Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Dans le golfe , des centaines de pionnières visent des postes à responsabilité

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Dans le golfe , des centaines de pionnières visent des postes à responsabilité

    Au Emirats, ne vous fier pas aux apparences, les femmes éduqués et moderne portent la djelaba noire, leurs signes distinctif, des lunettes de soleil.
    --------------------------------------------------------------------------

    AVEC son foulard Dior qui couvre ses cheveux et son front, sa disdasha noire et ses yeux maquillés de khôl, son téléphone portable dans une main, son Blackberry dans l'autre, Manal Shaheen ressemble à toutes les jeunes femmes aisées de Dubaï. À cela près, qu'elle ne travaille pas dans la fonction publique comme ses amies, n'est pas mariée et déclenche des commentaires admiratifs lorsqu'elle est reconnue dans les centres commerciaux climatisés qui servent de lieux de promenade aux locaux. « Mes parents sont très fiers de moi. Ma mère est femme au foyer et mon père fait de l'import-export. Ce sont eux ainsi que notre cheikh, Mohammed al-Makoum qui me poussent à travailler et à voyager à l'étranger », raconte joyeusement cette dubaïote dans un anglais qui roule les r.

    À 30 ans, sa réussite est un exemple pour les jeunes femmes du golfe Arabo-Persique. A la tête des ventes et du marketing de Nakheel, le géant immobilier des Émirats, Manal Shaheen fait la promotion des plus grands projets de Dubaï (des îles artificielles à Atlantis, un parc aquatique avec chambres sous la mer) mais trouve aussi le temps de militer au sein du club des « femmes entrepreneurs » créé à la fin de décembre dans les Émirats. « Nous intervenons sur tous les fronts, explique cette pionnière. Nous pouvons aussi bien conseiller les femmes de cette région qui ont beaucoup d'argent liquide à faire le bon placement qu'aider une étudiante dans le choix de ses études. Nous avons été désignées par Dieu pour faire avancer les choses. »

    Le « Forbes » des 50 femmes les plus influentes

    À l'instar de Manal Shaheen, le golfe Arabo-Persique compte de plus en plus de femmes entrepreneurs. Le phénomène est tel que le magazine américain Forbes a publié en mars dernier, sa première liste des 50 femmes d'affaires les plus puissantes du Moyen-Orient. Le plus souvent, elles viennent du Qatar et de Dubaï, les deux États du golfe Arabo-Persique à être dirigés par des cheikhs particulièrement modernes. De*puis que ces deux monarques ont épousé en dernières noces, des cheikhas qui sortent sans voile, les bancs des universités de la région comme la Sorbonne à Abu Dhabi sont remplis à 75 % d'étudiantes qui ont compris que la meilleure façon de s'émanciper des traditions bédouines étaient de faire des études.

    « Notre cheikh nous aide beaucoup, confirme Manal Shaheen. Il a une vraie vision pour les femmes. À titre personnel, c'est un grand supporter de la cause féminine. Il nous pousse à travailler dans toutes les industries et pas seulement dans l'administration. Nous le rencontrons souvent et il écoute nos idées. » Preuve que les temps changent, même l'Arabie saoudite, pourtant le royaume le plus rétrograde de la région, compte une poignée de femmes d'influence. La princesse Loulwa bin Faisal travaille à la chambre de commerce de Riyad pour attirer les investisseurs étrangers. À Djedda, ville portuaire, donc plus moderne que l'intérieur du pays, une Saoudienne a récemment été élue au conseil de direction d'un syndicat. Politiquement aussi, les femmes se distinguent.

    À la fin de décembre, au cours du premier scrutin législatif de l'histoire des Émirats, monarchie du Golfe créée en 1971, une femme, Amal Abdallah al-Koubaissi, professeur d'architecture de 35 ans, a été élue au Conseil national fédéral. À Doha, l'influence de Cheikha Moza sur la politique de son époux est reconnue. Mais ce vent de liberté a un impact sur la vie familiale. À Dubaï, une femme sur deux est divorcée.

    LÉNA LUTAUD.
    02 février 2007 Le Figaro.
    L'Homme s'obstine à inventer l'Enfer dans un monde paradisiaque. Jacques Massacrier
Chargement...
X