Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Zara crée 1 000 emplois par mois dans le monde

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Zara crée 1 000 emplois par mois dans le monde

    Bonjour, en un an, le groupe propriétaire de la célèbre enseigne Zara, a créé 11.739 emplois dans le monde, à quand l'implantation des franchises et des nouvelles marques en Algérie, Adidas, Nike, Zara, Celio, ect.

    Tout le monde sait que ce sont des machines à créer des emplois et à réduire le marché informel et les imitations.

    -------------------------------------------------------------------------

    Inditex, propriétaire de Zara, a ouvert 326 nouveaux magasins dans 40 pays depuis février.

    UNE VÉRITABLE « job machine » ! En un an, le groupe espagnol Inditex, propriétaire de la célèbre enseigne Zara, a créé 11 739 emplois dans le monde. Près d'un millier par mois. Mi-octobre, il inaugurait son *trois millième magasin à Valence (Espagne), sous l'enseigne Zara *Home, le nouveau concept spécialisé dans le linge de maison. Depuis, 91 autres ont déjà rejoint ce parc. Avec, pour chacun, leur cohorte d'employés.


    La grande majorité de ces créations d'emploi ont lieu en *Espagne (près de 4 000), pays d'origine du groupe. Cinq cents emplois *nou*veaux ont vu le jour dans des plateformes logistiques. Inditex emploie aussi 2 000 personnes dans ses sièges sociaux de Galice et de Catalogne, ainsi que 2 000 ouvriers dans ses douze usines détenues en propre (l'essentiel de la production étant réalisé par des sous-traitants). Des postes transversaux ont aussi été pourvus dans les sièges de nouvelles filiales ouvertes *durant l'année en Chine et en Tunisie.


    Mais, pour l'essentiel, ces 1 000 emplois nouveaux chaque mois sont des vendeurs. Sur l'année, le groupe aura inauguré entre 410 et 490 magasins. Après l'Eu*rope, il a mis le cap sur l'Amérique, l'Asie, le Moyen-Orient et le Maghreb.


    500 emplois créés en France


    Un rythme d'ouvertures sans répit qui permet de nourrir une croissance des ventes et des profits de 22 % sur les neuf premiers mois de l'exercice, similaire à celle de l'année dernière.


    La France ne déroge pas à cette frénésie. Avec 148 magasins à la fin de l'année (25 nouveaux), le parc est encore dix fois moins important qu'en Espagne, mais c'est le second pays du groupe en chiffre d'affaires. Environ 500 emplois supplémentaires y ont été créés, portant le total à 3 900 personnes. 334 de ces nouveaux postes ont été attribués à la chaîne Zara, qui atteint la centaine de boutiques dans l'Hexagone. Après les grandes villes, l'enseigne s'attaque maintenant à des agglomérations plus petites (autour de 60 000 habitants). Parallèlement, les autres chaînes, chacune destinée à une tranche d'âge spécifique, comme Bershka ou Massimo Dutti, prennent leur essor. Trois nouveaux concepts ont fait leur apparition en France l'an dernier : Zara Home, Stradivarius et Skhuaban. Ils seront suivis l'an prochain de quatre boutiques Oysho. Un grand magasin Zara peut employer jusqu'à 55 salariés, le petit point de vente d'une autre enseigne démarre avec une dizaine d'employés.


    « Le développement va s'accélérer l'année prochaine puisque nous allons augmenter notre parc de 33 %, soit 47 magasins, ce qui devrait entraîner la création d'environ 1 200 emplois », promet Jean-Jacques Salaün, patron du groupe en France. Pour la première fois, cela va passer par une croissance externe. Inditex a annoncé le rachat de quinze implantations d'un coup aux chaînes Eurodif et Bouchara (groupe Omnium), en difficulté. L'accord devrait aboutir très bientôt. Dans ce cadre, Inditex s'engage à reprendre 250 salariés.

    FLORENTIN COLLOMP.
    14 décembre 2006 Le Figaro
    L'Homme s'obstine à inventer l'Enfer dans un monde paradisiaque. Jacques Massacrier

  • #2
    Les franchises encore des enseignes de luxes

    Les franchises ont beaucoup de mal à se développer dans le pays à cause du pouvoir d'achat qui reste très faible, les gens préfèrent largement acheter des contres façons qui sont beaucoup moins chères et des fois de bonne qualité plutôt que d'investir une somme qu'ils n'ont pas ou que la raison impose à être dépensé ailleurs.

    En ce moment les quelques franchises qui existent sont concentrées à Alger et ne sont fréquentées que par la bourgeoisie locale, mais bon c'est toujours mieux que rien.

    Commentaire


    • #3
      je pense que le pouvoir d'acaht est le même dans tout le maghreb, donc, le pouvoir d'achat n'est pas une cause du désinteret des franchiseurs mais autres choses.
      إِن تَنصُرُوا الله ينصُركُم الله، الوطن، الملك

      Commentaire


      • #4
        je pense que le pouvoir d'acaht est le même dans tout le maghreb, donc, le pouvoir d'achat n'est pas une cause du désinteret des franchiseurs mais autres choses.
        Oui je pense bien que ce n'est pas le seul facteur, même le transport et la logistique au départ et à l'arrivé en Algérie sont chers, cela contribue donc à faire monter encore plus le prix des produits.

        Commentaire

        Chargement...
        X