Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Liechtenstein : la France touchée par le scandale de fraude fiscale

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Liechtenstein : la France touchée par le scandale de fraude fiscale

    Commencée en Allemagne il y a 10 jours, la traque à la fraude fiscale, via le Liechtenstein, touche désormais plus de 10 pays, dont les Etats-Unis, l'Italie, l'Espagne, la Suède, l'Australie mais aussi la France. Le ministre du Budget Eric Woerth a annoncé mardi que la France avait depuis le début de l'année une "liste de quelques centaines de noms" de personnes concernées par l'affaire de fraude fiscale via le Liechtenstein.


    Nous avons une liste de quelques centaines de noms, nous l'avons depuis le début de l'année, nous l'expertisons" : alors que le scandale de la fraude fiscale via le Liechtenstein s'est étendu mardi à de plus de 10 pays, le ministre français du Budget a à son tour pris la parole mardi pour annoncer que la France était également concernée. "Nous avons récupéré une liste de personnes qui sont concernées par des passages de capitaux au Liechtenstein", a déclaré Eric Woerth sur la chaîne Public Sénat. Le ministre a précisé que ses services iraient "jusqu'au bout" dans ce dossier.
    L'enquête est partie d'Allemagne. A la mi-février, la justice y a lancé une vaste enquête sur la fraude fiscale, visant notamment des personnalités comme Klaus Zumwinkel, le patron de la Deutsche Post qui a depuis démissionné. Mardi, le procureur de Bochum, qui chapeaute l'enquête allemande, a expliqué qu'au départ, les investigations visaient des personnes soupçonnées d'avoir secrètement placé environ 200 millions d'euros auprès de la banque LGT pour ne pas payer d'impôts, ainsi que des employés de trois banques allemandes, et qu'elles se sont étendues à une deuxième banque à l'étranger, sans donner son nom. Plus de 160 contribuables allemands ont déjà été pris dans les filets des enquêteurs. Les services fiscaux ont déjà récupéré quelque 27,8 millions d'euros auprès de 91 fraudeurs qui ont reconnu les faits et de 72 personnes qui se sont elles-mêmes dénoncées dans l'espoir d'échapper à des poursuites.
    Les informations qui ont permis de découvrir cette affaire ont été achetées par les services secrets allemands à un ancien employé de la banque LGT basée au Liechtenstein pour 4 millions d'euros. Cette banque a d'ailleurs reconnu que des données, volées en 2002 par l'un de ses employés, avaient non seulement été transmises aux autorités allemandes, mais aussi "apparemment (...) à d'autres autorités".
    Une dizaine de pays sont touchés par le scandale, en plus de l'Allemagne et la France.Il s'agit de la Grande-Bretagne, de l'Italie, de l'Espagne, du Canada, de l'Australie, de la Nouvelle Zélande mais aussi des Etats-Unis. Mardi, Washington a par exemple annoncé que le fisc américain avait ouvert des enquêtes sur "plus de 100 contribuables". Le vice-ministre italien de l'Economie a révélé qu'il y avait un "nombre considérable" d'Italiens sur la liste que Rome a reçue concernant l'enquête sur la fraude fiscale.

    Sources.europe1.fr


    La pire chose pour l'Homme, serait qu'il meurt idiot.
    De grâce épargnez-moi la prolixe, la syntaxe et la chiffrerie à tout va
    .
    Merci.
    " TOUCHE PAS A MA NAPPE ALBIENNE "

  • #2
    certains ne doivent plus dormir la nuit... des têtes vont tomber !
    Je suis père et fais de mon mieux au regard de cette citation :
    "L'exemple, c'est tout ce qu'un père peut faire pour ses enfants." Thomas Mann
    Cette citation me vient de mon cousin chaoui Adhrhar

    Commentaire


    • #3
      Fraude: après le Liechtenstein, l'Allemagne va faire pression sur Monaco

      BERLIN.
      L'Allemagne devait demander mercredi au prince Albert de Monaco de coopérer dans la lutte contre la fraude fiscale, alors que l'enquête qu'elle a déclenchée contre le paradis fiscal du Liechtenstein s'étend de l'Australie aux Etats-Unis.

