Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Les propositions chocs du Medef pour la création d’un million d’emplois

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Les propositions chocs du Medef pour la création d’un million d’emplois

    Supression de jours fériés, fin des 35 heures... Planet.fr fait le point sur les propositions chocs du Medef pour la création d'un millions d'emplois.



    Le patronat doit faire part mercredi de ses propositions pour remédier au problème du chômage qui mine l’économie du pays. Révélées aujourd'hui par Les Echos, celles-ci ne vont pas manquer de faire réagir. Explications.

    Une liste de mesures pour "relancer la dynamique de création d’emplois"

    Le Medef doit rendre public mercredi un texte d’une cinquantaine de pages ayant pour titre "Comment relancer la dynamique de créations d’emplois en France". Avec ce plaidoyer en faveur du levage d’un certain nombre de verrous dans la legislation du travail, l’organisation de Pierre Gattaz n’y va pas avec le dos de la cuillère.

    Au menu : suppression de jours fériés, autorisation de déroger à la durée légale du travail (comprendre : fin des 35 heures) ou encore autorisation de déroger au principe du salaire minimum pour "certaines catégories de demandeurs d’emplois" indiquent nos confrères.

    Chacune de ses mesures est calculée en termes de création d'emplois selon Les Echos qui a pu consulter le document.

    L’organisation patronale admet néanmoins que ces propositions paraissent pour le moins "agressives ou caricaturales" mais le Medef souhaite avant tout promouvoir la nécessité de débat sur cette épineuse question. "Notre conviction est que nous n’avons pas 'tout essayé contre le chômage'' précise le document qui fera sans doute l’effet d’une bombe chez les syndicats.


    Planet

  • #2
    retour vers l'esclavage

    Commentaire


    • #3
      La France est en perte de vitesse par manque de compétitivité , elle paie les erreurs commises par ses politiques incapables de réformer le pays pour faire face à la mondialisation rampante , maintenant on fait des réformettes pour colmater les brèches , au lieu d"aller au fond

      Commentaire


      • #4
        Hier sur le journal TV, un retraité avec une pension de 1.600 euro avait l'habitude de payer 300 euros d'impôt sur le revenu, avec les nouvelles magouilles fiscales, il doit payer 3 fois plus, le vieux est allé mendier un délai de paiement sur 6 mois et au supermarché, il zappait déjà les fruit et légume, la viande et le poisson, et voilà que le Medef veut réduire à l'esclavage ceux qui travaillent.

        C'est le retour au Moyen Age à grande vitesse, pas besoin de prendre le TGV.
        Dernière modification par zek, 15 septembre 2014, 10h22.
        L'Homme s'obstine à inventer l'Enfer dans un monde paradisiaque. Jacques Massacrier

        Commentaire


        • #5
          voilà que le Medef veut réduire à l'esclavage ceux qui travaillent.
          Le problème de la France et qu'elle a trop donnée au social au détriment du travail ,aujourd'hui qu'il n y a pas de croissance pour le financer , tout s'écroule et le pays s'enfonce dans la crise , tant qu'il n' y aurait pas de correction de ses abus que les politiques ont instauré , la France perdra à la longue , l'exemple des retraites que l'Etat ne pourrait revaloriser faute de ressources , quant au Medef , il a raison de demander ses réformes sinon le suicide ou la délocalisation

          Commentaire


          • #6
            J'ai une amie qui touche 1200e net.
            Elle a fait l'erreur en changeant de boulot de ne pas prendre de vacances, se disant qu'elle gagnerait plus de sous.
            Résultat le PS lui réclame 1400e d'impôt.

            Moi, je touche queudalle : 12500e l'an dernier, pas d'impôt

            Concernant le MEDEF, c'est des foutaises.
            On n'a pas besoin de foutre en l'air notre système sociale.
            La vérité, c'est que la France a des infrastructures et une énergie très bon marché grâce au nucléaire. Les entreprises s'y retrouvent.
            Seulement, avec nos politiques qui changent les règles du jeu tous les quatres matins, on ne rassure pas les investisseurs. On est aussi instable qu'un pays en guerre

            Pour redresser notre économie, moi, grands économiste, je préconise :

