Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Lancement d'un satellite 100 % algérien en février prochain

Réduire
Cette discussion est fermée.
X
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Lancement d'un satellite 100 % algérien en février prochain

    salam


    ALGER- Le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Tahar Hadjar a indiqué mardi à Alger que le premier satellite 100 % algérien "pourrait être lancé en février prochain".

    Répondant aux interrogations des membres du Conseil de la nation lors d'une séance plénière consacrée à la présentation et au débat sur la loi d'orientation sur la recherche scientifique et le développement technologique, M. Hadjar a annoncé que le "premier satellite 100% algérien est en cours de réalisation au niveau du pole technologique d'Oran et pourrait être lancé en février prochain".

    M. Hadjar a souligné que cette réalisation faisait suite à l'expérience du satellite "ASAT" 1 et 2 menée par l'Agence spatiale algérienne (ASAL) en partenariat avec des entreprises britanniques spécialisées dans la recherche spatiale.

    Par ailleurs, M. Hadjar a indiqué que son secteur compte créer "un centre international d'innovation pour encourager la recherche scientifique" avec la collaboration du chercheur et spécialiste algérien en électronique, Belkacem Habba.

    Il a souligné dans ce sens que "le classement de l'Algérie selon l'indice d'innovation scientifique ne reflétait pas les efforts de l'université mais le niveau de l'innovation au sein des entreprises économiques".

    Concernant le volet socioprofessionnel des chercheurs, le ministre a précisé que son secteur envisage la révision du statut des chercheurs de 2008 en vue d'améliorer la situation socioéconomique des chercheurs notamment ceux activant dans le domaine du développement technologique et de l'innovation.

    M. Hadjar a indiqué dans ce contexte que l'Algérie comptait 860 chercheurs pour 1 million d'habitants. C'est une moyenne proche de la moyenne mondiale (1080 chercheur pour 1 million d'habitants), a-il soutenu.

    Les activités de recherche scientifique sont financées avec la participation des entreprises économiques publiques et privées et le fonds national de la recherche scientifique, a précisé M. Hadjar.

    A une question d'un journaliste en marge de la séance concernant la grève prévue lors des prochains jours par le syndicat du conseil national de l'enseignement supérieur (CNES) , M. Hadjar a affirmé que la tutelle n'avait reçu aucun préavis de grève de la part de ce syndicat" qu'il estime "respectable".

    "Les portes du dialogue sont toujours ouvertes devant les partenaires sociaux", a-t-il ajouté dans ce contexte
    aps

  • #2
    il est ou aourag?


    Mars 2012

    SELON LE DG DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE
    3 800 chercheurs seront recrutés en 2012



    1 200 chercheurs porteurs de magister et de doctorat ainsi que 2 600 chercheurs ingénieurs seront recrutés cette année par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.
    Mehdi Mehenni - Alger (Le Soir) - Le directeur général de la Recherche scientifique et du développement technologique (RSDT), Abdelhafid Aourag, a fait savoir hier, à l’occasion de la tenue de la troisième édition de la Semaine nationale de la recherche scientifique, que 3 800 chercheurs seront embauchés cette année. Il s’agit, en effet, de 1 200 chercheurs porteurs de magister et de doctorats ainsi que 2 600 chercheurs ingénieurs qui serviront dans les laboratoires de recherche. De son côté, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, qui a inauguré cet événement qui se déroule du 18 au 22 mars, au pavillon D du Palais des expositions des Pins-Maritimes (Safex), a annoncé que le premier satellite algérien sera lancé fin 2013 en Algérie mais à partir d’une base commune avec l’Inde. Il a, à ce propos, rappelé que le plus grand projet structuré pour la recherche scientifique est celui du développement des technologies de l’espace et des satellites auquel une enveloppe de 34 milliards de dinars a été consacrée. S’agissant de la troisième édition de la Semaine nationale de la recherche scientifique qui a été placée sous le thème de «l’énergie durable pour tous», plusieurs centres et unités de recherches issues des différentes universités du pays ont saisi l’occasion pour présenter leurs travaux en lien avec la thématique. Selon la direction générale de la Recherche scientifique et du développement technologique, l’objectif principal de ce rendez-vous est de «faire sortir la science des entités de recherche et de la rendre notamment accessible à un plus large public».
    M. M.
    lesoir algerie
    "Qui ne sait pas tirer les leçons de 3 000 ans, vit au jour le jour."
    Johann Wolfgang von Goethe

    Commentaire


    • #3
      salam

      là il s'agit du 3eme réveille toi voisin de l'ouest

      je vois que le maroc conserve toutes nos archives c'est bien

      si un jour on est amené à en avoir besoin

      Le premier satellite algérien mis sur orbite est Alsat-1. C'est un micro-satellite de cartographie, visant principalement à la gestion des ressources naturelles et à la prévention des catastrophes naturelles comme les inondations et les tremblements de terre.