      La chancelière Angela Merkel s'entretenait mercredi avec le prince Albert II à Berlin à l'occasion d'une visite prévue de longue date. Mme Merkel devait insister pour que la principauté satisfasse les demandes de l'Organisation pour la coopération et le développement économique (OCDE), a annoncé son porte-parole Thomas Steg.
      L'OCDE reproche à l'Andorre, au Liechtenstein et à Monaco ne pas avoir adopté les règles communes contre les pratiques fiscales non-compétitives et de refuer de coopérer en échangeant des informations avec les autres pays membres.
      Berlin avait appelé vendredi ces trois micro-Etats à "corriger des pratiques qui conduisent à rendre la fraude fiscale attractive".
      M. Steg a cependant souligné mercredi que l'Allemagne avait constaté lors de la préparation de la rencontre "une disposition de la part de Monaco à parvenir à des accords aussi bien avec l'Union européenne qu'au niveau bilatéral". Les discussions portent sur la coopération entre les autorités fiscales et les échanges d'information, a-t-il précisé.
      "Monaco n'entend pas rester à l'écart d'un mouvement général d'échanges d'informations lorsqu'il sera appliqué réellement par tous", a assuré à la presse Berlin le ministre monégasque des Finances Gilles Tonelli, peu avant la rencontre du prince avec la chancelière.
      M. Tonelli a déploré que parmi les Etats qui ont signé les engagements de l'OCDE, "certains n'ont pas donné suite".
      Dans une interview au quotidien Frankfurter Allgemeine Zeitung paru mercredi, le prince Albert a assuré que "la principauté s'emplo(yait) depuis plusieurs années à mettre en accord ses banques avec les règles de précautions internationales". Il a souligné que Monaco allait augmenter cette année de 15 à 20% l'imposition à la source des intérêts bancaires.
      Le ton du gouvernement allemand était beaucoup plus conciliant mercredi que lors de la visite la semaine dernière du chef du gouvernement du Liechtenstein, Otmar Hasler, dont la principauté, depuis le 14 février, est au centre d'une vaste enquête touchant des centaines de riches contribuables allemands.
      "Monaco n'est pas le Liechtenstein", a déclaré M. Steg.
      Des informations bancaires confidentielles, achetées pour plus de 4 millions d'euros par les services secrets allemands à un informateur au Liechtenstein, ont depuis été partagées par une dizaine de pays membres de l'OCDE qui ont ouvert leurs propres enquêtes.
      La République tchèque et la Grèce ont annoncé à leur tour mercredi qu'elles allaient demander à l'Allemagne de partager ses informations. Elles rejoignent ainsi l'Australie, le Canada, l'Espagne, les Etats-Unis, la France, l'Italie, la Nouvelle Zélande, la Suède et le Royaume Uni qui enquêtent déjà.
      Le Liechtenstein avait accusé l'Allemagne de viol de sa souveraineté et de "recel" de données volées. Le parquet de Vaduz a annoncé mercredi l'ouverture d'une enquête préliminaire contre l'informateur présumé des services secrets allemands, Heinrich Kieber, et d'autres inconnus pour "divulgation de secrets d'entreprise au profit de l'étranger".
      Le procureur qui mène l'enquête allemande, Hans-Ulrich Krück, avait indiqué mardi que les services fiscaux avaient déjà pris dans leurs filets plus de 160 contribuables et récupéré 27,8 millions d'euros.

      Sources.AFP
      La pire chose pour l'Homme, serait qu'il meurt idiot.
      De grâce épargnez-moi la prolixe, la syntaxe et la chiffrerie à tout va
      .
      Merci.
      " TOUCHE PAS A MA NAPPE ALBIENNE "

      Commentaire


      • #4
        pour avoir cette liste le fisc allemand a payé un informateur, je rêve qu'un jour son équivalent algérien en fasse de même, on aura pas mal de surprise.

        Commentaire


        • #5
          Hbibna zmigri bonsoir.

          pour avoir cette liste le fisc allemand a payé un informateur, je rêve qu'un jour son équivalent algérien en fasse de même, on aura pas mal de surprise.

          C'est mon reve aussi!
          Si c'est le cas certes, y' aura pas mal de surprises et de crises...cardiaques des crises d'épilepsie etc...
          La pire chose pour l'Homme, serait qu'il meurt idiot.
          De grâce épargnez-moi la prolixe, la syntaxe et la chiffrerie à tout va
          .
          Merci.
          " TOUCHE PAS A MA NAPPE ALBIENNE "

          Commentaire


          • #6
            Envoyé par arayzon
            C'est mon reve aussi!
            Si c'est le cas certes, y' aura pas mal de surprises et de crises...cardiaques des crises d'épilepsie etc...
            c'est pas demain qu'on aura la liste et les crises cardiaques, ces gens vont avoir de longues décennies sans etre inquiétés, le pays a d'autres priorités et d'autres chats à foueter.
            Dernière modification par zmigri, 27 février 2008, 22h05.

            Commentaire

            Chargement...
            X