Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Lockheed Martin revendique une percée majeure dans le domaine de la fusion nucléaire.

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Lockheed Martin revendique une percée majeure dans le domaine de la fusion nucléaire.

    Lockheed Martin (le constructeur des F117 et des F35) revendique une percée majeure dans le domaine de la fusion nucléaire.

    Si, leurs affirmations s’avèrent véridiques, ceci peut changer la carte du monde...


    D'après le journal économique français "Les Echos"

    L'entreprise de défense Lockheed Martin a partiellement levé le voile sur un programme secret de réacteur compact à fusion nucléaire.
    Le plus large conglomérat de défense et d’aérospatial américain Lockheed Martin a annoncé avoir franchi un cap majeur dans la fusion nucléaire. Ses dernières avancées en R&D pourraient bien conduire dans quelques années à la production de réacteurs nucléaires de la taille d’un camion.
    Ce type de réacteur générerait suffisamment d’énergie pour éclairer l’équivalent de 80.000 foyers, selon Lockheed Martin. Il brûlerait à peine 20 kilogrammes de combustible par an.
    Faire revivre des rêves d'antan
    L’équipe de recherche du projet a déclaré ce dispositif davantage sûr, propre et puissant que les systèmes actuels basés sur le principe de la fission. Il s’agit d’un processus de fractionnement des atomes pour en libérer l’énergie. A contrario, la fusion, vise à rassembler des noyaux très légers d’atomes en un noyau de taille moyenne. Cette méthode évite la création massive d’entropie radioactive devant être conservée des milliers d’années.
    L’entreprise mise sur l’aspect évolutif de son réacteur compact et entrevoit déjà de multiples applications allant des sondes spatiales interplanétaires jusqu’aux navires, en passant par des centrales urbaines. Elle espère également faire revivre le concept des avions gros porteurs qui n’auraient pratiquement jamais besoin de ravitaillement. Un rêve qui a été abandonné il y a près de cinquante ans à cause de la complexité et des dangers de la fission nucléaire.

  • #2

    Si, leurs affirmations s’avèrent véridiques, ceci peut changer la carte du monde


    Il y a eu beaucoup d'annonces.... Et de douche froide dans ce secteur de recherche
    Mais si cela se confirme , ça serait une nouvelle extraordinaire et le mot est encore faible

    Commentaire


    • #3
      Il y a eu beaucoup d'annonces.... Et de douche froide dans ce secteur de recherche
      Absolument, les HOAX ne manquent pas sur le WEB,
      Mais, ce cas semble différent.

      Lockheed Martin n'est pas n'importe qui, leur CA annuel dépasse le PIB des petits pays, il ne peuvent pas jouer avec leur réputation.

      Mais, la possibilité d'un coup de bluff des USA reste envisageable.

      Commentaire


      • #4
        Quand on connait les avancées scientifique en la matière, on a tendance à croire qu'on ai pu faire le virage technologique.

        C'est le principe de la Z machine qui semble derrière cette potentielle avancée; La Z machine, c'est la contribution de laboratoires et de physiciens des trois coins du monde (le notre étant le quatrième).

        Notre coin à nous crois en Dieu et en son prophète Mohammed.

        Commentaire


        • #5
          C'est le principe de la Z machine qui semble derrière cette potentielle avancée; La Z machine, c'est la contribution de laboratoires et de physiciens des trois coins du monde (le notre étant le quatrième).

          La Z Machine est un monstre technologique, dans ce cas on parle d'une petite machine de 3 x 2 mètres...

          Si, c'est vrai, les 50 milliards d'ITER ne serviront à rien.
          Dernière modification par Carthage, 17 octobre 2014, 16h55.

          Commentaire


          • #6
            La Z Machine est un monstre technologique, dans ce cas on parle d'une petite machine de 3 x 2 mètres...

            Si, c'est vrais, les 50 milliards d'ITER ne serviront à rien.
            Euuuh ..

            Oui effectivement ITER s'est un gigantesque jouet qui coûte cher et qui ne servira pas.

            Mais le concept z-Machine est tout ce qu'il y a de très compact : le prototype "cage à sereingue" qui permet d'atteindre plus de 3 milliards de °C est un tout petit cage ( quelque centimètres de diamètre de la base et une hauteur ne dépassant pas l'ordre de la dizaine de centimètre).

            Commentaire


            • #7
              Pour que la Z machine démarre, il faut une puissance électrique phénoménale.
              (de quoi alimenter une ville entière)

              Commentaire

              Chargement...
              X