Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Emaar investira 20 milliards de dollars en Algérie

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Emaar investira 20 milliards de dollars en Algérie

    Présent sur tous les fronts, le groupe émirati Emaar s’intéresse de plus en plus à l’Algérie. Après avoir investi dans les pays voisins, Emaar prévoit le lancement de quatre projets immobiliers à multiples usages évalués à 20 milliards de dollars. Spécialiste dans le développement du secteur du tourisme à travers la construction de villes luxueuses, Emaar a choisi le développement de plusieurs secteurs en Algérie. Ainsi, il est prévu le développement de la ville de Sidi Abdellah, une station touristique sur la plage colonel Abbès, le projet de la baie d’Alger et la ville de santé de Staouéli.

    Pour un premier pas, la société Emaar Proprerties (PJSC) a lancé le 15 septembre dernier, «les travaux de réalisation d’un bureau de vente du projet de la nouvelle ville de Sidi Abdellah, qui s’étendra sur une superficie de plus de 400 hectares», lit-on dans un communiqué de ladite société. Les appels lancés ces dernières années par l’Algérie aux investisseurs nationaux et étrangers et les facilitations introduites dans le code de l’investissement commencent à donner des fruits. S’ajoute à cela la bonne santé financière de l’Algérie qui intéresse plus d’un. En effet, d’après la même source, le choix de la société émiratie n’est pas fortuit, puisque le président d’Emaar Properties, Mohamed Ali Alabbar, estime qu’«aujourd’hui l’Algérie affiche un taux moyen annuel de croissance économique de 6,1% et vit une nouvelle ère de réformes économiques». Il ajoute que l’importance des projets lancés par le président de la République et la création d’un «climat d’investissement favorable complémentaire au programme d’expansion international tracé par Emaar pour l’Algérie sont conformes à notre vision 2010 de devenir “la meilleure société au monde”».

    Les quatre nouveaux projets de Emaar semblent très ambitieux, et à travers eux l’Algérie pourrait enregistrer la création de plusieurs milliers, voire des millions de nouveaux postes d’emploi pour la réalisation de ces méga-projets. Pour ce qui est du projet de Sidi Abdellah, et afin de construire une nouvelle destination touristique pour l’Algérie, Emaar prévoit la réalisation dans cette ville, d’un court de golf, de villas de luxe, d'hôtels, un campus universitaire, d'un hôpital, d'appartements hôteliers, de résidences et de centres de sports. Sur ce projet, le directeur général d’Emaar Algérie, M. Abdelouhab Soufane, a annoncé : «Nos projets à usage multiple ont, par ailleurs, un rôle socio-économique important pour l’Algérie. Nous projetons donc d’étendre graduellement notre développement dans la nouvelle ville de Sidi Abdellah jusqu’à 1 500 hectares en temps opportun».

    Pour le second projet, il est prévu la réalisation à l’ouest d’Alger, précisément au niveau de la plage colonel Abbès, située à environ 25 kilomètres du centre-ville, d’un important projet touristique qui comprendra une marina, des appartements hôteliers, des villas de luxe et un centre commercial sur une surface de 109 hectares. La baie d’Alger connaîtra, pour sa part, la construction sur pas moins de 260 hectares, de villas de luxe, d’appartements, de bureaux, d'un centre de conférences, d'une marina, un hôtel et de deux grands centres commerciaux. Le quatrième projet sera consacré à la ville de Staouéli, qui aura une vocation médicale, puisque ce projet est intitulé «La ville de santé de Staouéli».

    Située à environ 20 kilomètres d’Alger-centre, celle-ci sera dotée d’un hôpital privé, d’une école paramédicale, d’une école de médecine, d’un centre de recherche, d’appartements meublés, d’un hôtel thalasso, de villas, d’appartements, d’un campus pour étudiants, d’un centre commercial et enfin de centres de sports. Il est utile de rappeler que le groupe Emaar est en pleine expansion sur les marchés internationaux, notamment en Arabie saoudite, en Jordanie, au Maroc, au Pakistan, en Turquie et en Inde. Son fer de lance est le concept de communauté architecturale, achat et vente de propriétés, mais aussi le financement de projets immobiliers.

