Annonce

Réduire
Aucune annonce.

La Banque nationale du Koweit manifeste son intérêt pour l'Algérie

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • La Banque nationale du Koweit manifeste son intérêt pour l'Algérie

    Les banques arabes à l'assaut du secteur financier algérien

    La Banque nationale du Koweït étudie la possibilité d'investir au Maghreb et plus particulièrement en Algérie, a indiqué le numéro un de cet établissement financier. Déjà présente au Qatar, en Jordanie et en Egypte à travers des investissements, la Banque vient de faire savoir par la voix de son P-DG son intérêt pour l'Algérie, sans encore rien dévoiler de ses intentions. A noter que cette banque a enregistré en 2007 des bénéfices nets de 273,6 millions de dinars koweïtiens ; le groupe dispose de 64 agences sur le territoire.
    Au niveau arabe ,NBK Capital envisage d'étendre son activité en Egypte par l'acquisition de 51% du capital d'Alwatany Bank. L'opération a été conclue en août dernier par la maison mère de NBK, à savoir la Banque nationale du Koweit (NBK), qui a mis 522 millions de dollars dans la balance. La banque a fait monter sa participation à 96% à la fin novembre. NBK Capital poursuivra son implantation en Egypte par l'ouverture d'une succursale et des prises de participation dans le secteur de la logistique notamment.
    Les organismes financiers arabes occupent le tiers du secteur bancaire en Algérie qui compte une trentaine de banques. Cependant, leur poids demeure faible sur le marché. La Banque nationale du Koweït est la seconde banque du Golfe à manifester son intérêt pour le marché algérien, en 48 heures. Mardi la banque islamique de Bahrein, Gulf Finance House a annoncé son intention d'investir 3 milliards de dollars dans la création d'une zone de développement économique dans la banlieue d'Alger. L'arrivée de banques du Golfe, aux capacités financières importantes, sur le marché algérien devrait permettre d'accélérer la réalisation de projets d'investissements des groupes issus de cette région. Concernant l'implantation des banques arabes en Algérie, après Al Baraka Bank, la banque Al Salam des Emirats arabes unis (EAU) sera le deuxième établissement financier islamique à s'installer en Algérie. Malgré l'arrivée en masse des banques arabes, ces banques peuvent-elles être au même niveau concernant les offres présentées notamment les crédits à la consommation ou leur mission sera-t-elle confinée essentiellement au financement de l' investissement de leurs entreprises en Algérie ?

    Le maghreb economie
    "Ce qui est à moi, est à moi, ce qui est à vous est négociable."

  • #2
    Les banques arabes à l'assaut du secteur financier algérien

    Tu veux dire qu'ils comblent le vide du secteur financier algérien.
    Dernière modification par zek, 21 février 2008, 17h28.
    L'Homme s'obstine à inventer l'Enfer dans un monde paradisiaque. Jacques Massacrier

    Commentaire

    Chargement...
    X