Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Suite à une aide de la Chine : L'Algérie ne gèlera pas la réalisation de projets structurants

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Suite à une aide de la Chine : L'Algérie ne gèlera pas la réalisation de projets structurants

    Mise à jour : 07-12-2015


    Dans le précédent numéro de l'émission, l'invité de la rédaction de la chaîne 3 de la Radio Algérienne,
    M. Mustapha Mékidéche, président du Panel du mécanisme Africain d'évaluation par les pairs de l'Union Africaine a fait savoir que l'Algérie est, elle aussi, éligible à l'aide financière de la Chine à l'Algérie qui va éviter de geler la réalisation de projets structurants.
    Durant les travaux du Forum consacré à la coopération entre la Chine et l'Afrique, en Afrique du Sud, Pékin a annoncé le déblocage, à des conditions particulièrement avantageuses, d'un prêt de 60 milliards de dollars à titre de contribution au développement du continent. " A un moment où il est confronté à la chute de ses revenus pétroliers, le pays pourrait, dit-il, profiter de ces financements inespérés pour poursuivre le montage de ses projets structurels, parmi lesquels, un certain nombre était menacé de gel", a-t-il ajouté. Par le biais de prêts accordés à des conditions " attractives ", La Chine, dont il rappelle qu'elle entretien de fortes relations géopolitiques et géostratégique avec l'Algérie, sans y avoir cependant une présence " significative " en matière d'investissement, pourrait, assure-t-il, l'aider à promouvoir nombre de secteurs d'activités dont ceux du phosphate et de la pétrochimie, en particulier. Cette coopération avec un pays fortement présent en Algérie dans le domaine de la construction et une force de travail constituée de 40.000 ressortissants, en même temps qu'elle permettrait d' " effacer ses risques de change ", contribuerait, souligne-t-il, à lui permettre d'atténuer les effets d'une crise dans laquelle " nous sommes installés, au moins jusqu'en 2020 ". Lors de son intervention, M. Mékidèche s'est plu à rappeller que lors de la crise financière qui a affectée l'Algérie, durant les années 80, c'est la Chine qui, par le biais de son organisme financier l'Eximbank, était venue à son aide.
    Malika R.

    mghreb dz
    "Qui ne sait pas tirer les leçons de 3 000 ans, vit au jour le jour."
    Johann Wolfgang von Goethe

  • #2
    les aides et prets destinés à l'afrique viennent d'etre annoncés par la chine
    "Qui ne sait pas tirer les leçons de 3 000 ans, vit au jour le jour."
    Johann Wolfgang von Goethe

    Commentaire


    • #3
      Prêts destinés aux projets PIDA sur au moins 20 ans à des taux presque nuls.

      Commentaire


      • #4
        60 mds qui permettront à la chine de faire le plein d'appels d'offres et plein d'emploi pour les chinois, rien n'est gratuit

        pas de projets, pas d'argent
        "Qui ne sait pas tirer les leçons de 3 000 ans, vit au jour le jour."
        Johann Wolfgang von Goethe

        Commentaire


        • #5
          pas de projets, pas d'argent
          Et ça te choque ?

          Commentaire


          • #6
            question très mal placé, qu'est ce qui indique que je suis choqué?
            "Qui ne sait pas tirer les leçons de 3 000 ans, vit au jour le jour."
            Johann Wolfgang von Goethe

            Commentaire


            • #7
              Pour s'être donné la peine de rappeler une Lapalissade !!

              Commentaire


              • #8
                et ça te derrange?
                "Qui ne sait pas tirer les leçons de 3 000 ans, vit au jour le jour."
                Johann Wolfgang von Goethe

                Commentaire


                • #9
                  Blagues à part !

                  Dernière modification par jawzia, 07 décembre 2015, 17h03.

                  Commentaire


                  • #10
                    Et ça te choque ?
                    Non c pas choquant ......

                    Mais amusant dans la mesure où l'algerie à décidé de confier les gros marchés à dzs entreprises algeriennnes ........
                    " Je me rend souvent dans les Mosquées, Ou l'ombre est propice au sommeil " O.Khayaâm

                    Commentaire


                    • #11
                      Mais amusant dans la mesure où l'algerie à décidé de confier les gros marchés à dzs entreprises algeriennnes ........
                      sauf ...

                      ah ces ingénieurs ..

                      Commentaire


                      • #12
                        sauf ...

                        ah ces ingénieurs ..

                        Ahhhhh oui la règle qui infirme l'exception .....
                        " Je me rend souvent dans les Mosquées, Ou l'ombre est propice au sommeil " O.Khayaâm

                        Commentaire


                        • #13
                          Mais amusant dans la mesure où l'algerie à décidé de confier les gros marchés à des entreprises algeriennes ........
                          Ces marchés ne feront pas l'objet d'un appel d'offre mais d'un protocole d'accord où le bailleur de fonds sera le maitre d'oeuvre.

                          Commentaire


                          • #14
                            j'aime bien les gens qui pense que , en haut , les algériens savent ce qu'ils sont en train de faire , les responsables savent a peine lire et Ecrire , et ils pensent nous pendre une stratégie Economique a long terme ...quand ils avait un budget presque illimité ...ils n'ont rien fait de concret ..et la , alors qu'il y a pas vraiment beaucoup de revenu on perspective , ils jouent au économistes ..
                            tu tombe je tombe car mane e mane
                            après avoir rien fait ...on a souvent le sentiment d'avoir faillie faire ....un sentiment consolateur

                            Commentaire


                            • #15
                              ça me fait penser à quelqu'un qui dilapide son capital puis emprunte pour continuer à dépenser,ne sachant rien faire d'autre
                              Et tous les concepts économiques savants n'y changeront rien :22:
                              :22:

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X