Annonce

Réduire
Aucune annonce.

La Banque mondiale confirme une hausse du PIB au Maroc en 2021 et 2022

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • La Banque mondiale confirme une hausse du PIB au Maroc en 2021 et 2022





    Le ministre de l'Industrie, du commerce, de l'économie verte et numérique, Moulay Hafid Elalamy, effectue une visite à l'usine de la Société marocaine de construction automobile (Somaca). 06062020 - CasablancaYasmine Saihjeudi 10 juin 2021 - 08:34

    La Banque Mondiale a prévu une croissance de l’économie marocaine de 4,6% en 2021 et 3,4% en 2022, selon son rapport de juin. Des données qui viennent confirmer la tendance des chiffres publiés en avril dernier par le FMI.

    Selon le dernier rapport sur les perspectives économiques mondiales, la Banque Mondiale prévoit pour le Maroc un rebond de son Produit intérieur brut (PIB) courant 2021 et également l’année suivante.

    « Au Maroc, la production devrait rebondir à 4,6% en 2021 sous l’effet de plusieurs facteurs, à savoir la diminution des problèmes liés à la sécheresse, le maintien de politiques accommodantes et l’allègement des restrictions imposées aux déplacements internes », peut-on lire dans son rapport.

    Ces données prévisionnelles pour le Maroc sont plus importantes que la moyenne de la région MENA dont la croissance est estimée à 2,4% en 2021. La Banque Mondiale estime que cette progression au niveau de la région Moyen Orient Afrique du Nord est plus soutenue que prévu mais reste « inférieure à la moyenne de la dernière décennie (2010-2019) ».

    Pour le Maroc, les prévisions ne changent pas tellement entre le dernier rapport prévisionnel du Fonds Monétaire International (FMI) datant d’avril dernier et celui-ci de la Banque modiale, même si les prévisions pour 2022 sont légèrement en baisse du côté de la BM.

    En effet, en avril dernier le FMI avait estimé que le Maroc allait enregistrer une croissance économique de 4,5% en 2021 et 3,9% pour 2022.

    Au niveau global, la croissance devrait se situer dans les +5,6% en 2021 emmenée par une croissance aux Etats-Unis et en Chine, les deux leaders mondiaux. Selon la Banque mondiale, la reprise sera inégale dans le monde et impactera surtout les pays émergents et en développement qui subiront les effets prolongés de la crise du coronavirus.

    Le rapport indique à ce titre que « les perspectives sont incertaines et dépendent de l’évolution de la pandémie, de l’accès aux vaccins et de la volonté des populations de se faire vacciner » pour la région MENA.

    « La région devrait bénéficier du récent redressement des prix pétroliers, de l’augmentation de la demande extérieure et de l’atténuation des perturbations économiques dues à la pandémie », indique la Banque Mondiale, en indiquant que les pays importateurs de pétrole subiront plus les effets de la crise épidémiologique, comme c’est le cas pour l’Égypte où la croissance devrait ralentir à 2,3%.

    Mais, en 2022, les chose devraient s’arranger et la croissance devrait augmenter vers 3,5%, notamment grâce l’accélération de la vaccination, l’assouplissement des restrictions de déplacement, l’allègement des réductions de la production pétrolière et l’atténuation des problèmes budgétaires.


    Hespress

  • #2
    Excellente nouvelle, une résilience incontestable qui ne manquera pas d'être remarquée par les investisseurs Le Maroc doit mette le paquet sur ce cercle vertueux pour atteindre des 6/7% à terme.
    Dernière modification par ayoub7, 10 juin 2021, 14h39.

    Commentaire


    • #3
      pour atteindre ce cercle vertueux et comme dirait un poète, il ne faut plus baisser les yeux, compléter les cieux, regarder passer les nues, guetter les startus, lorgner les nimbus et faire les yeux doux aux moindres cumulus
      « Great minds discuss ideas; average minds, events; small minds, people. » Eleanor ROOSEVELT

      Commentaire


      • #4
        Envoyé par bledard_for_ever Voir le message
        pour atteindre ce cercle vertueux et comme dirait un poète, il ne faut plus baisser les yeux, compléter les cieux, regarder passer les nues, guetter les startus, lorgner les nimbus et faire les yeux doux aux moindres cumulus
        Exact, c'est pour ça qu'il faut faire comme le Maroc, se retrousser les manches et retrouver la culture du travail, ou plutôt la créer...

