Annonce

Réduire
Aucune annonce.

L’Algérie se projette dans l’après-pétrole

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • L’Algérie se projette dans l’après-pétrole

    Près de 200 milliards de dollars seront investis à l’horizon 2010 dans le secteur du tourisme.

    Plus d’un millier d’opérateurs activant dans le secteur ont pris part aux Assises nationales et internationales du tourisme inaugurées hier, au Palais des nations, par le chef du gouvernement, Abdelaziz Belkhadem.

    Ces assises aboutiront à un plan ´´définitif´´ de développement du tourisme en Algérie qui sera présenté au gouvernement, selon le ministre de l’Aménagement du territoire, de l’Environnement et du Tourisme, Chérif Rahmani.


    Ces assises, qui entrent dans le cadre du Schéma directeur d’aménagement touristique (Sdat) à l’horizon 2025, permettront ainsi à l’Algérie d’élaborer une ´´stratégie´´ de développement du secteur, appelé à devenir une ´´alternative´´ aux hydrocarbures.

    Cette rencontre intervient au lendemain de l’organisation des assises régionales à travers le pays. Parlant de son secteur, Chérif Rahmani a indiqué que «l’Algérie a reçu plus de 1.700.000 touristes en 2007».

    M.Rahmani a annoncé, au passage, la création de 7 écoles supérieures de tourisme dont l’une à Tipaza et l’autre à Aïn Témouchent. «Les travaux seront entamés le 11 avril prochain», a indiqué le ministre. L’année 2008 verra également la création de villages touristiques par excellence, répartis sur le territoire national, a affirmé le conférencier. «Pour cela, il faut reconstituer le foncier», a-t-il souligné. De son côté, Djamel Zeriguine, chef de la division des investissements étrangers à l’Agence nationale de développement des investissements (Andi), a fait savoir que «les pays arabes du Golfe, notamment les Emirats arabes unis, l’Arabie Saoudite, le Qatar, le Bahreïn en plus de la Jordanie et de la Libye se sont taillé la part du lion dans l’investissement touristique».

    Et d’ajouter «près de 200 milliards de dollars seront investis à l’horizon 2010 dans le secteur du tourisme». Pour sa part, Rédha Hamiani, président du Forum des chefs d’entreprises algériens, a rappelé «l’importance du Bassin méditerranéen avec 34% de flux mondiaux».

    Il a fait remarquer que «les investissements effectués dans notre pays ne sont pas de qualité, pour absence de culture touristique». «Il faut corriger toutes ces lacunes et faiblesses. L’Etat doit intervenir», a-t-il martelé.

    Une méga-exposition, regroupant de nombreux investisseurs et promoteurs touristiques, a été organisée à l’occasion de cet événement. Une centaine de partenaires, promoteurs et opérateurs ainsi que des journalistes étrangers spécialisés dans le tourisme participent à cette exposition de grande envergure. Parmi les projets exposés, figure celui du parc Dounya, d’une superficie de 670 hectares, situé aux Grands-Vents à Dély Ibrahim (Alger), qui est considéré comme l’un des plus grands parcs urbains au monde. Selon les concepteurs de ce projet, le parc Dounya comporte, notamment une tour en verre de 50 étages, des hôtels, des aires de sports et de loisirs.

    Un autre projet d’un pôle d’excellence touristique, situé à Boudouaou, ambitionne d’offrir aux visiteurs confort et bien-être. Trois thèmes caractérisent ce projet, à savoir le pôle Medi Marina, Medi village et Medi sports, qui renferment un port de plaisance, des quartiers méditerranéens, des hôtels et des résidences ainsi que des espaces de culture, d’artisanat et de sport. Par ailleurs, un complexe touristique au niveau de la zone d’expansion touristique de Zéralda devra être implanté entre l’oued Mazafran et l’actuel complexe touristique de Mazafran.

    Une marina, 10 hôtels de 2 à 5 étoiles, d’une capacité d’accueil de 3000 lits, un village touristique maghrébin de 1070 lits et des résidences touristiques haut standing de 2630 lits.


    - L'Expression

  • #2
    wallah c'est rigolo, pourquoi pas 400 milliards de dollars? Pourquoi pas 800? 2010 c'est dans 2 ans, ca veut dire 100 milliards de dollars par an?? est-ce que les competences disponibles peuvent couvrir ce volume? y-a-til assez de ciment? quid de l'inflation en injectant 100 milliards de dollars dans l'economie en 12 mois. Est-ce que ces decideurs ont une quelconque idee de l'ordre de grandeur quand ils parlent argent?

    Avant d'esperer s'attaquer au tourisme, le gouvernement algerien devrait reformer, innover, liberaliser le ciel, ouvrir l'economie, former et inculquer la culture de l'hospitalite et de l'accueil, eradiquer le terrorisme, etc... Une fois tout cela fait, il peut commencer a construire des unites touristiques pour recevoir des touristes. Pour le moment a lire ce type d'argumentaire, ca s'apparente plus au "tourisme touristique" (en reference a l'industrie industrialisante) qu'autre chose.

