Annonce

Réduire
Aucune annonce.

L'industrie indienne du logiciel est de qualité

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • L'industrie indienne du logiciel est de qualité

    L'industrie indienne du logiciel connaît une croissance à deux chiffres qui fait rêver et que n'expliquent pas uniquement les prix pratiqués : 72 % des 300 premières sociétés informatiques indiennes conduisent une démarche de qualité totale ! Si l'on y regarde de plus près, l'Inde compterait 46 sociétés officiellement évaluées au niveau 5 de la démarche CMM (Capability Maturity Model), alors qu'il n'y en a aucune en France à ce jour. L'Inde se place ainsi juste derrière les Etats-Unis au plan mondial.
    CMM=5

    Connaissez-vous le Capacity Maturity Model ? Il s’agit d’un modèle de notation définissant les meilleures pratiques en matière de développement et d’intégration informatique. L’échelle va de 1 (état proche du chaos) à 5 (garantissant moins de 1 bug pour 100.000 lignes de code).
    Voilà qui bouleverse la vision de la mondialisation. Car, il ne s’agit plus seulement de délocaliser, au détriment de la qualité souvent, des services jugés trop coûteux ou non stratégiques mais bel et bien de rechercher qui est capable de produire des développements complexes. Et à ce petit jeu, seule l’Inde aujourd’hui sait réaliser des programmes structurés dans des langages aussi courant que Java (un des standards utilisés notamment sur Internet).

    Une des raisons est le niveau de formation des développeurs : de niveau Bac+3 ou 4 en Occident contre un niveau Bac+8 en Inde ! Le développement n’est quasiment plus assuré en Europe ou aux USA par des ingénieurs, ceux-ci considérant cette tâche comme dévalorisante par rapport à une fonction de chef de projet.

    Il faut aussi noter que près de 400.000 personnes liées aux métiers informatiques sont formés en Inde et par an (le centre d’Infosys à Bengalore comprend 40.000 étudiants). Les USA viennent ensuite avec 75.000. Les chiffres de l’Europe sont comparativement insignifiants

    NB/ Ces informations sont le fruit d'une compilation de plusieurs articles. N'est ce pas impressionnant, mon ami Shadok ?
    Dernière modification par jawzia, 10 janvier 2007, 11h43.

  • #2
    Moi je bosse au golf et croyez moi tout l'informatique est entre les mains des indiens!! (hard, soft, development, you name it!)Moi en tout les cas qui les cotoie quotidienement, j'ai du respect pour eux (hard work, polite, low tempered, etc: British Stamp a l'ancienne! quoi).

    Commentaire


    • #3
      Les compagnies disposant du label CMM-5 se comptent sur le bout des doigts. Il en existe en Inde, aux etats-unis, en Israel. Il y en a Zero en France.

      Il est interessant de noter qu'en informatique du moins, c'est pas seulement le coût qui incite à délocaliser mais aussi la qualité.

      Commentaire


      • #4
        L’inde reste néanmoins le pays des paradoxes. Si d’une part,
        Avec son milliard d'habitants et une croissance annuelle de plus de 8 %, la plus grande démocratie du monde fascine et a les moyens d'influer sur le destin de la planète.
        L'Inde bouleverse déjà l'informatique mondiale, en accaparant environ 50 % de la sous-traitance de ce secteur, notamment les centres d'appel. D'IBM à Capgemini, les grands noms de la profession ne jurent plus que par l'Inde.
        Le PDG du groupe indien Infosys aime à rappeler qu'il lui a fallu vingt-trois ans pour réaliser son premier milliard de dollars de chiffre d'affaires, et vingt-trois mois pour réaliser le deuxième.
        Il ne faut pas occulter le fait que :
        Il n'y a que 91 millions d'abonnés à un service de téléphonie mobile (8 % de la population) et moins de 7 millions d'abonnés à Internet, rappellent les membres de la mission économique de l'ambassade de France à Delhi
        Ce paradoxe résulte de ce phénomène que connaissent tous les pays en voie de developpement (maghreb compris) : La croissance inégalitaire.

        Commentaire


        • #5
          La facture de l’importation du blé en Algérie, pour les 11 derniers mois de l’année passée, a atteint l’équivalent de 900 millions de dollars.
          Je ne peux pas m'empêcher de penser que cette société fait en une année un chiffre d'affaire qui représente 4 années d'importations de blé en Algérie, d'où l'expression manger le pétrole.
          L'Homme s'obstine à inventer l'Enfer dans un monde paradisiaque. Jacques Massacrier

          Commentaire


          • #6
            @Zek

            Tu ne te serai pas trompé de topic, Zek ?

            Commentaire


            • #7
              Non, mais j'aime bien le poids des mots, pour marquer les consciences , enfin 2 milliards de dollars, il faut savoir ce que ça représente et en équivalent blé, c'est plus parlant.
              L'Homme s'obstine à inventer l'Enfer dans un monde paradisiaque. Jacques Massacrier

              Commentaire


              • #8
                RE @zek

                Zek, on parle industrie logicielle en Inde et les compagnies labélisées CMM-5. Que viennent faire les importations de blé en Algerie dans ce topic ?
                Non, mais j'aime bien le poids des mots,
                Moi aussi.
                pour marquer les consciences
                Pour être marquées, elles le sont.
                Dernière modification par jawzia, 10 janvier 2007, 14h18.

                Commentaire


                • #9
                  Merci jawzia pour cet article. Oui c'est très impréssionant. L’industrie indienne du logiciel a connue une croissance phénoménale au cours des dernières années. Ce résultat n'est pas l'effet du hasard, la politique gouvernementale et les incitations sont très fortes pour rendre ce pays un centre mondial du développement offshore.