      Il a été conçu par des scientifiques algériens et britanniques au Centre spatial de Surrey (SSTL), au Royaume-Uni. La mise sur orbite a été réalisée par un lanceur russe Cosmos-3M, le 28 novembre 2002, de la base de Plesetsk en Russie.

      Alsat-1 fait partie du programme Disaster Monitoring Constellation (DMC), visant à prévenir les catastrophes naturelles dans le monde. les pays qui participent à cette constellation sont : l'Algérie, le Royaume-Uni, la Chine, le Nigeria et la Turquie.

      Le deuxième satellite algérien est Alsat-2A. C'est un satellite d'observation de la Terre à haute résolution, il a été intégré et testé en France, dans les locaux d'EADS Astrium avec la participation de 29 ingénieurs algériens.

      Alsat-2A a été lancé par une fusée PSLV le 12 juillet 2010 depuis le Centre spatial de Satish Dhawan situé à Sriharikota près de la métropole de Chennai (sud de l'Inde). Avec une résolution au sol de 2,5 m en mode panchromatique et de 10 m en mode multispectral, il servira à différentes applications notamment la topographie, l'agriculture, la cartographie, le suivi de l'environnement... (voir le site de l'Agence Spatiale Algérienne1).

      Le troisième satellite Alsat-2B sera réalisé et intégré au sein du Centre de Développement des Satellites (CDS) à Oran. Le lancement d'Alsat 2B est prévu pour l'année 2016.
      Dernière modification par MEIS, 09 décembre 2015, 10h59.

      Commentaire


      • #4
        salam

        Commentaire


        • #5
          comprendra qui pourra
          "Qui ne sait pas tirer les leçons de 3 000 ans, vit au jour le jour."
          Johann Wolfgang von Goethe

          Commentaire


          • #6
            là il s'agit du 3eme réveille toi

            surtout pas, ils sont bien comme ça









            .
            .


            Nul n’est plus désespérément esclave, que ceux faussement convaincus d’être libres"-JWVG

            Commentaire


            • #7
              azzouz
              surtout pas, ils sont bien comme ça
              azzouz tu t'enfonces pour rien, il y a aucun mal qu'il y'ai du retard dans un domaine non maitrisé

              tu vois que meme somnolents on perd pas l'est

              lemidi-dz dit
              Du nouveau à l’Agence spatiale algérienne
              6 Juin 2012

              Le directeur général de l’Agence spatiale algérienne (ASAL), Azzeddine Oussedik, a annoncé, lundi soir à Oran, un projet de lancement de satellites dans le cadre de constellations arabes et africaines.
              Exposant le programme de développement de l’activité spatiale de l’ASAL devant les ministres membres du bureau exécutif du Conseil des ministres arabes des Technologies de l’information et de la communication (TIC), qui ont visité le Centre de développement des satellites (CDS) d’Oran, M. Oussedik a indiqué que ce projet s’inscrit dans le cadre du renforcement et de la promotion de la coopération arabe et africaine dans ce domaine stratégique.
              Cette coopération vise également à créer un partenariat bénéfique dans le cadre de conventions et de traités internationaux sur l’espace, notamment en ce qui concerne les recommandations du vomité des Nations unies pour l’utilisation pacifique de l’espace extra-atmosphérique.
              L’Agence spatiale algérienne ambitionne, d’autre part, d’être au diapason du développement national durable dans les différents domaines social, économique, scientifique et autres en s’apprêtant au lancement d’un groupe de petits et moyens satellites du type 1.000 kg.
              En plus du projet de satellite "Alsat 2 B", réalisé au CDS d’Oran qui sera lancé avant fin 2013, l’agence a programmé le lancement d’une série de satellites dont "Alsat 4" d’une technologie de pointe, en plus du satellite de communications "Alsatcom" qui permettra la réalisation d’un bon nombre d’objectifs stratégiques dans le domaine de la radiodiffusion, le développement de la photo numérique et l’utilisation du téléphone portable et fixe.

