Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Le FMI invite les autorités Algeriennes à prêter aux pays pauvres

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • kmou21
    a répondu
    Ce qui est desesperant , c'est des reflexions du genre :

    "....y a le Niger, la Mauritanie, la Tunisie, le Maroc...
    Ils méritent tous un coup de main...
    Au lieu que nos reserves dorment aux US, pourquoi ne pas les faire travailler en Afrique qui a bien plus besoin ...
    n'est ce pas vrai c'est bon le mali le niger et méme la tunise et le maroc n'ont il pas besoin d'argent .
    Bachi


    ..
    ..et qui meritent des reflexions du genre :

    "avant de penser a pays voisins comme le mali, niger, .....
    faut songer au pays comme Msila, Adrar, oranie, kabylie, .... et tt les regions qui souffrent de pauvrete par milliers pour ne pas dire par millions .... Ah Mahdoche
    PS:
    La tunisiens se porte bcp mieux que nous.... c'est les algeriens qui ont encore besoin de charite
    Racdavid
    ehh ben justement ya 150 milliards USD pour des logements des routes des barages des trains des tramways et il en reste 110 milliards si ça permet a donner des crédit au pays voisin et l'algérie trouve son avantage pourquoi ne pas le faire.

    Laisser un commentaire:


  • Avatar de « Invité »
    Invité a répondu
    lire certains,on croirait qu'il s'agit d'un pays du G8,plutot que du petit.......maroc.

    Desesperant!

    Futura
    ...................................

    Ce qui est desesperant , c'est des reflexions du genre :

    "....y a le Niger, la Mauritanie, la Tunisie, le Maroc...
    Ils méritent tous un coup de main...
    Au lieu que nos reserves dorment aux US, pourquoi ne pas les faire travailler en Afrique qui a bien plus besoin ...

    Bachi


    ....et qui meritent des reflexions du genre :

    "avant de penser a pays voisins comme le mali, niger, .....
    faut songer au pays comme Msila, Adrar, oranie, kabylie, .... et tt les regions qui souffrent de pauvrete par milliers pour ne pas dire par millions .... Ah Mahdoche
    PS:
    La tunisiens se porte bcp mieux que nous.... c'est les algeriens qui ont encore besoin de charite
    Racdavid

    Laisser un commentaire:


  • Avatar de « Invité »
    Invité a répondu
    Envoyé par ayoub
    Aujourd'hui Chaabi qui investit en Egypte, ce n'est pas l'etat marocain. Wafabank en Tunisie, ce n'est pas l'etat marocain. Ce sont des structures privees qui ont une certaine expertise et qui essaient de l'exporter a l'etranger dans une optique de gain. Or, en Algerie a part l'expertise de Sonatrach, je ne vois pas ce qui pourrait etre benefique au Maroc ou a la Tunisie.
    De petites banques de proximite,qui ne pesent pas lourds et dont le peu d'expertise qu'elles possedent,leur est distille a petites doses,par leurs donneurs d'ordres francais,sont devenus par la force du prisme deformant megalomaniaque du sieur ayoub,de vraies forces internationales habilitees a investir les crenaux les plus lucratifs de la haute finance et y est damer le pion aux plus chevronnes

    Oui,Sonatrach est un mastodante aux tentacules internationales averees dont le domaine de predilection depasse de loin les prerogatives liees aux hydrocarbures,en effet elle intervient egalement dans d’autres secteurs tels que la generation electrique, les energies nouvelles et renouvelables et le dessalement d’eau de mer.
    Elle exerce ses métiers en Algerie et partout dans le monde ou des opportunites se presentent.

    Pour les standards inherents a la sous region,l'Algerie peut se targuer de posseder plein d'atouts multidisciplinaires inexistants chez les voisins.
    L'industrie metallurgique,la siderurgie,l'industrie mecanique lourde,l'electronique domestique,le secteur de l'electromenager.......ect... pour ne citer que les plus en vue.

    il sait que s'il ouvrait son marche bancaire ou aerien ou aeronautique ou de l'offshore a des entreprises marocaines, la balance ne serait pas de son cote.
    Vraiment,c'est vrai que le ridicule ne tue pas!

    Elles sont ou les entreprises marocaines d'aeronautiques ou encore celles qui exercent dans l'offshoring???!!!
    Mais reveilles toi l'ami,le peu d'aeronautique que vous avez au maroc,c'est des activites de cablage(en majorite),a valeur technologique nulle que sous traitent des compagnies etrangeres.

    Quand a l'offshoring,ne nous emballons pas,ce n'est pas trois ou quatres "centres d'appels" implantes encore une fois,par des conglomerats etrangers,qui vont vous permettrent d'abuser de superlatifs dans ce domaine.

