Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Algérie : le géant automobile Stellantis installera une usine de production de véhicules de marque Fiat

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Algérie : le géant automobile Stellantis installera une usine de production de véhicules de marque Fiat

    Algérie : le géant automobile Stellantis installera une usine de production de véhicules de marque Fiat


    • Date de création: 13 octobre 2022 17:01

    (Agence Ecofin) - Le premier site industriel de Stellantis en Algérie table sur une forte intégration locale pour produire des véhicules de tourisme et des utilitaires.

    Le groupe automobile Stellantis a signé, ce jeudi 13 octobre, un accord avec le gouvernement algérien pour l’implantation d’une usine de production de véhicules de marque Fiat en Algérie.

    Signé à Alger en présence du ministre algérien de l'Industrie, Ahmed Zeghdar, et du directeur général de Stellantis, Carlos Tavares, l’accord prévoit notamment la « production de véhicules de tourisme et d’utilitaires de marque Fiat ainsi que le développement d’activités industrielles, de services après-vente et de pièces détachées en Algérie », selon des informations rapportées par l’Agence de presse algérienne.

    Le site industriel devrait être installé à Oran, une ville portuaire située dans le nord-ouest de l'Algérie, à 432 km de la capitale Alger.

    « Pour nous, la mission est très claire. Avec la marque Fiat, nous allons apporter à la société algérienne ce que nous avons de meilleur pour offrir une mobilité qui soit sûre, propre et abordable. Nous apporterons les modèles, les plateformes et les technologies », a déclaré le directeur général du groupe Stellantis lors de la cérémonie de signature de l’accord.

    « Nous avons compris l’intérêt du pays, et nous allons rapidement converger vers l’intégration locale la plus élevée possible », a-t-il ajouté.

    Le ministre algérien de l'Industrie a, quant à lui, indiqué que l’implantation d’une usine de véhicules de marque Fiat en Algérie intervient « après d’intenses consultations entre les deux parties » et constitue « une concrétisation des relations distinguées entre l’Algérie et l’Italie ».

    Né de la fusion en 2021 entre le français PSA (Peugeot-Citroën) et l’italo-américain Fiat Chrysler Automobiles (FCA), Stellantis compte quatorze marques différentes, dont Peugeot, Citroën, Fiat, Alfa Romeo et Dodge. Ce géant automobile a annoncé des bénéfices record de 15,1 milliards $ en 2021 pour un chiffre d’affaires de 172,2 milliards $.


    A framework agreement was signed today between the
    @Fiat
    brand and Algerian authorities, aimed at local production of vehicles and the development of the automotive sector in the country: https://bit.ly/3EEwuLo


  • #2
    Stellantis joue la carte Fiat en Algérie

    Publié le 13 octobre 2022
    Par Christophe Jaussaud Le journal de l’automobile

    La marque italienne est au centre d'un accord cadre signé entre Stellantis et l'Algérie. Des Fiat devraient être produites sur place et le groupe souhaite aussi développer un écosystème automobile englobant l'après-vente et la pièce de rechange.



    Fiat va s'attaquer au marché Algérien. En effet, Stellantis vient d'annoncer, jeudi 13 octobre 2022, qu'il venait de signer un accord pour "un projet de développement en Algérie d’activités industrielles, d’après-vente et de pièces détachées pour Fiat, une des marques emblématiques de Stellantis, ainsi que le développement de la filière automobile en Algérie."



    L'accord a été signé à Alger par Samir Cherfan, directeur de la région Moyen Orient Afrique de Stellantis, et Boussoussa Zineddine, directeur de la coopération du ministère de l’Industrie algérien.


    "La signature de cet accord cadre s’inscrit au regard de la place historique qu’occupe Stellantis et ses marques sur le marché automobile Algérien", a indiqué dans un communiqué Carlos Tavares, directeur général de Stellantis. "La qualité des discussions en cours nous rend confiants sur les perspectives de développement de la marque Fiat qui aura à cœur de satisfaire les attentes des clients Algériens" a conclu le dirigeant.