                  Dans le domaine de l'externalisation du développement et de la maintenance applicative on constate une forte tendance à l’Offshoring vers l’Inde ou la Chine, ou au Nearshoring vers le Maghreb ou l’Europe de l’est. Cette externalisation se fonde sur le différentiel de coût, car il s’agit d’une industrie fortement consommatrice de main d’oeuvre.

                  L’Algérie doit aussi avoir sa part du Nearshoring. Nous avons une main d’œuvre informatique compétente et disponible. Je connais déjà deux entreprises françaises qui se sont lancées dans la création de centres de développement Nearshore en Algérie : HALKORB et UNIDEES.
                  Dernière modification par shadok, 10 janvier 2007, 17h01.
                  Le Hirak est une idée et une idée ne meurt pas (الحراك فكرة و الفكرة لن تموت)

                  Commentaire


                  • #10
                    l'Inde compterait 46 sociétés officiellement évaluées au niveau 5 de la démarche CMM (Capability Maturity Model), alors qu'il n'y en a aucune en France à ce jour. L'Inde se place ainsi juste derrière les Etats-Unis au plan mondial

                    cela voudrait que l'inde ferait mieux que la france en termes de logiciel?,impossible les indiens sont peut être bons,mais la France garde quand même une sacrée avance,et les hindous sont tellement nombreux que on trouvera bien des perles rares

                    il y a au moins une boite en france certifie CMM-5 cest ibm france donc la credibilite de l'article est a mettre en doute,les sources d'information orientales ne sont pas fiables comme d'hab

                    http://www-935.ibm.com/services/fr/i...y/igs/a1005824

                    IBM France obtient le niveau CMM 5 dans l'évaluation de développement de logiciel

                    Commentaire


                    • #11
                      cela voudrait que l'inde ferait mieux que la france en termes de logiciel?,
                      Affirmatif Monsieur.
                      impossible les indiens sont peut être bons,mais la France garde quand même une sacrée avance,
                      Ce que tu n'as pas saisi c'est que le code des sytèmes labelisés "Made in France est écrit, testé en Inde.
                      Le code dans ton telephone portable (que ce soit un Sagem, un Nokia ou un Phillips), le système qui pilote ton lecteur DvD, ....est écrit à Bangalore en Inde.
                      et les hindous sont tellement nombreux que on trouvera bien des perles rares
                      Les chinois sont plus nombreux. Ce n'est pourtant pas la même envergure.
                      il y a au moins une boite en france certifie CMM-5 cest ibm france
                      Cela ne remet en rien les chiffres avancés qui sont de fin 2003. La france avec une firme voire même deux certifiée CMM-5, est largement à la traine. Israel fait mieux.
                      Dernière modification par jawzia, 10 janvier 2007, 18h08.

                      Commentaire


                      • #12
                        Envoyé par Ismail2005
                        cela voudrait que l'inde ferait mieux que la france en termes de logiciel?
                        Oui, l'industrie indienne du logiciel est d'un niveau bien supérieur à celui de la France. Lis cet article:

                        http://solutions.journaldunet.com/03...723_inde.shtml
                        Le Hirak est une idée et une idée ne meurt pas (الحراك فكرة و الفكرة لن تموت)

                        Commentaire


                        • #13
                          Oui, l'industrie indienne du logiciel est d'un niveau bien supérieur à celui de la France. Lis cet article:

                          http://solutions.journaldunet.com/0...0723_inde.shtml


                          1-Le modél CMM-I est critiqué car il met le focus sur les procédures et non sur le contenu,plusieurs SSII dans le monde le boycotent car il rigidifie leur mode de fonctionnement et limite leur marge de manoeuvre,il s'adapterait plus au grandes structures gouvernementales,c'est clair que les sociétes indiennes qui constituent 75% des detenteurs de cette certification utilisent ca comme argument de marketing.

                          Ce monsieur préche en fait pour sa chapelle,car il a un bureau d'etudes qui certifie les societes pour le CMM-I et veut pousser les sociétes francaises a se faire certifier.

                          http://www.cadremploi.fr/emploi/html?page=254

                          2-La majorite des exportations indiennes de software sont de la sous -traitance pour les compagnies occidentales,donc les indiens ne maitrisent pas la chose la plus difficile qui est le commercial,mais peut etre cela changera dans le futur

                          Commentaire


                          • #14
                            Ce monsieur préche en fait pour sa chapelle,car il a un bureau d'etudes qui certifie les societes pour le CMM-I et veut pousser les sociétes francaises a se faire certifier
                            Pousser les entreprises françaises à se certifier c'est les doter du "label qualité". Ce monsieur est à la tête du BFD qui est spécialisé dans l'évolutions des organisations et des systèmes d'informations dans le secteur bancaire. Il assure certes des formations liées au modèle CMM (ou CMM-I ce qui n'est pas pareil), mais n'a en aucune manière le pouvoir d'attribuer la certification CMM.

                            Quant au modèle CMM, il a été définit par le "Software Engineering Institute" de l'université "Carnegie Mellon". Il est à la fois un standard mesurant à la fois la maturité des processus de developpement et validant "les bonnes pratiques". Il est octroyé par des cabinets d'audit de renommée établie tel que le "cabinet KPMG".

                            Commentaire


                            • #15
                              Malgré ces bons résultats, ce n'est pas suffisant. Les USA ont par exemple développer des autres standards qui n'ont rien avoir avec le technique comme entre autres le rapport avec la clientèle. Avoir ces standards est bien plus importants, c'est le critère numéro un. Le seul hic pour les compagnies indiennes par exemple est que seules les compagnies américaines peuvent l'avoir.
                              Je devrais assiter à une présentation sur le sujet. Je vous en donnerai plus de nouvelles.
                              No peace without Justice !

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X