Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Maroc: arrivée prochaine des produits bancaires islamiques

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Maroc: arrivée prochaine des produits bancaires islamiques

    Après avoir longtemps refusé d'autoriser les produits bancaires dits islamiques, le gouverneur de la banque du Maroc annonce qu'il seront bientot commercialisé
    c'est l'un des moyens
    - pour augmenter la bancarisation
    - attirer les capitaux du golfe qui sont très demandeurs. plusieurs banques islamiques avaient deja demandé l'autorisation de s'installer au Maroc

    Le système bancaire marocain sera doté de produits alternatifs adaptés aux règles de la chariâa (Bank Al Maghrib)


    Rabat, 19/01/07 - Le système bancaire marocain sera doté, dans les délais les plus rapprochés, d'une panoplie de produits alternatifs adaptés aux règles de la Chariâa et conformes à la réglementation marocaine, a affirmé le gouverneur de Bank Al-Maghrib, M. Abdellatif Jouahri.

    "Avec le GPBM (Groupement professionnel des banques du Maroc), nous avons mis au point toute une panoplie de produits bancaires qui répondent aux spécificités et règles de la Chariâa", a-t-il précisé dans un entretien publié dans le dernier numéro de l'hebdomadaire "La Nouvelle Tribune".

    Ces produits alternatifs, qui seront mis à la disposition de la clientèle aux côtés des produits bancaires classiques, sont assujettis aux règles prudentielles et comptables définies par Bank Al-Maghrib, a-t-il poursuivi, soulignant que le système bancaire national "est apte à gérer en même temps des produits classiques et des produits alternatifs".

    M. Jouahri a ajouté que ces produits seront commercialisés dans le cadre du réseau bancaire existant et de ses filiales et dans les délais les plus rapprochés après l'adoption par le comité des établissements de crédit des textes qui les régissent.

    Le rôle de Bank Al-Maghrib a été de "canaliser, d'encadrer et de proposer ces produits et nous sommes aujourd'hui en phase finale, juste avant la commercialisation. Nous sommes prêts, les contrats le sont également et ces produits ne souffriront d'aucune exception. Ils entreront dans l'activité bancaire totale", a-t-il souligné.

    Le gouverneur de Bank Al-Maghrib a également indiqué que la démarche adoptée pour la commercialisation de ces produits répond à la demande d'une certaine clientèle et à "la réalité que nous vivons" et veille à préserver l'équilibre du marché et développer la bancarisation du pays.

    MAP

  • #2
    très bonne nouvelle....j' éspère qu' ils octroieront des pret, à des personnes qui n' ont jamais pu réaliser leurs projets à cause de arriba....
    asghoun jevdith, jevdith ad i-neqdou...
    une corde ne peut etre tendu, et encore tendu, sans finir par rompre.

    Commentaire


    • #3
      Bonne nouvelle !! les shab Choukkara qui rangent leurs millions dans des caves chez eux n'ont plus de pretexe maintenant. Ils doivent injecter leur liquides dans les banques du bled

      Commentaire


      • #4
        très bonne nouvelle....j' éspère qu' ils octroieront des pret, à des personnes qui n' ont jamais pu réaliser leurs projets à cause de arriba....
        Ce que je n'ai pas compris dans cette histoire d'Arriba, c'est qu'il existe une fatwa autorisant de faire des benefices pour les banques faites par des egyptiens.
        Le credit est un service, tu paies les frais qui s'en degage (oui ils sont trop haut des fois); mais cela n'a rien a voire avec les usuriers d'autant, et pour moi cette interdiction d'arriba se dirige contre ces usuriers la qui te prete a des taux prohibitifs et viennent de peter une jambe pour que tu rembourses.
        Enfin bon si les gens se sentent plus a l'aise avec une banque islamique pourquoi pas.
        Ca fera de la concurence, et ca fera sortir l'argent des chaumieres.

        Commentaire


        • #5
          Ah bon ? Je ne savais pas que les banques islamiques étaient interdites au Maroc. Je pense par peur de la concurrence déloyale par rapport aux autres banques. Beaucoup de gens ont peur du riba.

          En Algérie, il y a une banque islamique algéro/saoudienne El-Baraka qui existe depuis 1991. Elle marche plutôt bien. Il y a une nouvelle banque du Bahreïn qui vient d’être agrée aussi Al-Salam Bank.

          C’est bien de donner le choix aux gens.
          Dernière modification par shadok, 19 janvier 2007, 20h48.
          Le Hirak est une idée et une idée ne meurt pas (الحراك فكرة و الفكرة لن تموت)

          Commentaire


          • #6
            Elles n'etaient pas interdites, elles n'avaient pas de statut officiel et donc n'avait pas le droit de communiqué en tant que banque islamique, mais seulement en tant que banque normal.
            La ils feront ce qui leur chante.
            Mais le secteur banquaire au maroc est hautement concurentielle, il faudra qu'ils aient les reins solides pour tenir.