    Une strategie touristique se murit sur des annees, les investissement se font en fonction des besoins et de la demande, la demande se manifeste quant il y a avantage comparatif et que toutes les conditions pre-citees sont reunies a commencer bien entendu par le securitaire et la stabilite politique.

    Ce serait une erreur fatale de croire que l'etat devrait financer le tourisme. Le role de l'etat doit s'arreter a la creation d'un environnement favorable pour que les operateurs prives, une fois convaincus que le pays recelle des potentialites viennent investir leur argent et gerent eux-meme en tant que professionnels qu'ils sont leurs unites hotelieres.

    Les exemples tunisiens et marocains sont tres revelateurs a cet effet, le touriste part dans ces pays non pas parce qu'il va dans un hotel 5 etoiles mais parce qu'il est a la recherche d'un produit touristique tres specifique : culturel, balneaire, etc...

    Il serait tres naif au governement algerien de croire qu'en misant les recettes des hydrocarbures dans un domaine qui frole la saturation en afrique du nord entre le maroc, la tunisie et l'egypte qui ont acquis une expertise sur des decennies, qu'en investissant massivement dans des unites hotelieres (que j'imagine balneaires pour la majorite) arriveront a attirer 20 millions de touristes juste parce que le foncier sera la.

    Mon conseil : prendre 2 milliards de dollars, se concentrer sur une ville ou une zone, construire quelques unites. DEFINIR UN PRODUIT DE NICHE PROPRE A L'ALGERIE avec la strategie marketing qui s'y affere, et s'atteller a remplir d'abord ces unites hotelieres. Apres, analyser les resultats, definir les forces et les faiblesses, ajuster en consequence, et continuer ainsi sur les 10 prochaines annees jusqu'a maturation du produit, de son avantage comparatif par rapport aux pays de la region et de sa mediatisation.
    Dernière modification par ayoub7, 12 février 2008, 10h14.

    Commentaire


    • #3
      inculquer la culture de l'hospitalite et de l'accueil
      tu connais l'Algerie toi maintenant.... wallah c'est rigolo comme tu le dis.

      En ce concerne le chiffre de 200 milliars faut pas deconner. Ya un zero voir deux de trop.

      qu'il va dans un hotel 5 etoiles mais parce qu'il est a la recherche d'un produit touristique tres specifique
      Ne donne pas de lecon de tourisme à l'Algerie. Je te rappelle que ce pays a reussi à développer un produit qui marche tres bien : le Sahara.
      Je suis père et fais de mon mieux au regard de cette citation :
      "L'exemple, c'est tout ce qu'un père peut faire pour ses enfants." Thomas Mann
      Cette citation me vient de mon cousin chaoui Adhrhar

      Commentaire


      • #4
        Près de 200 milliards de dollars seront investis à l’horizon 2010 dans le secteur du tourisme.
        Au niveau mondial. il suffit de lire l'article.
        « Great minds discuss ideas; average minds, events; small minds, people. » Eleanor ROOSEVELT

        Commentaire


        • #5
          Au niveau mondial. il suffit de lire l'article.
          au niveau mondial... au temps pour moi
          Je suis père et fais de mon mieux au regard de cette citation :
          "L'exemple, c'est tout ce qu'un père peut faire pour ses enfants." Thomas Mann
          Cette citation me vient de mon cousin chaoui Adhrhar

          Commentaire


          • #6
            ohhhhh meskine ayoub tout ton poste pour rien il fallait lire bien l'article avant de nous gratifier de ta contribution et passé a coté de la plaque.
            sinon pour se qui est de la tradition de l'hospitalité cher les algeriens elle ne date pas ni d'aujourd'hui ni d'hier mais plutot depuis des siécles.et c'est pas en algérie qu'on te fait ressentir de l'hospitalité hypocrites pour te tirer quelques sous.

            Commentaire


            • #7
              Hbibna ayoub7 bonjour.

              Conseil va te prendre des vacances au lieu de te prendre la tete avec l'Algérie.
              Tu sais t'en fais pas trop pour nous va, du temps de la période noire on en est sorti 7amdoullilah salamat et debout.

              Le reste viendra grace au peuple.
              Eh oui toujours le peuple.

