

    Laisser un commentaire:


  • Ally
    a répondu
    y a aussi un certain nombre de chercheurs, universitaires, chefs d'entreprises algériens qui viennent des states et du canada pour voir ce qu'ils peuvent apporter, ils sont actifs.

    Laisser un commentaire:


  • Avatar de « Invité »
    Invité a répondu
    Au moins 40 inventeurs et 16 petites entreprises participent à ce salon
    Belle initiative du ministre, à encourager.

    On note cependant, l'absence des grandes entreprises algériennes qui ont pourtant les moyens pour investir dans l'innovation et la R&D, dommage.

    Laisser un commentaire:


  • Benyounes souligne la disponibilité de l’Etat à soutenir les inventeurs

    Le ministre du Développement industriel et de la promotion de l’investissement, Amara Benyounes a souligné dimanche à Alger la disponibilité de l’Etat à "soutenir les inventeurs".
    "Les pouvoirs publics soutiendront ces inventeurs et PME innovantes à réaliser les premiers prototypes de leur inventions", a-t-il déclaré lors de la cérémonie d’inauguration du salon national de l’innovation, qui se tient au palais des expositions du 8 au 10 décembre.
    M. Benyounes a exhorté les inventeurs à trouver des partenaires pour traduire leurs idées en projets "économiquement rentables", invitant les entreprises nationales à visiter ce salon dans le but de nouer des partenariats industriels avec ces inventeurs, qui trouvent souvent des difficultés à concrétiser leurs projets sur le terrain, faute de moyens.
    Au moins 40 inventeurs et 16 petites entreprises participent à ce salon placé sous le thème de " l’innovation clef de la compétitivité". Des prix récompensant les meilleurs travaux de recherche et d’innovation seront remis aux meilleurs inventeurs à la clôture du salon, prévue mardi. Il s’agit du prix national de l’innovation pour les PME dans sa 5éme édition et du prix national de l’invention dans sa 17éme édition.
    Le salon, organisé à l’occasion de la journée nationale de l’Innovation célébrée chaque année le 7 décembre, regroupe les PME innovantes ayant participé aux différentes éditions du prix national de l’innovation, les inventeurs détenant des brevets d’inventions et des institutions soutenant les entreprises, comme l’Institut national de la propriété industrielle (INAPI) et l’Agence nationale de développement de la PME (ANDPME).
    M. Bentahar Mohamed, patron d’une société privée, a inventé une machine de crépissage de murs de ciment et de plâtre, permettant d’atteindre 500 m2 de surface par jour, alors qu’un ouvrier ne peut réaliser que 20 à 30 m2 en moyenne par jour.
    Ce professionnel souhaite trouver un partenaire pour financer son projet et monter une chaîne de production en usine. Mohamed Rejdal a inventé, quant à lui, un équipement automatique de protection et d’intervention contre les fuites de gaz. Il s’agit, a-t-il expliqué à l’APS, d’un instrument permettant de détecter une fuite de gaz et de déclencher un système permettant de couper l’électricité et le gaz en cas de fuite pour éviter les accidents même en l’absence des locataires.
    De son côté, Bendaikha Wahiba, lauréate du Prix national de la meilleure invention en 2012 et du prix de la meilleure présentation de projet, décroché à Madrid a appelé au soutien des inventeurs pour la réalisation de leurs idées.
    Cette chercheuse avait réussi à inventer un collecteur solaire hybride destiné à la production d’eau chaude d’hydrogène pour les centrales d’énergie électrique et d’oxygène destiné aux hôpitaux et aux besoins du secteur de la pisciculture dans le sud du pays. APS.
Chargement...
X