    En huit ans, Emaar Properties s’est imposé dans le marché financier émirati, il représente actuellement 5,7% de cet index qui comprend 50 sociétés de premier ordre placées partout dans la région.

    source : La Tribune

  • #2
    Le groupe Emirati « Emaar » lance quatre projets immobiliers

    pour ceux qui attendaient le début des travaux .......c'est parti et sans bruits ni tapage
    -----------------------------------------------------------------------
    Ils seront réalisés sur les côtes Ouest de la capitale
    Le groupe Emirati « Emaar » lance quatre projets immobiliers, d’une valeur de 20 milliards de dollars

    Le groupe Emirati « Emaar » a révélé hier le lancement de quatre grands projets immobiliers d’une valeur globale de 20 milliards de dollars. Ces quatre projets immobiliers comportent la réalisation du complexe touristique Colonel Abbés, et l’aménagement de la façade maritime de la capitale, en plus de la participation dans le projet de la nouvelle ville de Sidi Abdellah.
    Pour sa part, M. Abdelouahab Soufane, directeur général d’« Emaar Algérie » a indiqué que la compagnie compte sur les potentialités du groupe dans le domaine du développement. « Nos multiples projets multiservices sont d’un caractère social et économique important pour l’Algérie », a-t-il ajouté.
    La même source a ajouté que les projets de la compagnie dans cette région comportent également la réalisation des terrains de golf, de luxueuses résidences et hôtels. Il y aura également une résidence universitaire, un hôpital, ainsi que des centres de sport pour développer le secteur touristique.


    al khabar
    .


    Nul n’est plus désespérément esclave, que ceux faussement convaincus d’être libres"-JWVG

    Commentaire


    • #3
      tres bonne nouvelle,j'attends avec impatience l'ouverture du bureau de vente pour acquérir quelques biens immobiliers.

      Commentaire


      • #4
        Je suis content pour l'Algérie, mais on parle tout le telps des memes projets en boucle, alors qu'il y a bien d'autres choses de moindre envergure qui se font.
        On peut nouer un fil rompu, mais il y aura toujours le noeud.

        Commentaire


        • #5
          je suis d'accord avec toi moh24 ,mais tu sais ce sont des projets qui vont changer catégoriquement la vie en algérie,qui va boulverser beaucoup de choses,je fais parti du millions d'algeriens qui partaient chaque été en tunisie car faute d'infrastuctues hotelieres dignent de ce nom,c'est pour cela que j'attends avec impatience le début des travaux,il est difficile d'avoir des photos car le chantier est barricadé donc pas évident mais les choses avancent.

          Commentaire


          • #6
            des projets qui vont changer catégoriquement la vie en algérie,qui va boulverser beaucoup de choses,

            Dans ce cas je comprend mieux pourquoi ca fait autant de bruit.J'espère que l'on ne sera pas décu et que les résultats seront à la hauteur de nos espérance.
            On peut nouer un fil rompu, mais il y aura toujours le noeud.

            Commentaire


            • #7
              AH, enfin voila les projets de Emaar , je pense que c'est une excellente chose pour la ville d'Alger et pour l'algérie , c'est des infrastructures comme ça qui nous manquent .

              Commentaire


              • #8
                je ne voudrais pas jouer les rabat-joie mais il n'y a toujours rien sur le site d'emaar sachant que ce projet avait été annoncé bien avant certains projets qui figurent sur le site.évidemment ca ne veut rien dire,mais ca laisse planer un petit doute.bonne chance les algerois.
                http://www.emaar.com/International/Index.asp

                Commentaire


                • #9
                  SALAM RODMAROC

                  Je comprends que ca soit assez bizare mais pour cause ,cela n'est encore qu'un projet qui avance certe mais qui n'est pas encore bouclé meme si les derniers articles de presse parlent d'une conclusion prochaine ... avec un debut des travaux imminant.

                  Pour ce jour ce sont des projet aboutis tels que le centre commercial du staoueli ou les tours du quartier du ruisseau ou encore et devrais je dire surtout la construction d'Alger medina qui occupent notre quotidien, la construction de ce nouveau quartier provoque en effet beaucoup de bouleverssement dans la ville ... vivement que ca ce termine par ce que c'est vraiment tres contraignant pour nous.

                  Commentaire


                  • #10
                    rodmaroc

                    Le fait que ce ne soit pas poste dans le site est un simple detail et revenant aux choses essentielles mais tu a raison de le mentioner
                    Il y a une semaine, j'ai eu l'occasion de visiter le QG de EMAAR a Dubai (pour autre chose que ce projet) et croyais moi et par curiosite, j'ai demande a un ami la bas et de visu je peux vous assurer que les plans sont prets (je les ai vus). Ils sont meme entrain de calculer le prix de ventes des appartements, villas, etc (tout cela est fait en parallele). En temps voulu, il y aura prochainement ce qu'ils appelent des "show tours" ou avec la collaboration des ambassades algeriennes a l'etranger, ils devront expliquer et donner plus de details sur ces projets (vente sur plans, mode de payements...) car ils ciblent la communaute algerienne ou pas etablie a l'etranger. Tous ceci est une pratique reguliere chez EMAAR.
                    Ce qui est construit aujourd'hui est le (les) batiment (s) pour la presentation et la vente, y aura tout un ensemble d'agents qui ne feront que ca, car ca va etre des contacts personnalises.
                    Par contre j'ai personnelement des apprehensions par rapport aux entreprises de construsion locales, pourront elles suivre le rythme, assurer la qualite, etc car cette fois ci ce n'est pas un simple ensemble de tours type ADEL...mais vraiment autre chose.
                    Autre chose, vous allez remarque que les chantiers seront baricades et hors vision ...jusqu'a l'inauguration.
                    Dernière modification par BARDO, 13 octobre 2007, 13h27.

