Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Unidées lance un nouveau centre de développement Offshore en Algérie

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Unidées lance un nouveau centre de développement Offshore en Algérie

    Les centres de développement informatiques offshore font leurs premiers pas en Algérie. Après l’entreprise Halkorb, c’est au tour de l’entreprise française Unidées de se lancer dans ce nouveau créneau en Algérie.

    Pour plus d'informations:

    http://www.unidees.com
    ______________________________
    Unidées met sur pied un centre de développement de hautes technologies en Algérie

    AAI
    07/02/2007

    Unidées Algérie qui ambitionne de développer les hautes technologies via son centre offshore situé à Alger, veut faire de sa plate-forme algéroise un tremplin vers le développement de solutions à forte valeur ajoutée pour les marchés européens et africains, a indiqué un communiqué de Unidées.

    Ces solutions qui concernent le développement et l’intégration d’applications conçues sur mesure pour répondre aux besoins des clients, telles que les systèmes d’information géographique (SIG), sont développées par des ingénieurs et programmeurs algériens à destination du marché local et international, souligne le communiqué, qui souligne qu’il s’agit d’un cas d’implantation d’une société de service et d’ingénierie informatique, misant sur les compétences algériennes.

    Pour sa part, le directeur général de Unidées Algérie, Mehdi Zakaria, a affirmé que « l’Algérie dispose d’un fort potentiel en ressources humaines et nous sommes fiers de contribuer à la formation de jeunes Algériens dans des domaines de pointe. Unidées investit dans les hommes et les femmes qui composent ses équipes : ce sont eux notre capital ».

    Selon lui, « l’Algérie dispose de tous les atouts pour exporter ses idées et développer des solutions informatiques de standards internationaux : proximité culturelle, géographique et historique, fort potentiel humain (il existe 40 universités, 16 écoles d’ingénieurs et 10 filières spécialisées en informatique). L’Algérie produit 1000 ingénieurs par an (c’est plus que le Maroc par exemple qui ne forme que 300 à 400 ingénieurs), en plus de l’ouverture du marché aux investisseurs étrangers ». Cette entreprise a déjà décroché un marché avec la Société de l’eau et de l’assainissement d’Alger (Seaal) qui a une mission de conseil et de cadrage du projet SIG.

    Unidées Algérie est soutenue dans son projet par Microsoft Algérie qui l’a intégrée dans son programme de développement des partenaires. Le Directeur marketing de Microsoft Algérie a en outre expliqué que « Microsoft dynamise tous les jours l’écosystème des NTIC en Algérie, et Unidées est un bon exemple de la valeur ajouté que nous pouvons apporter, ensemble, au développement du secteur », conclut le communiqué.

    A noter que Unidées a déjà investi plus de 120 000 euros dans la mise sur pied de son centre de développement et compte faire passer ses équipes de 15 personnes à plus de 100 d’ici à 2008.

    Il convient de rappeler que la dépense mondiale des services offshore a été supérieure à 20 milliards de dollars en 2005. Les premiers utilisateurs de services en offshore sont les Etats-Unis (70%) suivis par l’Europe (20%).
    Dernière modification par shadok, 08 février 2007, 12h25.
    Le Hirak est une idée et une idée ne meurt pas (الحراك فكرة و الفكرة لن تموت)

  • #2
    C'est pas mal le flux des délocalisations commence à se recentrer sur l'Algérie. J'espére que d'autres entreprises suivront le pas des pionniers. Si le gouvernement et les administrations compétentes font leur travail je pense qu'il sera possible à l'Algérie de rattraper son retard en terme d'offshoring et dans les NTIC.

    Commentaire


    • #3
      Voila un article qui donne la peche
      merci shadock

      Commentaire


      • #4
        c’est plus que le Maroc par exemple qui ne forme que 300 à 400 ingénieurs

        faux,archifaux, le maroc forme à l'heure ou je vous parle 1400 ingenieurs par an.je sais de quoi je parle,j'ai fais les classes prepas,je me souviens qu'a l'epoque il y a 7 ans il fallait etre classé parmi 850 premiers pour avoir une chance d'integrer une ecoles(les meilleurs font les grandes ecoles francaise).depuis le nombre de place a augmenter.

        Commentaire


        • #5
          je me souviens qu'a l'epoque il y a 7 ans il fallait etre classé parmi 850 premiers pour avoir une chance d'integrer une ecoles(les meilleurs font les grandes ecoles francaise).

          Attention tu confonds, l'article parle d'écoles marocaines, mais non des écoles françaises, si tu ajoutes les marocains qui partent faire des écoles à l'étrangers alors ils ne sont plus formé par le Maroc mais par un pays étranger.
          Dernière modification par walid_dz, 08 février 2007, 13h41.

          Commentaire


          • #6
            non non j'ai tres bien compris walid,850 font des ecoles marocaines.les autres je ne les ai pas comptabilisé, la moins coté c'etait l'esith(ecole de textile,semi publlique).
            pour ce qui est des ecoles francaises pour l'année 2000, si je me souviens bien: pour le centre de casa(lycée MV)qui est le meilleur du meilleur du maroc
            5 etais admis a polytechhnique
            9 à centrale
            15 aux ecoles mines-pont-telecom
            30 aux ensi

            Commentaire


            • #7
              Pour ceux qui sont intéressés, Unidées recrute en ce moment (voir leur site web)
              Le Hirak est une idée et une idée ne meurt pas (الحراك فكرة و الفكرة لن تموت)

              Commentaire


              • #8
                @shadok
                ils vont recruter combien de personnes à terme?et est ce que t'as une idée sur les salaires d'embauches.merci.

                Commentaire


                • #9
                  @casawi

                  Je sais qu'ils recrutent plusieurs profils: développeurs, ingénieurs d'affaires, chefs de projets ...

                  Je pense qu'ils recherchent des locaux. Pour les salaires proposés, je n'ai aucune idée. Les salaires des entreprises étrangères des NTIC présentes en Algérie se situent entre 400 à 1000 Euros. Parfois plus. Tout dépend de l'entreprise, du poste et du profil ...

                  Voir: www. emploitic. com
                  Dernière modification par shadok, 08 février 2007, 15h41.
                  Le Hirak est une idée et une idée ne meurt pas (الحراك فكرة و الفكرة لن تموت)

                  Commentaire

                  Chargement...
                  X