    Donc pour resumer,avant de vouloir pretendre posseder des qualites imaginaires,essayez tout d'abord d'en faire l'inventaire et de les concretiser chez vous,par vous meme...ca fera un bon debut,avant de contempler l'eventualite de se lancer dans d'hypothetiques ventures a l'internationale.

    A lire certains,on croirait qu'il s'agit d'un pays du G8,plutot que du petit.......maroc.

    Desesperant!
    Dernière modification par Futura, 22 février 2008, 13h08.

    Laisser un commentaire:


  • mansali06
    a répondu
    Voici un exemple d'aide de l'Algérie aux pays voisins.

    http://www.algerie-dz.com/article9082.html

    Laisser un commentaire:


  • zmigri
    a répondu
    franchement je ne suis pas contre l'adhesion de l'algérie à des organismes tels que le club de Rome ou celui de Paris. Si nous avons des surliquidites autant les mettre à la dispositions de pays émergeants en afrique et ailleurs au lieu de servir à financer le déficit budgétaire us. D'autre part je partage entièrement les préoccuppation des experts financiers concernant l'existence de goulots d'etranglement et la capacité de l'économie algerienne à absorber ses surliquidités. C'est déjà arrivé dans les années 70 avec les risque de voir l'inflation éroder la croissance qui elle est bien rélle aujourd'hui.
    On peut se réjouir aujourd'hui d'avoir une inflation maitrisée et une dette extérieure presque nulle. On est sur la bonne voie.

    Laisser un commentaire:


  • LYNX
    a répondu
    si bien si l'Algérie prête de l'argent à ces pauvres, avant de regarder ailleurs, il est bien de nettoyer un peu chez soit !!
    Le FMI n'est jamais d'un bon conseil, et je suis tout à fait d'accord avec l'initiative de chavez de créer une banque des pays du SUD pour les pays du SUD, le FMI n'a qu'a s'occuper de son OCDE !

    Laisser un commentaire:


  • bledard_for_ever
    a répondu
    L'Algérie n'a plus besoin du FMI et il est loin le temps ou celui dictait les reformes à faire en d'autres terme libéralisation à outrance qui vendue à des responsables qui avait les yeux rivés sur la situation sécuritaire s'ets transformé en libéralisation sauvage.

    Aujourdhui le FMI qui a mené bien d autres pays à la catastrophe a besoin d'argent car lui même est mal géré.

    Il invite donc l'Algérie à lui donner un peu d'argent pour qu'il continue à faire le pitre aupres de pays encore plus pauvre.s


    Donc normal ce rapport de louange,

    Laisser un commentaire:


  • mmis_ttaq-vaylit
    a répondu
    Azul,
    Voila le rapport original du FMI en anglais.

    http://www.imf.org/external/np/sec/pn/2008/pn0820.htm

    Cet argent aurait ete beaucoup plus utile si l algerie avait mise' sur la creation de centres scientifques ( au lieu de megamosquee- Dieu n a pas besoin de maison, meme denommee Mosquee Bouteflika).

    seulement nos chercheurs pleins d energie et d imagination pourront toujours attendre que l Algerienne des sciences se remette sur pied vu l etat des choses. Les Saoudiens investiront 3 milliards de dollars pour la creation d un Megacentre scientifique.... Et la je dirais a certains: wat-lubu el 3ilma (wa dollars) wa law bi mekka :-))

    J espere qu il y a un bon economiste sur FA pour faire parler les chiffres du FMI. Avec un peu de chance, je pourrais peut etre trouver la liste des directeurs du FMI, en attendant.

    Mmis

    Laisser un commentaire:


  • Avatar de « Invité »
    Invité a répondu
    Ce n'est pas une tres bonne idee pour un pays qui depend enormement du prix de petrole et ou la tresorie risque de passer du vert au rouge du jour au lendemain. L'Algerie n'est pas un pays riche c'est juste un illusion.

    Il faut plutot investir l'argent dans des projets qui rapporte l'argent, des projets a fort potentiel de croissance, et ce n'est pas ce qui manque en Algerie. Un peu comme fait Sonatarch, on investissant a l'exterieur pour fructifier son capital.

    Il faut peut etre creer d'autre organismes, des frond d'investissements, pour fructifier le captial de l'Algerie car les banques algeriennes ne savent pas preter.
    Dernière modification par BeeHive, 21 février 2008, 17h27.

    Laisser un commentaire:


  • racdavid
    a répondu
    Franchement a la place de l'algerie je mettrai l'argent chez ING DIrect avec 6% d'interet par ans, je pense qu'elle aura un retour de ouffffs.... bon je regoleeeeeee


    Bref, Ayoub je pense que tu as une dent sur tt ce qui touche a l'algerie, a tes yeux on a rien et vous avez tt.... barka, les chiffres parlent d'eux meme.

    un peu de temps, 2007 va nous donner des chiffres et 2008 avance a gd pas en faveur du pays, tu vera l'algerie d'un autre oeil sauf si tu es aveugle, la je pense que on poura rien faire pour toi.