        Commentaire


        • #5

          Surtout avec l'argent des autres, les emprunts se succèdent ces derniers temps!
          Deux contrats, rien qu'en ce mois de juin!

          https://www.algerie-dz.com/forums/ec...hes-naturelles
          https://www.algerie-dz.com/forums/ec...anque-mondiale

          Commentaire


          • #6
            Envoyé par Ismail Voir le message
            Surtout avec l'argent des autres, les emprunts se succèdent ces derniers temps!
            Justement, celui qui est le plus intelligent aujourd'hui c'est celui qui créé la richesse chez de lui avec l'argent des autres...

            Si tu n'as pas compris ça, tu n'as rien compris à l'économie du 21eme siècle...

            Commentaire


            • #7
              Créer de la richesse? Mon oeil oui! va voir plutôt vers quoi sont destinés les deux emprunts ainsi que bien d'autres.
              l'un pour aire faces aux catastrophes!
              La Banque mondiale (BM) a approuvé vendredi un financement additionnel de 100 millions de dollars pour aider le Maroc à mieux faire face aux répercussions des catastrophes naturelles. Le financement servira à renforcer un programme existant de 200 millions de dollars, axé sur la résilience et la gestion intégrée des risques de catastrophe, en améliorant les capacités des institutions marocaines en matière de gestion des risques de catastrophe et en investissant dans la réduction des risques, a indiqué l'institution financière basée à Washington dans un communiqué.
              et l'autre pour
              Ce prêt, précise la Banque Mondiale dans un communiqué, permettra de renforcer le développement de la petite enfance.....
              Dernière modification par Ismail, Hier, 16h44.

              Commentaire


              • #8
                Amigo, le sujet de l'article est : La Banque mondiale confirme une hausse du PIB au Maroc en 2021 et 2022


                Hausse de PIB est synonyme d'évolution dans la création de richesse.


                Tu réponds à ce sujet par un : Surtout avec l'argent des autres, les emprunts se succèdent ces derniers temps!

                Je t'ai répondu en conséquence que la création de richesses chez soi par l'argent des autres, est la marque de ceux qui ont tout compris au système économique mondial.

                Après si tu veux parler d'emprunt X ou Y, il y a les sujets X ou Y, ou le sujet des emprunts.

                Commentaire


                • #9
                  L'ABC de l'économie, c'est comment la financer pour créer de la richesse, soit on a de l'argent soit on l'emprunte, mais le plus important c'est comment réussir et gérer

                  Commentaire


                  • #10
                    Amigo, et moi j'ai répondu à celui qui disait pour créer de la richesse, ce qui est faux, ne serait ce que pour ces deux derniers emprunts. Point barré.

                    Commentaire


                    • #11
                      Créer de la richesse? Mon oeil oui! va voir plutôt vers quoi sont destinés les deux emprunts ainsi que bien d'autres.
                      l'un pour aire faces aux catastrophes!
                      tu penses que la banque mondiale donne des crédits sans garanties et sans suivis ???? c'est pas l'ansej tu sais....
                      "None are more hopelessly enslaved than those who falsely believe they are free"

                      Johann Wolfgang von Goethe.

                      Commentaire


                      • #12
                        Heureusement, mais explique moi où exactement le maroc va créer de la richesse en faisant face aux repercussions, soit disant, des catastrophes naturelles ou en prenant soin de la petite enfance!

                        Commentaire


                        • #13
                          ben en construisant des protections par exemple ou en finançant des études dans des universités marocaines....

                          éduquer la petite enfance c'Est une richesse à la base. construire des écoles adaptées etc etc...

                          je ne suis pas un fan des crédits que contracte le Maroc, mais je sais que les institutions internationales ne donne rien sans garanti et si tu dévies, ben t'aura rien la prochaine fois...par contre les crédits bilatéraux entre états, là c'est un peu plus délicat....
                          "None are more hopelessly enslaved than those who falsely believe they are free"

                          Johann Wolfgang von Goethe.

                          Commentaire

                          Chargement...
                          X