            1/ Augmenter la TVA,
            2/ Investir dans des grands projets d'infrastructures : ports, LGV, autoroutes (les entreprises en région PACA sont obligé de faire décharger leurs produits à Rotterdam ou au Havre ce qui augmente les coûts de transport)
            3/ Instaurer un seul contrat de travail légal.
            Periode d'essai de 18mois. Prime de précarité de 10% si licencié avant la fin des 18mois.
            4/ Maintien des 35h légal, mais assouplissement des heures supp (majoration progressive : 25% pour 4h, 45% pour 10h, 100% pour plus dans la limite européenne de 48h hebdomadaire). Les entrepreneurs n'ont pas toujours les moyens d'embaucher, mais il faut bien les laisser palier a des augmentations de commandes.
            5/ Instaurer des tarifs douaniers pour les produits extra-européens.
            6/ Valoriser les produits fabriqués totalement ou en partie en France avec un gros stickers bleu blanc rouge sur les emballages.
            7/ Augmenter le SMIC, et baisser les charges patronales.
            8/ Négocier avec les groupes pharmaceutiques des réductions ou, leurs médocs ne seront plus remboursés par la sécu.
            9/ Avec de l'emploi, il n'y a plus de chômage, et donc on peut renflouer les caisses.
            10/ Maintien de la retraite à 60ans, mais baisse des pensions de 60 à 65ans si en bonne santé. Les retraités pourront occuper des mi-temps. Ou : maintenir la retraite à 60ans, mais offrir une retraite universelle égale au SMIC pour tous. Si les gens veulent plus, ils devront souscrire à des retraites privées.
            11/ Faire des transitions technologiques : passer à la 5G, équiper les hôpitaux de nouveaux materiels, renouveller les materiels militaire...
            Afin de produire, vendre à l'Etat et aux collectivités, améliorer nos services, et encore une fois produire, donc embaucher.

            Une fois l'économie relancée, tout va bien.

            Commentaire


            • #7
              @haddou.

              Tu sais, les travailleurs aujourd'hui produisent plus qu'il y a vingt ans.
              Quand un salarié coutait 1€ et qu'il rapportait 2,50€ aujourd'hui un salarié coûtera 1,50€ mais rapportera 30€.
              Le soucis, en France, c'est qu'on a laissé les entreprises spéculer avec leurs gains, au lieu de les obliger à réinvestir au sein de leurs entreprise.

              On aurait ainsi pu obtenir d'eux que 5% des bénéfices annuels soient reversés aux salariés en fin d'année. (Pour les grosses boites évidemment), que 50% soit réinvestit en France dans leur société (création d'entrepôts, d'usines...) et que les 45% restant servent effectivement à gaver les actionnaires.

              Commentaire


              • #8
                bonjour , Z88

                Tu parles en tant que salarié et je te comprends , tu défends ton gain pain , mais soyons logique , j'ai parcouru tes propositions , mais certains ne seront pas réalisables , parce que la France est dans un pétrin , son économie ne fait pas de croissance donc ne crée pas de richesse :


                Augmenter la TVA
                est ce que le consommateur en est capable de la payer

                2/ Investir dans des grands projets d'infrastructures : ports, LGV, autoroutes (les entreprises en région PACA sont obligé de faire décharger leurs produits à Rotterdam ou au Havre ce qui augmente les coûts de transport
                l'Etat est lourdement endetté , il n'a plus de marge pour continuer ,sinon ,c'est la catastrophe et bonjour la Grèce ,il n'est pas libre de puiser dans la monnaie comme le font les américains ,UE oblige


                4/ Maintien des 35h légal,
                Le fait de revenir aux horaires anciens , c'est pour permettre au privé de se recapitaliser et investir pour sa compétitivité

                5/ Instaurer des tarifs douaniers pour les produits extra-européens.
                c'est contraire à l'OMC ,ensuite l'UE est négociation avec les USA pour un libre échange

                7/ Augmenter le SMIC, et baisser les charges patronales.
                dans ce cas,c'est l'Etat qui perd , donc moins d’impôts , c'est contradictoire avec ton idée d’investir dans les grands chantier


                10/ Maintien de la retraite à 60ans,
                il y a un vieillissement de la population et moins de jeunes ,comment faut-il financer cette retraites pour ceux qui viendront après

                Commentaire


                • #9
                  Augmenter la TVA
                  vous n'avez pas honte ?

                  alors soit l’Etat se met a jouer au loto soit il se dit que toutes ses contraintes plombent le moral des investisseurs et autres.

                  quand tu va produire en Chine, alors que c'est très loin, personne ne va te casser les couilles avec la malnutrition des poissons rouges qui est soit disant du au pipi de ton chat ( c'est pas parce qu’il n'y a pas de chat hein).

                  Le salaire des ouvriers bien entendu mais a mon avis c'est pas ce qui pousse a l'exil.

                  il y a aussi quelque chose de naturel, plus un pays est développé et plus la concurrence est rude, çà freine les nouveaux investisseurs qui vont voir ailleurs ou se mettre au rsa.

                  Commentaire


                  • #10
                    Le patronat propose tout simplement le modèle anglais et allemand. Rien de plus.
                    Il faut enlever les 35 heures pour le travail qui n'est pas pénible, c'est une solution cruciale.
                    l'amitié est une chose rare,l'ami veritable est celui qui te demande d'etre toi meme.il t'aidera a survivre par l'amour qu'ilte porte

                    Commentaire


                    • #11
                      Ce pays est foutu, qui va accepter de telles conditions de travail qui font retourner à l’époque de l'esclavage ?
                      Ils vont continuer à exploiter la misère du monde en important de la main d'oeuvre de pays du tiers monde pour maintenir leur systèmes et leur privileges.
                      Dernière modification par snake78, 15 septembre 2014, 21h53.
                      "When I saw the Hoggar Mountains, my jaw dropped. If you think of Bryce, or Canyonlands National Park, you're close, but the Hoggar Mountains are more spectacular." David Ball, Empire of sands