              -------------------------------------------------------

              algerie patriotique dit

              L'Algérie s'apprête à lancer plusieurs nouveaux satellites
              ARTICLE | 6. JUIN 2012 - 7:41


              Le directeur général de l'Agence spatiale algérienne (Asal), Azzeddine Oussedik, a annoncé un projet de lancement de satellites dans le cadre de constellations arabes et africaines. L'Agence spatiale algérienne s'apprête au lancement d'un groupe de petits et moyens satellites du type 1 000 kg. En plus du projet de satellite Alsat 2B, réalisé au CDS d'Oran qui sera lancé avant fin 2013, l'agence a programmé le lancement d'une série de satellites dont Alsat 4 d'une technologie de pointe, en plus du satellite de communications Alsatcom qui permettra la réalisation d'un bon nombre d'objectifs stratégiques dans le domaine de la radiodiffusion, le développement de la photo numérique et l'utilisation du téléphone portable et fixe. Le programme de développement de l'activité spatiale algérienne, qui s'étend de 2006 à 2020, porte sur le développement des compétences, la concrétisation de diverses innovations telles que l’intégration des caméras dans les satellites et de panneaux solaires dans cette activité, ainsi que la modernisation des applications et des expériences pour le stockage de données et de contenus. Le deuxième satellite algérien Alsat 2A, lancé à partir d'une station spatiale indienne le 12 juillet 2010, a permis jusqu'à ce jour la prise de 23 000 photos par le système d'information géographique (SIG) dont 6 692 photos sur divers domaines en Algérie.
              Agence

              -----------------------------------------
              et APS dit

              Constellations arabes et africaines : projet de lancement de satellites (ASAL)

              Le Directeur général de l'Agence spatiale algérienne (ASAL), Azzeddine Oussedik a annoncé, lundi à Oran, un projet de lancement de satellites dans le cadre de constellations arabes et africaines.
              Exposant le programme de développement de l'activité spatiale de l'ASAL devant les ministres membres du Bureau exécutif du Conseil des ministres arabes de Technologies d'information et de communication (TIC), qui ont visité le Centre de développement des satellites (CDS) d'Oran, M. Oussedik a indiqué que ce projet s'inscrit dans le cadre du renforcement et de la promotion de la coopération arabe et africaine dans ce domaine stratégique.
              Cette coopération vise également à créer un partenariat bénéfique dans le cadre de conventions et de traités internationaux sur l'espace, notamment en ce qui concerne les recommandations du Comité des Nations unies pour l'utilisation pacifique de l'espace extra-atmosphérique.
              L'Agence spatiale algérienne ambitionne, d'autre part, d'être au diapason du développement national durable dans les différents domaines social, économique, scientifique et autres en s'apprêtant au lancement d'un groupe de petits et moyens satellites du type 1.000 kg.
              En plus du projet de satellite "Alsat 2 B", réalisé au CDS d'Oran qui sera lancé avant fin 2013, l'agence a programmé le lancement d'une série de satellites dont "Alsat 4" d'une technologie de pointe, en plus du satellite de communications "Alsatcom" qui permettra la réalisation d'un bon nombre d'objectifs stratégiques dans le domaine de la radiodiffusion, le développement de la photo numérique et l'utilisation du téléphone portable et fixe.
              Le programme de développement de l'activité spatiale algérienne, qui s'étend de 2006 à 2020, porte sur le développement des compétences, la concrétisation de diverses innovations telles que l'intégration des caméras dans les satellites et de panneaux solaires dans cette activité, ainsi que la modernisation des applications et des expériences pour le stockage de données et de contenus.
              Les ministres arabes des TIC ont reçu, lors de leur visite à ce centre, lancé le 21 février dernier par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, des explications détaillées sur les fonctions et missions du CDS, ses spécificités technologiques et son potentiel humain et technique.
              M. Ousseddik a également indiqué que le deuxième satellite algérien "ALSAT 2 A", lancé à partir d'une station spatiale Indienne le 12 juillet 2010, a permis jusqu'à ce jour la prise de 23.000 photos par le système d'information géographique (SIG) dont 6.692 photos sur divers domaines en Algérie.
              Le même responsable a remis, à cette occasion, un cadeau symbolique au président du Bureau exécutif du Conseil des ministres arabes des TIC, le ministre saoudien des Communications et de la Technologies de l'Information, Mohamed Jamil Ben Ahmed Mulla. Ce présent consiste en des photos satellitaires de la ville de Médine (Arabie saoudite), prises par "ALSAT 2 A".
              La 32ème réunion du bureau exécutif du Conseil des ministres arabes des TIC, qui s'est tenue lundi à Oran, a dégagé quatre axes de travail devant figurer à l'ordre du jour de la 16ème session du Conseil des ministres arabes des technologies de l'information et de la communication, prévue mardi dans la capitale de l'ouest du pays.
              Les quatre points, soumis au Conseil des ministres arabes des TIC, portent sur la poste, les technologies de l'information, la normalisation et la communication radio, a-t-on appris des responsables du ministère de la Poste et des TIC, à l'issue de la réunion à huis clos du bureau exécutif du Conseil.
              (Source: Algérie Presse Service, 05 - 06 - 2012)


              google a une bonne memoire
              Dernière modification par m.rico, 09 décembre 2015, 12h18.
              "Qui ne sait pas tirer les leçons de 3 000 ans, vit au jour le jour."
              Johann Wolfgang von Goethe

              Commentaire


              • #8
                m.rico
                il y a aucun mal qu'il y'ai du retard dans un domaine non maitrisé
                Toi tu ne maitrise même pas le Français et tu veux faire de l'esprit .

