Annonce

Réduire
Aucune annonce.

La Chine à l’assaut du marché algérien au détriment de l'Europe

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • La Chine à l’assaut du marché algérien au détriment de l'Europe

    L'Algérie compte dans l'ordre cinq grands partenaires commerciaux: la France, l'Italie, la Chine, les Etats-Unis, l'Allemagne et l'Espagne, selon des statistiques officielles du commerce extérieur. La majorité des produits importés par l'Algérie proviennent de ces pays.

    En 2007, la France a gardé sa place de premier fournisseur de l'Algérie avec toutefois une part de marché de 17%, pour la première fois au dessous de 20%. L'Italie arrive en deuxième position avec près de 8% de parts de marché et la Chine pointe à la troisième position avec pratiquement la même part.

    La performance de l'Empire du Milieu sur le marché algérien est exceptionnelle: sa part de marché était quasiment nulle en 2000. La raison est simple: les produits chinois sont moins chers que les articles européens et la Chine produit de plus en plus de marchandises de qualité équivalente à celles fabriquées dans les pays de l'Union européenne.

    Sur les cinq dernières années, la part de la Chine sur le marché algérien a évolué positivement de 2.5% à 8% et cette année elle devrait atteindre 10%, selon certaines estimations.

    Pendant ce temps, les autres pays partenaires de l'Algérie ont vu leur part de marché reculer de plusieurs points, autrement dit de centaines de millions de dollars, voir de milliards. C'est le cas de la France dont la part de marché a chuté de 24% en 2004 à moins de 17% en 2007. En 2006, ce taux était légèrement supérieur à 20% contre 22% en 2005.

    Ce recul s'explique d'une part par la hausse de l'euro par rapport au dollar qui pénalise l'ensemble des marchandises en provenance de l'Union européenne, et aussi par l'émergence de la Chine comme puissance économique mondiale et le renforcement de sa présence en Algérie.

    Les produits français paient également les frais de la politique officielle algérienne de diversification des partenaires commerciaux et la politique des importateurs locaux qui préfèrent commercer avec les asiatiques essentiellement pour les prix bas de leurs produits.

    Les Etats-Unis sont également touchés par l'importation massive de produits chinois et sa part de marché en Algérie a reculé de près de 10% en 2002 à moins de 7% en 2007. En 2003, cette part était seulement de 5%. La part de marché de l'Allemagne et l'Espagne n'a pas évolué durant les cinq dernières années en restant au tour de 5%. L'Algérie a importé pour 27 milliards de dollars en 2007. Les importations devraient atteindre 44 milliards en 2010, selon les prévisions du FMI (Fonds monétaire international).

    Sonia Samar (Le Financier)

  • #2
    la chine est la bienvenue en algerie, j'espere qu'elle creera beaucoups d'emplois, ils ne doivent pas oublier d'investir dans les ressources humaines locales.

    est-ce qu'il y a des entreprises chinoises qui font travailler que des salariés en provenance de chine ?

    Commentaire


    • #3
      la chine est la bienvenue en algerie, j'espere qu'elle creera beaucoups d'emplois, ils ne doivent pas oublier d'investir dans les ressources humaines locales.

      est-ce qu'il y a des entreprises chinoises qui font travailler que des salariés en provenance de chine ?
      d'apres mon avis personnel, ca risque de te decevoir
      les chinois sont nombreux, s'il doivent investir dans les ressources humaines, c'est dans leur propre pays qu'ils le feront, à l'image de tous les pays émergents a vrai dire

      pour des investissement de ce genre, il faut attirer ceux des pays qui peinent a evoluer plus rapidements que les autres (c'est le cas des pays developés, france qui n'arrive toujours pas a depasser ses 2% en pib par an)
      etats unis qui sont entrain de vivre une hypothétique récession economique, l'allemagne et la grande bretagne, l'espagne (la liste est plus longue, mais ce sont les principaux , en plus des pays du golf)

      Commentaire


      • #4
        etats unis qui sont entrain de vivre une hypothétique récession economique, l'allemagne et la grande bretagne, l'espagne (la liste est plus longue, mais ce sont les principaux ,


        *SPIRWIR , c'est avec les chinnois qu'il faut travailler , tous ces pays que tu viens de citer , ont leurs regards tournés vers l"est (solidarité chrétienne oblige)) , le developpement de la chine est une aubaine pour l'Afrique et le tiers-monde , et le salut de l'Afrique viendra de ces deux pays .
        ... « La douleur m’a brisée, la fraternité m’a relevée, de ma blessure a jailli un fleuve de liberté » Mémorial de Caen .

        Commentaire


        • #5
          csicsou, les chinois, ils ne vont venir en afrique que pour booster la difference pnb-pib
          rien que pour la conquete, un milliard 1/2 de personne et arrivent a peine de drainner un pib egale au celui francais (60 millions de tetes)
          y'a d'enormes potentialités et aujourdhui, ils en sont tres conscient
          c'est pour ca que ca avance a 2 chiffre chez eux

          si tu t'attend a quelque chose(comprend, bonne chose) des chinios, t'es un raté (conseil de pro )

          la conquete de l'afrique, ils l'ont deja marqué sur leur agenda
          y'a que les entreprises nord africaines, surtout marocaines projetant s'externaliser ou deja en cours, qui en souffriront
          Dernière modification par SpArOwMe, 11 février 2008, 19h40.

          Commentaire

          Chargement...
          X