            Commentaire


            • #7
              Salam

              Est-ce que ce ne serait pas aussi pour diminuer le système de la hawala et rendre ainsi un peu de transparence (et de contrôle) à certains circuits financiers opaques jusqu'ici ?
              Kindness is the only language that the deaf can hear and the blind can see - Mark Twain

              Commentaire


              • #8
                Envoyé par Quasard
                Elles n'etaient pas interdites, elles n'avaient pas de statut officiel et donc n'avait pas le droit de communiqué en tant que banque islamique, mais seulement en tant que banque normal.
                Si j'ai bien compris, elles exerçaient mais sans dire qu'elles étaient des banques islamiques. Maintenant, elles vont avoir de très bons arguments marketing. Ici, en Algérie il y a un grand débat au sein des familles sur les crédits des autres banques (riba). Beaucoup de gens préfèrent les banques islamiques.
                Le Hirak est une idée et une idée ne meurt pas (الحراك فكرة و الفكرة لن تموت)

                Commentaire


                • #9
                  Si j'ai bien compris, elles exerçaient mais sans dire qu'elles étaient des banques islamiques. Maintenant, elles vont avoir de très bons arguments marketing. Ici, en Algérie il y a un grand débat au sein des familles sur les crédits des autres banques (riba). Beaucoup de gens préfèrent les banques islamiques.
                  Non elles n'exerçaient pas, tout simplement que vu qu'il n'y avait pas de legislation leur donnant le statut de banque islamique ca ne les interessait pas de s'implanter, mais la elles le peuvent.

                  Commentaire


                  • #10
                    J'espere que le Maroc ne va pas connaitre la scandaleuse histoire de ces banques islamistes en Egypte dont les gerants ( des pieux!!!) s'amusaient à placer l'argent de leur clients dans des banques ordinaires et mettaient les interets dans leurs poches.

                    Commentaire


                    • #11
                      Mais le secteur banquaire au maroc est hautement concurentielle, il faudra qu'ils aient les reins solides pour tenir.

                      Cela laisse sous-entendre qu' isl y auraient de nouvelles banques qui seront purement islamique.

                      Or d' apres ce que j' ai compris, les memes banques deja existantes offriront ce service conforme a la Chariaa. Dans l' article est dit:

                      Ces produits alternatifs, qui seront mis à la disposition de la clientèle aux côtés des produits bancaires classiques

                      Commentaire


                      • #12
                        Cela laisse sous-entendre qu' isl y auraient de nouvelles banques qui seront purement islamique.
                        Je sais, mais il pourrait y'avoir de nouvelle banque qui viendraient se rajouter a celles deja existantes, comme ca s'est vu en turquie.

                        Commentaire


                        • #13
                          Je suis un ignare du point de vue finances mais quel est l'interet( car il doit bien y avoir un ) de ces banques islamiques qui viennent se confronter à des requins de la finance.

                          Mais , surtout qu'on me dise pas que c'est......... HALLALE
                          Dernière modification par moumed, 20 janvier 2007, 17h15.

                          Commentaire


                          • #14
                            dire que le secteur bancaire marocain est concurrentiel, c'est soit vous avez pas un compte dans une banque marocaine soit vous avez jamais affaire à leurs services

                            c'est un lobby corporatiste qui se mettent d'accord sur les prix de tous les services et sucent le client. du coup tu es piégé

                            un exemple, le prix du sevice de connexion internet pour voir son compte chez une banque (je vais pas la citer pour pas leur faire de tort, car toutes les autres pratiquent a peu près les memes prix) est de 30 DH/mois (~ 3euros) ce que je paie pour une année pour un meilleur service similaire dans une banque francaise
                            je ne parle pas des frais de tenue de compte et autres bizarreries qui apparaissent sur les relevés
                            les taux d'interet sur les credits. faut meme pas en parler. ils vont te répondre que les taux dependent des risques et il parait que nos cheres banques risquent plus gros au maroc (risquent de faire de gros benef surtout )! les taux d'interet pour l'immobilier sont tous au dessus de 6%


                            j'espère vraiment voir une nouvelle banque islamique ou pas s'installe et instaure une vraie concurrence

                            la concurrence actuelle est seulement celle des logos et des couleurs
                            Dernière modification par pelâ, 22 janvier 2007, 15h18.

                            Commentaire


                            • #15
                              dire que le secteur bancaire marocain est concurrentiel, c'est soit vous avez pas un compte dans une banque marocaine soit vous avez jamais affaire à leurs services
                              Mon père est directeur de banque je sais de quoi je parle.

                              c'est un lobby corporatiste qui se mettent d'accord sur les prix de tous les services et sucent le client. du coup tu es piégé
                              En partit c'est vrai, mais dernierement c'est repartit pour une guerre des positions avec la mise en place de nouveaux produits.

                              ils vont te répondre que les taux dependent des risques et il parait que nos cheres banques risquent plus gros au maroc (risquent de faire de gros benef surtout )! les taux d'interet pour l'immobilier sont tous au dessus de 6%
                              Oui mais il y a des negociations en cours avec l'Etat pour baisser ces taux, mais il est plus risque de preter au Maroc qu'en France cela va de soi.

                              j'espère vraiment voir une nouvelle banque islamique ou pas s'installe et instaure une vraie concurrence

                              la concurrence actuelle est seulement celle des logos et des couleurs
                              Celle des taux de credit aussi, on change souvent de banque par rapport à des rabait sur credit qu'on nous fait quand on change de banque pour un gros projet, ou pour la construction d'une maison.

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X