                      Commentaire


                      • #12
                        1/ Augmenter la TVA,
                        2/ Investir dans des grands projets d'infrastructures : ports, LGV, autoroutes (les entreprises en région PACA sont obligé de faire décharger leurs produits à Rotterdam ou au Havre ce qui augmente les coûts de transport)
                        3/ Instaurer un seul contrat de travail légal.
                        Periode d'essai de 18mois. Prime de précarité de 10% si licencié avant la fin des 18mois.
                        4/ Maintien des 35h légal, mais assouplissement des heures supp (majoration progressive : 25% pour 4h, 45% pour 10h, 100% pour plus dans la limite européenne de 48h hebdomadaire). Les entrepreneurs n'ont pas toujours les moyens d'embaucher, mais il faut bien les laisser palier a des augmentations de commandes.
                        5/ Instaurer des tarifs douaniers pour les produits extra-européens.
                        6/ Valoriser les produits fabriqués totalement ou en partie en France avec un gros stickers bleu blanc rouge sur les emballages.
                        7/ Augmenter le SMIC, et baisser les charges patronales.
                        8/ Négocier avec les groupes pharmaceutiques des réductions ou, leurs médocs ne seront plus remboursés par la sécu.
                        9/ Avec de l'emploi, il n'y a plus de chômage, et donc on peut renflouer les caisses.
                        10/ Maintien de la retraite à 60ans, mais baisse des pensions de 60 à 65ans si en bonne santé. Les retraités pourront occuper des mi-temps. Ou : maintenir la retraite à 60ans, mais offrir une retraite universelle égale au SMIC pour tous. Si les gens veulent plus, ils devront souscrire à des retraites privées.
                        11/ Faire des transitions technologiques : passer à la 5G, équiper les hôpitaux de nouveaux materiels, renouveller les materiels militaire...
                        Afin de produire, vendre à l'Etat et aux collectivités, améliorer nos services, et encore une fois produire, donc embaucher.

                        1- La TVA va de toute façon être augmentée. Augmenter la TVA en augmentant le SMIC ne sera pas gênant.
                        L'objectif est de remettre tout le monde au travail, donc il n'y aura plus de chômage.

                        2- Qui prétend que nous n'avons pas les moyens de rembourser ?
                        Avec un plan de relance qui rassure les marchés, on aura des gens pour nous prêter des sous. Mais je suis d'avis de créer un livret bien rémunéré qui permettrait de prêter à l'Etat. Un peu comme des bons du trésor, mais disponible au bout d'un ou deux ans.
                        La dette doit devenir nationale, pour avoir plus de latitude.

                        3- Instaurer un seul contrat de travail apportera de la souplesse aux entreprises, et facilitera la vie des employés, pour louer des apparts, ou faire des crédits.

                        4- Assouplissement des 35h, mais les patrons pourront demander plus à leurs employés en majorant leurs heures supplémentaires, jusqu'à 48h/semaine.

                        5- Tarifs douaniers. L'OMC autorise quelques pourcentages. On peut aussi décider que des produits étrangers ne respectent pas nos normes sociales et environnementales, et là on est tranquille. Il y aura de la réciprocité, il faudra se passer de certains marchés, on pourra d'autant mieux se concentrer sur l'Afrique, véritable avenir de la France.

                        7- En te débarrassant du chômage, l'Etat a besoin de moins d'argent, et en supprimant l'armée de réserve du capital, le patronat sera de toute façon obligé d'augmenter les salaires.

                        10- Maintien de la retraite à 60ans, oui. Soit en garantissant un minimum retraite universel égal au smic, et les gens prendront des complémentaires, soit on leur donne une retraite minorée pendant cinq ans avec le droit de travailler à mi temps.
                        Dans les deux cas, la retraite coutera beaucoup moins chere que maintenant.

                        Enfin, dans tous les cas, il faut que la France fasse plus d'enfants.
                        Il faut augmenter les allocations familiales, crééé des créches dans les entreprises et les universités, faire la promotion d'un nouveau modele familiale, père + mère + 3enfants. diffuser ce modèle à la télévision, au cinéma... Faire des réductions familles nombreuses sur tout, voitures (modèles familiales), trains,avions... Qu'une famille avec deux anfants se disent qu'ils auraient beaucoup à gagner à en avoir trois.


                        Bref.

                        Commentaire


                        • #13
                          Le patronat doit faire part mercredi de ses propositions
                          C'est vrai que, Valls passera mardi l'examen au parlement. Les propositions du Medef, annoncées avant le vote de confiance, auraient convaincu les plus récalcitrants (à aller jusqu'au bout de la logique) parmi les frondeurs.
                          Dernière modification par jawzia, 15 septembre 2014, 22h51.

                          Commentaire

                          Chargement...
                          X