Annonce

Réduire
Aucune annonce.

La Banque mondiale annonce « une phase d’accélération » pour le Maroc

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • ayoub7
    a répondu
    Les experts économiques de l'APS viennent de faire taire la banque mondiale. Le Maroc est en chute libre

    Laisser un commentaire:


  • Bachi
    a répondu
    Le maroc peut faire mieux.mais il revient de loin
    A lire le khoroto d'ici, les centaines de topics de Haddou et de zek, le Maroc a toujours été en pointe sur tout , un hong kong du Maghreb...

    Les chiffres de l'Algérie sont faux , votre presse vous monte la tête avec des faussetés.
    On n'en sort pas, la frime, la frime et de la frime mais les faits c'est du erri7 fi chbak.

    Laisser un commentaire:


  • Kech
    a répondu
    D'où sort ce chiffre de 15 milliards$ ??
    et non , les traffics ne sont jamais comptabilisé.
    Quand je parle de différentiel des devises, votre pib procéde d'un conversion dinar/$ au taux officiel, c'est a dire qu'il est gonflé de 20%. On est d'accord ?
    idem pour les investissements, c'est une conversion au taux officiel, donc à minorer de 20%....etc etc
    Donc tout est faussé.

    Laisser un commentaire:


  • ayoub7
    a répondu
    Une question à toi et aux @HADDOUS est-ce que l'Etat marocain intègre les revenus de la drogue dans ses comptes
    Ben non, vu que Chengriha raffle tout

    C'est cool les gars, c'est cool, la Banque mondiale ment et le Maroc est un pays de misère qui va de mal en pis chaque année. Dormez bien, il n'y a rien à signaler...

    Laisser un commentaire:


  • pioto
    a répondu
    Ne chercher pas comparer maroc/algerie, c'est 2 structures totalement différentes. Et j'insiste, les chiffres algériens sont tout simplement faux. La non prise en compte du réel différentiel des devises, fausse la donne. Et accessoirement permets de limiter la casse des chiffres
    Si tu parles d'échanges des devises au noir, c'est vrai l'Etat les néglige vu qu'elles pèsent pas autant devant le PIB DZ ou les réserves des devises de l'Algérie!
    Une question à toi et aux @HADDOUS est-ce que l'Etat marocain intègre les revenus de la drogue dans ses comptes ou pas par ce que ça change du tout au tout: La drogue c'est un marché au bas mot de 15 milliards de $! Les institutions financières internationales exigent que ses revenus soient intégrer dans les comptes nationaux . Le Maroc le fait pas! tu vois, moi aussi, je suis en droit de mettre en doute les publications et les stats marocaines, peu importe, qu'elles soient pondues matin, midi et soir voire week-ends compris ou une 1 fx /semestre!
    Dernière modification par pioto, 15 janvier 2022, 12h12.

    Laisser un commentaire:


  • Kech
    a répondu
    Le maroc peut faire mieux.mais il revient de loin.
    nous avons dû faire face a un crise sans précédent qui a mis des pans entiers de notre économie a l'arrêt. Malgré tout, et au prix d'un endettement certain , mais aussi par une mobilisation de fonds privés (4mds$ quand même), le pays s'est montré resilient. Sans compter qu'il à très bien géré la pandémie (masque,vaccination, organisation, aide directe etc etc). Donc oui, peu mieux faire, mais à tout le moins, le pays a plus que bien tenu, pas la moindre pénurie, un système de santé qui n'a pas lâché (Malgré ses nombreuses lacunes), une accélération de certains process (conversions industrielles ultra rapide, identification des populations et aides directe par paiement mobile, lancement d'une industrie pharmaceutique etc etc). A notre échelle, c'est à dire l'Afrique, nous n'avons pas à rougir.

    Ne chercher pas comparer maroc/algerie, c'est 2 structures totalement differentes. Et j'insiste, les chiffres algeriens sont tout simplement faux. La non prise en compte du réel différentiel des devises, fausse la donne. Et accessoirement permets de limiter la casse des chiffres. La banque d'algerie doit produire une note de conjoncture tout les 6 mois, quand le hcp et la BAM t'en pondent une par semaine.

    Laisser un commentaire:


  • ayoub7
    a répondu
    pioto L'avenir nous dira qui a raison...