                    Commentaire


                    • #11
                      Saha idek BARDO , mais si on te croit !!, mais seuleument en Algerie on a entendu telement de choses et puis qui finalement on entend que c'est tomber à l'eau , maintenant nous sommes devenus prudents on croit seuleument ce que on voit , en fait pour cette fois ci c'est vraiment du concret ?
                      ... « La douleur m’a brisée, la fraternité m’a relevée, de ma blessure a jailli un fleuve de liberté » Mémorial de Caen .

                      Commentaire


                      • #12
                        Moh...

                        Ecoutes, il y a de quoi a etre prudent et il faut tjs l'etre meme avec ce projet. Moi je vous parle de ce qui est fait concretement par le developpeur qu'est EMAAR. Il y a eu un retard au demarrage, car la partie algerienne celle des bureaucrates ont voulu emmener EMAAR vers des chemins tel que permis de construire, domaine, terrains, indemnisation, etc...EMAAR (qui n'en a que faire avec ca) a compris le jeu et a remis les pendules a l'heure puisque d'apres mes informations (from the inside , ces contraintes ont etes plus ou moins leves par intervention du BIG BOSS lui meme.
                        Information confidentielles et il ne faut pas le dire a quiconque !!

                        Commentaire


                        • #13
                          @bardo

                          Je ne veux pas jouer au rabat joie en ce jour de l’aïd mais moi aussi j’ai assisté en l’an 2000 à la présentation du projet et de la maquette du WTC (World Trade Center) d'Alger. Projet qui devait être construit par des investisseurs Qataris (Groupe Al-Rayan) à El-Hamma à coté du Sofitel. Tout était ficelé: financement, études techniques ... Le projet consistait en 4 tours d’affaires, un parking R-2, un centre commercial avec des boutiques, des restaurants, salles de cinémas et un supermarché Carrefour.

                          Le projet a pris 5 années de retard à cause de divers blocages. Entre autres, les services techniques incompétents de la Wilaya d’Alge de M. Nourani. Ils reprochaient aux 4 tours de défigurer le paysage d’Alger. Pourtant l’investisseur Qatari, le Chikh Djaber Al-Thani, était propriétaire du terrain et avait de très bonnes relations avec le président Bouteflika. Après divers blocages, le projet s’est réduit à 2 simples tours sans centre commercial. La construction des bâtiments a été confiée à une entreprise chinoise alors qu’au départ l’investisseur qatari avait signé un protocole avec la société Sider pour la réalisation des tours.

                          Je voulais donner mon témoignage sur une affaire que j’ai suivie de près. Espérons que les projets d’Emaar ne connaitront pas les mêmes déboires que ceux de leurs homologues qataris.

                          Tellement nous sommes habitués aux déceptions que nous sommes devenus sceptiques. L’Algérie a laissée passer de côté plusieurs milliards de dollars d’investissements à cause de blocages et de l’incompétence.
                          Dernière modification par shadok, 13 octobre 2007, 14h46.
                          Le Hirak est une idée et une idée ne meurt pas (الحراك فكرة و الفكرة لن تموت)

                          Commentaire


                          • #14
                            Emaar investira 20 milliards de dollars en Algérie

                            Emaar a fait un rêve!
                            Mr NOUBAT

                            Commentaire


                            • #15
                              je suis representant emaar à geneve ,et pour infos,et pour les detracteurs,le 18 novembre la maquette sera prete et d'ici mars,l'ensemble sera commercialisé,j'ai personellement réservé quelques biens mais je ne peux en dire plus sur ceux ci,je possede une chaine de restauration et patsiserie et je m'implantes en ce moment à alger.
                              bref,pour le projet,d'après les tarifs en vigueur approximatifs,ceux ci seront raisonnables pour des acheteurs potentiels,vu que le marché algerien est élévé dans le domaine des tarifs fonciers,mais pour ce prmier projet,il faudra pour les probales investisseurs ne pas hesiter car la speculation va bon train.

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X