Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Le marché algérien a contribué à la relance du tourisme tunisien

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Le marché algérien a contribué à la relance du tourisme tunisien

    TUNIS - Le Président de la Fédération Tunisienne de l’Hôtellerie (FTH) Khaled Fakhfakh a affirmé samedi que le marché algérien demeure un marché important pour le tourisme tunisien et a contribué à sa relance.

    "Les marchés algériens, russes et français sont les marchés les plus importants en ce qui concerne le nombre de nuitées passées dans les hôtels tunisiens", a déclaré M. Fakhfakh, mettant l’accent sur la nécessité de coordonner les efforts entre les professionnels du tourisme tunisiens et algériens pour bien préparer la prochaine saison. Jusqu’au 20 juillet dernier, le nombre des touristes algériens qui ont visité la Tunisie a augmenté, de 17,7% pour atteindre 1,2808 million visiteurs, selon le président de la Fédération Tunisienne des Agences de Voyages et de Tourisme (FTAV), Jabeur Ben Attouch.

    Pour sa part, le Président du Syndicat National des Agences de Voyages Algériennes (SNAV), Saïd Boukhelifa, cité par l'agence de presse tunisienne TAP, a affirmé que la Tunisie demeure la destination "la plus attractive et phare" pour les Algériens. Il a ajouté, lors d’une conférence de presse, tenue, samedi, à Tunis, dans le cadre d’une visite de travail d’une délégation du SNAV aux zones touristiques de Yasmine Hammamet, Sousse et Monastir pour constater de visu les conditions d’accueil et de séjour des touristes algériens en Tunisie, que les touristes algériens passent leurs séjours agréablement et dans des bonnes conditions.


    M. Boukhelifa a encore souligné que le nombre de touristes algériens, en Tunisie, ne cesse de s’accroitre pour atteindre d’ici fin 2018, 2,2 millions.
    Des rencontres seront programmées, en automne, avec les responsables du tourisme tunisien pour faire le bilan de la saison d’été et préparer dès à présent au mieux la saison 2019, afin d’éviter la réapparition de certains problèmes rencontrés au cours de cette saison, a-t-il dit.

    Lesoir

    .

  • #2
    la Tunisie n'as bientôt plus besoin des touristes algériens, car les occidentaux reviennent.
    Faut êtres belu pour ne pas remarquer les signes.
    L'excès de fierté altère la rigueur.

    Commentaire


    • #3
      la Tunisie n'as bientôt plus besoin des touristes algériens,*
      C'est ultra débile comme propos ....... 1 dinar dépensé par un algérien ne pue pas plus que celui dépensé par un européen ; pourquoi la Tunisie aurait besoin de lun et pas de lautre ??
      " Je me rend souvent dans les Mosquées, Ou l'ombre est propice au sommeil " O.Khayaâm

      Commentaire


      • #4
        C'est ultra débile comme propos ....... 1 dinar dépensé par un algérien ne pue pas plus que celui dépensé par un européen ; pourquoi la Tunisie aurait besoin de lun et pas de lautre ??
        On devrait plutôt se réjouir d un développement du tourisme maghrébin sud-sud...
        La reaction de certains est déplorable.

        Commentaire


        • #5
          La Tunisie doit beaucoup à l’Algérie pour lui avoir relancer son tourisme au lendemain des actes terroristes sur les plages Tunisiennes et ailleurs au musée , à l'époque tous les touristes Européens ont fui la Tunisie sauf les touristes Algériens qui ont résisté , et donc c'est grâce aux touristes Algériens qui ont rassuré tous les autres , que le tourisme Tunisien renait en quelques sorte
          Il ne faut pas de tout pour faire un monde. Il faut du bonheur et rien d'autre.
          (Paul Eluard)

          Commentaire


          • #6
            On devrait plutôt se réjouir d un développement du tourisme maghrébin sud-sud...
            Non seulement ça permet de tisser des liens entre les peuples ( Et dieu sait qu'on en a besoin ) ; mais ce tourisme sud sud est bien plus profitable et rentable par tête de touriste.
            " Je me rend souvent dans les Mosquées, Ou l'ombre est propice au sommeil " O.Khayaâm

            Commentaire


            • #7
              à l'époque tous les touristes Européens ont fui la Tunisie sauf les touristes Algériens qui ont résisté
              Resisté ? Tu dis ça comme s'ils avaient fait cela en charité.

              Les algeriens remplacent tout simplement une offre de tourisme interne inexistante par le tourime frontalier en Tunisie.

              Personne n'a à remercier personne. C'est la loi du marché, tout le monde retrouve son compte.

              Commentaire


              • #8
                Tu dis ça comme s'ils avaient fait cela en charité.
                Non pas de la charité mais les caisses des Tunisiens ne sont pas restées vides
                Il ne faut pas de tout pour faire un monde. Il faut du bonheur et rien d'autre.
                (Paul Eluard)

                Commentaire


                • #9
                  Le marché algérien a contribué à la relance du tourisme tunisien

                  c'est contre un service de qualité que payent les touristes algériens en Tunisie et qu'ils ne trouvent pas dans leur pays,et prendre ça pour de l’aumône aux tunisiens de la part des algériens est une grande absurdité.

                  Commentaire


                  • #10
                    prendre ça pour de l’aumône
                    Il n'y a que toi qui parle d'aumône. Absurde !!

                    Commentaire


                    • #11
                      M. Boukhelifa a encore souligné que le nombre de touristes algériens, en Tunisie, ne cesse de s’accroitre pour atteindre d’ici fin 2018, 2,2 millions.
                      .
                      Tant que la frontière algero-marocaine est fermée

                      Le malheur des uns fait le bonheur des autres !!
                      A qui sait comprendre , peu de mots suffisent

                      Commentaire


                      • #12
                        Jawzia.
                        Relis l'article en toute honnêteté
                        On a l'impression que l'ossature du secteur est totalement constituée par l'apport touristique des algériens, sans lui la chute libre pour la Tunisie.

                        Commentaire


                        • #13
                          On a l'impression ...
                          Voilà !! C'est juste ton impression. Personne ne parle d'aumône.

                          Commentaire


                          • #14
                            l'offre touristique en Algérie est catastrophique, tous les algériens qui le peuvent preferent passer leurs vacances ailleurs...la Tunisie est très bon marché pas étonnant que les algériens y passent leur vacances.

                            Commentaire


                            • #15
                              Non pas de la charité mais les caisses des Tunisiens ne sont pas restées vides
                              Et les familles algeriennes ont trouvé offre à leurs petites bourses.

                              C'est quoi le probleme ?

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X