                C'est les programmes ALSAL B et ALSATCOM qui ont étés lancés en 2013,et non pas les satellites !!!!


                Tu peux peut être fabriquer un satellite en une année,mais tu ne trouveras pas de fusée-lanceurs avant deux ou trois ans .
                "Les petits esprits parlent des gens, les esprits moyens parlent des événements, les grands esprits parlent des idées, et les esprits supérieurs agissent en silence."

                Commentaire


                • #9
                  le type qui ne connait meme pas le français va t'aider un peu

                  à toi de faire tes accrobaties


                  En plus du projet de satellite "Alsat 2 B", réalisé au CDS d’Oran qui sera lancé avant fin 2013,
                  L'Agence spatiale algérienne s'apprête au lancement d'un groupe de petits et moyens satellites du type 1 000 kg. En plus du projet de satellite Alsat 2B, réalisé au CDS d'Oran qui sera lancé avant fin 2013
                  En plus du projet de satellite "Alsat 2 B", réalisé au CDS d'Oran qui sera lancé avant fin 2013
                  "Qui ne sait pas tirer les leçons de 3 000 ans, vit au jour le jour."
                  Johann Wolfgang von Goethe

                  Commentaire


                  • #10
                    m.rico
                    le type qui ne connait meme pas le français va t'aider un peu
                    à toi de faire tes accrobaties


                    S'ils te lisent,ceux qui ont crés le net doivent regretter amèrement d'avoir fait cette erreure !!!

                    En plus du projet de satellite "Alsat 2 B", réalisé au CDS d’Oran qui sera lancé avant fin 2013,
                    L'Agence spatiale algérienne s'apprête au lancement d'un groupe de petits et moyens satellites du type 1 000 kg. En plus du projet de satellite Alsat 2B, réalisé au CDS d'Oran qui sera lancé avant fin 2013
                    En plus du projet de satellite "Alsat 2 B", réalisé au CDS d'Oran qui sera lancé avant fin 2013
                    En plus on ne lance pas un satellite,mais on lance une fusée et on met en orbite un satellite .

                    Ça c'est en Français mais en langage des corbeaux allah a3lem !!!
                    Dernière modification par AARROU, 09 décembre 2015, 14h58.
                    "Les petits esprits parlent des gens, les esprits moyens parlent des événements, les grands esprits parlent des idées, et les esprits supérieurs agissent en silence."

                    Commentaire


                    • #11
                      c'est pas assez comme accrobatie, tu nous as habitué à mieux
                      "Qui ne sait pas tirer les leçons de 3 000 ans, vit au jour le jour."
                      Johann Wolfgang von Goethe

                      Commentaire


                      • #12
                        Salut AARROU
                        ..
                        Tu peux peut être fabriquer un satellite en une année,mais tu ne trouveras pas de fusée-lanceurs avant deux ou trois ans .
                        Bien vu


                        Gallek un retard,

                        Et alors ?
                        un retard de 2 ans c'est rien, dans ce domaine.

                        Commentaire


                        • #13
                          m.rico
                          c'est pas assez comme accrobatie, tu nous as habitué à mieux
                          Le sujet ya marroki le sujet !!!

                          Ma signature en plus clair !!!

                          ""Les petits esprits parlent des gens, les esprits moyens parlent des événements, les grands esprits parlent des idées, et les esprits supérieurs agissent en silence."
                          "Les petits esprits parlent des gens, les esprits moyens parlent des événements, les grands esprits parlent des idées, et les esprits supérieurs agissent en silence."

                          Commentaire


                          • #14
                            Lancement de l' étude et le lancement en orbite,
                            ce n'est pas pareil


                            Actuellement,
                            en développement,

                            - Alcomsat 1 (telecommunication)
                            - Alsat 1B (observation de la terre)
                            Dernière modification par mansali06, 09 décembre 2015, 15h18.

                            Commentaire


                            • #15
                              et lancement de la commande et lancement de la camera integré, c'est pas pareil

                              ou parlent ils d'etude?
                              "Qui ne sait pas tirer les leçons de 3 000 ans, vit au jour le jour."
                              Johann Wolfgang von Goethe

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X