Annonce

Réduire
Aucune annonce.

General Electric termine 2006 en beauté

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • General Electric termine 2006 en beauté

    General Electric termine bien l'année. Le conglomérat américain a annoncé un résultat 2006 record à 20,74 milliards de dollars (+11%), soit 1,99 dollar par action (en hausse de 13%). Le chiffre d'affaires a pour sa part progressé de 10% à 163,4 milliards de dollars.

    Le groupe se félicite de ces résultats, qui ont été soutenus par les activités de santé et de services financiers. Le groupe indique également que le résultat de NBC Universal est en amélioration et que les activités industrielles ont enregistré une bonne performance malgré "la hausse des prix des matières premières et un contexte difficile pour la division Plastics", explique le groupe dans un communiqué. GE étudie d'ailleurs la cession de la division en difficulté, Plastics.

    Le groupe indique en tout état de cause qu'il a atteint ses objectifs de croissance organique du chiffre d'affaires. Il a amélioré sa marge opérationnelle de 190 points de base à 18,2% au quatrième trimestre.

    Le titre General Electric a toutefois souffert vendredi à Wall Street (en recul de 2% à la mi-journée, à 37,23 dollars), le marché estimant que la croissance des bénéfices de GE aurait été bien moindre sans un traitement fiscal meilleur que prévu sur le fuit d'une cession d'activité.

    "La demande pour nos services continue de croître", assure toutefois le groupe dans son communiqué. Il ajoute que le chiffre d'affaires des activités à forte valeur ajoutée a progressé de 13% sur le quatrième trimestre (par rapport à l'année précédente).

    En termes de perspectives, GE indique que "l'environnement global reste positif". Le groupe anticipe un bénéfice par action issu des opérations compris entre 2,18 et 2,23 dollars pour l'année 2007, en hausse de 10 à 12% par rapport à 2006. Concernant le premier trimestre 2007, GE prévoit un bénéfice par action compris entre 0,43 et 0,45 dollar, en hausse de 8 à 13% sur un an.

    General Electric commence en tout cas l'année sur les chapeaux de roues avec l'acquisition coup sur coup des activités aéronautiques du britannique Smiths pour 4,8 milliards de dollars et de deux divisions de la branche "diagnostic" du laboratoire américain Abbott pour 8,1 milliards de dollars. Des acquisitions considérées comme cher payés mais qui témoignent de la force de frappe du géant américain.

    source : La Tribune

  • #2
    GE renforce sa présence en Algérie
    Le Hirak est une idée et une idée ne meurt pas (الحراك فكرة و الفكرة لن تموت)

    Commentaire


    • #3
      C'est le genre d'entreprise dont doit s'inspirer l'Algérie. Il nous faut un champion du monde de la carrure de General Electric. C'est avec ce genre de grands groupes que les Etats-Unis sont devenus une hyper-puissance.

      Commentaire


      • #4
        Oui tu as raison Nassim , mais la seule chose que nous ayant en commun avec eux cest le (A) dans Algériens et le (A) dans Américains .
        Pour le reste fort de constater que l'océan Atlantique à lui seul ne suffit pas pour décrire le retard qui nous sépare en tant que distance dans le temps .
        Mr NOUBAT

        Commentaire

        Chargement...
        X