    Fiat va donc entrer sur un marché en difficulté. En effet, après 8 mois d'activité en 2022, les immatriculations (VP-VUL) sont en chute de 48 %, à environ 18 000 unités. Reste à savoir avec quelle gamme Fiat va attaquer ce marché : l'européenne ou la sud-américaine ?

    Commentaire


    • #3
      Ce projet, a-t-il dit, sera suivi « dans un proche avenir » du lancement d’autres projets répondant aux mêmes exigences d’intégration et de valeur ajoutée, a fait savoir le ministre, soulignant qu' »aucun investissement dans l’industrie automobile reposant sur le simple montage ne sera approuvé« .

      L’Algérie possède tous les atouts pour devenir un pôle industriel dans ce secteur : marché, situation géographique, main-d’œuvre qualifiée et énergie à prix compétitifs, a fait valoir M. Zeghdar, mettant en avant l’engagement du ministère à accompagner tout effort visant à créer de la richesse et à soutenir tout investisseur intègre dans ses projets industriels.

      Commentaire


      • #4
        Retour de la story Fatia, les décideurs algeriens refusent de comprendre qu'il faut construire les poutres avant les murs

        Commentaire


        • #5
          accord à venir avec le géant japonais Toyota une usine géante a Sétif

          Commentaire


          • #6
            Pauvre porcelet de Semmar....il doit continuer à critiquer la grande Algérie qui est en plein décollage pour le compte du porc mimi6

            Commentaire


            • #7
              Usine de production "locale"... veut dire un site d'assemblage à faible temps d'intégration, comme il y en a un peu partout en Afrique.

              Aprés les officiels algeriens peuvent raconter n'importe quelle niaiserie en termes de chiffres pour la consommation locale.

              Commentaire


              • #8
                accord à venir avec le géant japonais Toyota une usine géante a Sétif
                d'autres marques coréenne et europèenne vont probablement suivre

                Commentaire


                • #9
                  Pour que Carlos Tavarez himself se déplace, c'est qu'il a eu les garanties qu'il voulait auprès des autorités algériennes ...
                  "L'intelligent connaît les hommes par la vérité, et non la vérité par les hommes" L'émir Abd el-Kader.

                  Commentaire


                  • #10
                    Perso je ne suis pas très emballé par cette marque Voir du côté W v
                    Gone with the Wind.........

                    Commentaire


                    • #11
                      d'autres marques coréenne et europèenne vont probablement suivre
                      Je le pense aussi...

                      espérons que cette fois sera la bonne pour l'industrie auto en Algérie.

                      C'est une industrie très pourvoyeuse en emplois.

                      Commentaire


                      • #12
                        Usine de production "locale"... veut dire un site d'assemblage à faible temps d'intégration, comme il y en a un peu partout en Afrique.

                        Aprés les officiels algeriens peuvent raconter n'importe quelle niaiserie en termes de chiffres pour la consommation locale.

                        Je pense que meme une usine d'assemblage avec zero taux d'integration serait bien accueillie par l regime et les tebbounistes, quitte a payer Stellantis pour le faire.

                        il faut comprends que Tebboune a tellement soif de bonnes nouvelles qu'il est pret a tout...

                        Or s'il y a une chose que les dirigeants a l'Est doivent comprendre, c'est qu'une industrie automobile se construit en 30 ans, du bas vers le faut...

                        Commentaire


                        • #13
                          Non non ayoub

                          Selon tes thèses sur le Maroc ici idem pour toi , une voiture fabriqué en Algérie est une production algérienne
                          Dernière modification par galaxy, 14 octobre 2022, 17h57.

                          Commentaire


                          • #14
                            Avec la crise de l'énérgie qui s'installe ,c'est le moment ou jamais ..
                            ارحم من في الارض يرحمك من في السماء
                            On se fatigue de voir la bêtise triompher sans combat.(Albert Camus)

                            Commentaire


                            • #15
                              Avec la guerre en Ukraine et la crise énergétique en Europe et dans le monde, une opportunité unique se présente en Algerie

                              La balle est dans notre camp

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X