    Laisser un commentaire:


  • Avatar de « Invité »
    Invité a répondu
    ah ok, donc en fait c'est preter comme une banque preterait de l'argent aun taux determine pour faire un retour... une operation purement financiere quoi. Excusez j'avais mal compris

    Dans ce cas, l'interet de l'algerie serait de preter a un taux au moins superieur a ce qu'elle fait par rapport au gain relatif aux placements en bons de reserve, sinon ca n'en vaut pas le coup. c'est a dire si elle veut preter au Maroc ou a la Tunisie, il faut qu'elle le fasse a plus de 5% et ces pays decideront de la meilleure offre sur le marche. Pourquoi pas.

    Laisser un commentaire:


  • Karim28
    a répondu
    Salut Ayoub,

    Je pense que les gens ici parlent de prets d'etat a etat et non d'investissements.
    L'Etat algerien n'est plus un investisseur meme en Algerie sauf dans certains secteurs ou il y a un avantage concurrentiel certain.
    On parle plus ici de financer par exemple le deficit budgetaire marocain.

    Laisser un commentaire:


  • azouz75
    a répondu
    Ayoub, je pense que tu fais un amakgame:

    On parle de preter l'argent à d'autres états non pas de l'ouverture du marché algérien.
    relis l'article au début et on en rediscutera.

    Laisser un commentaire:


  • Avatar de « Invité »
    Invité a répondu
    Pour pouvoir investir dans un domaine quelqu'il soit, il faut une certaine expertise, expertise acquise avec de l'experience, le financement n'est pas vraiment le probleme, le Maroc en est l'exemple vivant. Sans aucune ressource petroliere, on attire des investissements colossaux. Pourquoi? Parce que tout simplement, l'etat y travaille, ue vision claire a ete ebauchee, une main d'oeuvre qualifie est sur place, une expertise sur le terrain existe dans plusieurs domaines, nos exportations ne sont pas mono-produit et surtout le pays offre des opportunites de retour sur investissement considerables.

    Avec tous ces elements, la levee des fonds se fait naturellement et tout le monde est gagnant gagnant. Non je pense que si l'algerie ne peut pas fructifier son argent chez elle, elle prendra bcp plus de risques a le faire fructifier chez le voisin. Les 5% que rapportent les bonds americains paraissent plus logiques... D'ailleurs si Alger pouvait investir et savait qu'elle y gagnerait, elle aurait retire cet argent et l'aurait investi chez elle ou ailleurs, ce n'est pas le cas et a juste raison.

    De plus, ce n'est pas un etat qui investit dans nos contrees ce sont des societes privees, vous avez encore l'image de l'etat providence malheureusement. Aujourd'hui Chaabi qui investit en Egypte, ce n'est pas l'etat marocain. Wafabank en Tunisie, ce n'est pas l'etat marocain. Ce sont des structures privees qui ont une certaine expertise et qui essaient de l'exporter a l'etranger dans une optique de gain. Or, en Algerie a part l'expertise de Sonatrach, je ne vois pas ce qui pourrait etre benefique au Maroc ou a la Tunisie.

    Ce que l'on recherche au Maroc c'est la creation de richesses et la creation de jobs a partir d'un investissement, c'est aussi par la meme, offrir a l'investisseur un bon retour sur investissement afin de creer un cercle vertueux. Si des groupes algeriens sentent qu'ils peuvent creer de l'emploi au maroc, y investir et y trouver leur compte, pourquoi pas, la mondialisation a banni les frontieres... Ou ne les a-t-elle pas banni ??

    La logique aujourd'hui est en termes de marches, si Alger veut avoir des marches sur le territoire marocain, il faut qu'elle agisse par la reciproque et qu'elle en accorde aux groupes marocains aussi, or, comme je disais elle n'a aucun interet a faire cela parce que le gouvernement algerien n'est pas pret pour la mondialisation et qu'a part la sonatrach qui ne fera pas long feu dans des pays non petroliers, il sait que s'il ouvrait son marche bancaire ou aerien ou aeronautique ou de l'offshore a des entreprises marocaines, la balance ne serait pas de son cote.
    Dernière modification par ayoub7, 21 février 2008, 16h29.

    Laisser un commentaire:


  • azouz75
    a répondu
    Racdavid et madini

    Quand Bachi parle d'aider les pays voisins, ce n'est pas de la charité qu'il parle, mais d'investir notre surliquidité sur leurs marchés sous forme d'investissement.

    Et je pense qu’il a 100 % raison.

    PS
    Les Tunisiens vivent et se développent essentiellement avec ce genre d’opérations et notamment des pays du golf, et je pense qu’ils seraient très contents que ça vienne de leur cher voisin l’Algérie.

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X