              Terba7.
              La pire chose pour l'Homme, serait qu'il meurt idiot.
              De grâce épargnez-moi la prolixe, la syntaxe et la chiffrerie à tout va
              .
              Merci.
              " TOUCHE PAS A MA NAPPE ALBIENNE "

              Commentaire


              • #8
                Avant d'esperer s'attaquer au tourisme,
                Pourquoi s'attaquer ? C'est pas un fléau. Mal géré, il génère quelques dégats colatéraux. Pour cela on s'inspirera des exemples de gauche et de droite pour ne pas y succomber.
                le gouvernement algerien devrait reformer, innover, liberaliser le ciel, ouvrir l'economie, former et inculquer la culture de l'hospitalite et de l'accueil, eradiquer le terrorisme, etc... Une fois tout cela fait,
                T'es pas sérieux là ? C'est comme dire le Maroc ne devrait pas investir !!!!!.... allez l'offshoring, avant d'éradiquer l'analphabétisme chronique, réformer le calamiteux système éducatif, consacrer d'abord les assiettes foncière à enrayer les bidonvilles.... Ce qui dans un cas comme dans l'autre est ridicule.

                Pour les 200 milliards et le reste ..... de la littérature.

                Commentaire


                • #9
                  voici les propos du ministre du tourisme à propos des investissements:

                  "... nous avons enregistré en 2007 une croissance de 11% en terme d'arrivées de touristes par rapport à 2006 ... l'Algérie investira, à l'horizon 2025, 350 millions de dollars annuellement dans la réalisation de projets touristiques "

                  il faut y ajouter les investissments privés.
                  .


                  Nul n’est plus désespérément esclave, que ceux faussement convaincus d’être libres"-JWVG

                  Commentaire


                  • #10
                    1 petite bizarrerie qui me trompe la tete
                    200M$ dans 2 ans........je sais que l'argent est là, mais il faudra le debourser en complet et avec un peu de credit et sa pourra reussir, mais bien entendu la'lgerie restera foché,sans sous, ce qui est impossible
                    c'est une erreur (faut multiplier fois un millième)

                    Commentaire


                    • #11
                      1 petite bizarrerie qui me trompe la tete
                      C'est 200 milliards de dollars d'investissements et 1.1 milliards de touristes ....................

                      Commentaire


                      • #12
                        ....................A l'échelle planétaire.

                        Commentaire


                        • #13
                          A chacun sa UNE. Au moment ou tosu les journaux algériens parlent de tourisme en Algérie, repris par des agences internationales un autre son de cloche fraternel :


                          ALGER (MAP) - Les touristes étrangers désireux de se rendre pour le circuit touristique entre Tamanrasset et Djanet (sud algérien), se sont vus notifier l'interdiction de se rendre dans cette région pour des raisons de sécurité, a annoncé la direction du tourisme de la wilaya de Tamanrasset (au sud d'Alger).""Vu les informations sécuritaires, qui nous ont été transmises et qui confirment l'absence de sécurité entre les circuits touristiques reliant les villes de Tamanrasset et Djanet, nous vous demandons de ne pas emprunter ces parcours afin de garantir la sécurité des touristes et des ressortissants étrangers"", précise le communiqué, cité lundi par le quotidien Le Soir d'Algérie.

                          Cette décision, qui aura un impact négatif sur le secteur touristique de ces deux régions, est dénoncée par les professionnels du tourisme qui la qualifient de ""catastrophe"".

                          ""Nous avons été surpris par cette interdiction qui concerne près de 120 agences à Tamanrasset et Djanet. C'est une véritable catastrophe car nous attendons 5.000 touristes d'ici le 5 mai prochain"", déplorent-ils.

                          Un avion militaire a été la cible d'une attaque à la roquette sur l'aéroport de Djanet, en novembre dernier, amenant les autorités à renforcer les mesures de sécurité dans cette région. Cette attaque avait été revendiquée par Al- Qaida dans le Maghreb islamique (ex-GSPC).

                          L'interdiction du séjour aux touristes étrangers sur axe intervient au moment où s'ouvrent, lundi à Alger, les assises nationales du tourisme dans le but promouvoir la destination Algérie dans les prochaines années.Publié le: 11/02/2008 à 0922 GMT
                          « Great minds discuss ideas; average minds, events; small minds, people. » Eleanor ROOSEVELT

                          Commentaire


                          • #14
                            jawzia
                            si j'ai bien compris, tu veux dire que ce monsieur, nous dit que les pays du monde investiront 200 M$ en (2008+2009+2010) dans le domaine du tourisme!!
                            c bon pour les chiffres mais j'espere qu'il tient ca d'un rapport international, de l'OMT en l'occurence

                            Commentaire


                            • #15
                              J’ai l'impression que nos voisins ont peur avant même la fin des assises nationales sur le tourisme.
                              Enfin cela explique les interventions de certains depuis hier sur le tourisme algérien, fleuron du tourisme méditerranéen entre 1965 et 1975 et future favorite des destinations (d’après l’OMT).
                              Dernière modification par azouz75, 12 février 2008, 14h18.
                              .


                              Nul n’est plus désespérément esclave, que ceux faussement convaincus d’être libres"-JWVG

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X