Annonce

Réduire
Aucune annonce.

France Maroc

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • France Maroc

    Partenaires particuliers MAROC - 10 février 2008 - par PASCAL AIRAULT

    Une étude de la Banque mondiale stigmatise les insuffisances criantes des systèmes éducatifs des pays du Maghreb et du Moyen-Orient.

    L’ambassadeur du Maroc à Paris, Fathallah Sijilmassi, et le directeur des investissements extérieurs, Hassan Bernoussi, ont lancé, le 6 février, à Reims, la troisième édition de « Maroc Hexagone », véritable tour de France de promotion économique du royaume chérifien. Les deux hommes, à l’origine de cette initiative annuelle, ont prévu de couvrir dix grandes villes françaises (Reims, Strasbourg, Mulhouse, Lyon, Grenoble, Marseille, Bordeaux, La Baule, Toulouse et Lille) entre février et novembre 2008. À chaque étape, ils organisent une grande conférence économique, suivie d’un déjeuner et d’une après-midi de rendez-vous entre hommes d’affaires marocains et entrepreneurs de la région concernée. Objectif : vendre le « nouveau Maroc » libéral et faire le go between entre hommes d’affaires chérifiens et français. Une batterie d’arguments a été développée par les membres de la délégation : secteurs porteurs, incitations fiscales, facilités administratives, grands chantiers d’infrastructures, stratégie industrielle… L’ancienne puissance coloniale reste, année après année, le premier partenaire commercial du royaume. Les échanges franco-marocains ont encore progressé en 2007, à 74,3 milliards de dirhams (40,7 milliards d’exportations et 33,6 milliards d’importations), contre 69,6 milliards un an plus tôt. Pourtant, l’Hexagone a vu ses parts de marché descendre à 19,7 %, contre 21 % en 2006. L’érosion est lente, mais elle se poursuit, à la faveur de l’ouverture économique du royaume à de nouveaux partenaires du Sud (Chine, Turquie, Brésil…).
    Cria cuervos ...
    Elèves des corbeaux et ils te crèveront les yeux
    (proverbe espagnol)
Chargement...
X