    Laisser un commentaire:


  • Bachi
    a répondu
    La Banque mondiale annonce « une phase d’accélération » pour le Maroc
    Une accélération de la pauvreté et des inégalités.

    Selon la Banque Mondiale, le taux de pauvreté multidimensionnelle en Algérie est passé de 2,1 à 1,4 % entre 2013 et 2019. « Le taux de pauvreté multidimensionnelle de l’Algérie, 1,4 %, est meilleur que celui de ses voisins régionaux, l’Égypte (5,2 %), l’Irak (8,6 %) et le Maroc (6,1 %), mais plus bas que le taux de pauvreté comparativement faible de la Tunisie (0,8 %) », indique le même document

    Laisser un commentaire:


  • pioto
    a répondu
    C'est ceci la bombe à retardement en Algérie... L'etat jette de l'argent par la fenetre sur des entreprises deficitaires, non solvables et fait repercuter le risque sur les banques...
    Tout le contraire les banques publiques sont gagnantes, elles se délestent des créances sur des ETS publiques !
    En gros, comment mener un pays a la faillite le plus tranquillement du monde...
    Non, le trésor garde la main, une partie des dettes qui engageait la garantie de l'Etat sur ses créances disparaissent. les banques ne réclament donc rien au trésor en cas qu'une ETS n'honore pas sa créance!
    Les banques sont plus rassurés elles ont affaire à un client plus solvable l'ETAT. Et en bonus leur créance passé en bons de trésor est d'un montant plus élevée!

    Laisser un commentaire:


  • ayoub7
    a répondu
    obligations souveraines du trésor avec obligation de ces même Banques de les racheter!
    C'est ceci la bombe à retardement en Algérie... L'etat jette de l'argent par la fenetre sur des entreprises deficitaires, non solvables et fait repercuter le risque sur les banques...

    En gros, comment mener un pays a la faillite le plus tranquillement du monde...

    Laisser un commentaire:


  • pioto
    a répondu
    Selon le FMI les dettes des entreprises publiques algériennes dépassent 42 milliards de dollars à fin 2020
    Où tu as vu ça je t'ai dis que l'Etat a racheté des créances des banques publiques sur des ETS publique pour 2100 milliards de dinars ~ 15.14 milliards de $ en les convertissant en obligations souveraines du trésor avec obligation de ces même Banques de les racheter dans un second temps! Certes le trésor est perdant vu que ces titres leur sont retro cédés sous-cotés à leur valeur!
    Dernière modification par pioto, 13 janvier 2022, 17h11.

    Laisser un commentaire:


  • haddou
    a répondu
    Selon le FMI les dettes des entreprises publiques algériennes dépassent 42 milliards de dollars à fin 2020

    Laisser un commentaire:


  • pioto
    a répondu
    oilà tu a compris la différence entre les deux économies ,en Algérie les entreprises publiques sont en majorité déficitaire et engrange 45 milliards de dollars pour leur survie , c'est un fardeau pour toutes les réformes économiques qui mettent le pays en danger en cas de privatisation pour leur rôle dans l'embauche
    15 milliards et non 45 milliards $ !
    Des Etats européens, chantre de libéralisme reflouent la trésorerie, et effacent les dettes ETS privées et repêchent de la faillite des canards boiteux à coup de subventions ça choque pas .Des ETS publiques algériennes donc l'Etat est l'actionnaire à 100% le fait, ça passe pas !
    Dernière modification par pioto, 13 janvier 2022, 15h58.

    Laisser un commentaire:


  • haddou
    a répondu
    Voilà tu a compris la différence entre les deux économies ,en Algérie les entreprises publiques sont en majorité déficitaire et engrange 45 milliards de dollars pour leur survie , c'est un fardeau pour toutes les réformes économiques qui mettent le pays en danger en cas de privatisation pour leur rôle dans l'embauche

    Laisser un commentaire:


  • pioto
    a répondu
    Le privé investisse dans ce qu'il rapporte à la rigueur c'est sa raison d'être !
    Mais l'Etat à part ce chiffre de 25 milliard de $ pour 2022; en moyenne les années passées il mettait combien sûr la table pour le développent des infrastructures de base: routes, rails , infrastructures scolaires et universitaires , logements sociaux, hôpitaux, combien de foyers marocains ont été alimentés d'électricité et de l'eau courante...
    Pour l'amour de Dieu rien qu'une fois épargnez-nous Tanger Med !

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X