Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Grâce à l'or noir, Alger engrange des recettes fiscales colossales

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Grâce à l'or noir, Alger engrange des recettes fiscales colossales

    Plus de 27 milliards d'euros de recettes sont entrés dans les caisses du fisc algérien en 2007, grâce au pétrole. Sur cette manne, plus de 17 milliards d'euros vont abonder le Fonds de régulation des recettes.

    Les cours élevés du pétrole aidant, l'Algérie a réalisé plus de 27 milliards d'euros (2.711,84 milliards de dinars) de recettes fiscales pétrolières en 2007, a annnoncé ce mardi le directeur de la fiscalité des grandes entreprises, Djilali Kouider Benhamed. Ce montant est nettement plus élevé que celui inscrit dans la loi de finances pour 2007 qui tablait sur des recettes fiscales pétrolières de 973 milliards de dinars (10 milliards d'euros environ).

    La plus-value s'explique essentiellement par le fait que le prix de référence pour le calcul de la fiscalité pétrolière est arbitrairement fixé par les autorités à 19 dollars le baril contre un prix moyen effectif de vente d'environ 90 dollars le baril. Alger explique ce mode de calcul par une démarche "prudente" dans la gestion des revenus pétroliers pour parer à une éventuelle chute des prix du brut.

    La différence entre les recettes fiscales pétrolières effectives et celles prévues par la loi de finances, soit plus de 17 milliards d'euros, est versée au Fonds de régulation des recettes (FRR), placé sous la haute main de la présidence de la république. Les ressources du FRR sont passées à plus de 32 milliards d'euros fin décembre 2007.

    latribune.fr
    Cria cuervos ...
    Elèves des corbeaux et ils te crèveront les yeux
    (proverbe espagnol)

  • #2
    Et alors ?....
    Un vieil adage dit que " argent gagné facilement est un argent dépensé facilement "
    Ce n'est pas la première fois que l'Algérie engrange d'énormes recettes pétrolières et , il n'y a pas de quoi s'en réjouir car c'est une rente qui durera le temps qu'elle durera.

    Pour l'instant,on enrichi le père et on ruine ses enfants car les générations futures riquent de ne pas avoir la chance de profiter de cette rente vu le rhytme de dilapidation effrénée par les gouvernements successifs.

    Tant que ce n'est pas une vraie richesse ,fruit d'un travail productif ,qui profite à tout le monde ce n'est pas la peine de jubiler.En fait,il ne faut pas voir les caisses de l'Etat mais plutôt le budget des ménages Algériens et la qualité de leur vie,socialement parlant.

    Voui......le peu d'argent du pétrole investi à un taux d'efficience très, très bas et autant dire que c'est cumul de pertes seches qui vont profiter à quelque truands d'entrepreneurs,sois disant.Un peu d'argent est aussi consacré à des importantions de bien et de services d'e natures diverse et là aussi,il y a matière à discuter.Dans ce cadre,les critiques sont légions puisque le gaspillage et la fraude font un vrai bonheur aux à toutes sortes de démarcheurs,d'importateurs ainsi que parasites de toutes sortes.

    Cela fait plus d'une trentaine d'année que l'Algérie profite d'une manne pétrolière et pour autant,l'Algérie va de mal en pis pour la majorité.C'est vraiment dommage qu'un si beau et grand pays n'a rien a offrir de bon pour assurer l'avenir de ses enfants et au présent de ses citoyens.

    Ceux qui sont à l'aise dans le système ou qui vivent loin de cette amère réalité ne partagerons évidemment pas ce constat notoire au commun des citoyens.Naturellement,les gesticulations politiques et le tapage sont là pour nourrir encore et encore les nombreux crédules de prommesses sans landemains .Pire, ce sont les pères spirituels du socialisme algériens qui sont toujours aux commandes pour appliquer un capitalisme algérien né dans le tumulte de la contestation populaire et muri dans le climat r du terrotrisme.

    Tout ceci,en marge de la globalisation mondiale et des grands ensembles
    comme si nous vivons dans une autre planète ou dans un autre âge des temps anciens...

    "Si tu lui donne du poisson chaque jour,il ne mangera qu'un seul jour mais, si tu lui apprend à pêcher,il mangera tous les jours " (Proverbe chinois)

    A méditer.......

    Commentaire


    • #3
      " argent gagné facilement est un argent dépensé facilement "
      Parceque l'Algerie l'a gagné ?? tu crois qu'il est facile de travailler dans ce domaine ? tu devrais plutôt aller sur place pour voir la sueur des employés.

      Commentaire


      • #4
        Ce n'est pas nouveau, créons un fonds souverain pour mettre à l'abri les ressources du pétrole et assurer un avenir certain aux futures générations et nos retraités. Les edges funds ça existe et ça peut rapporter gros plus qu'un puit de pétrole c'est une resources intarissables puisque qu'on investit sur la valeur travail avec des prises de paticipation, en quelque sorte le modèle financier à la place du modèle ingéniérique.

        Commentaire


        • #5
          L'Algerie n'est pas seule a engranger des sommes rondelettes en fiscalite,
          grace aux soubressauts des cours des hydrocarbures,figurez vous que l'etat francais lui meme,
          a encaisse plus de 50 milliards d'euros par l'entremise de supertaxes et autres impositions(TIPP)a hauteur de 70%,qu'il martele sur toutes les goutes d'essences et autres produits derives qui coulent a flot dans cette france des envieux.
          Dernière modification par Futura, 20 février 2008, 18h56.

          Commentaire

          Chargement...
          X