Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Maroc : Naguib Sawiris envisage d’investir 100 M$ dans les bornes de recharge de voitures électriques .

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • bledard_for_ever
    a répondu
    Si l’opportunité se présente, s’il n y a pas de concurrence et je ne veux pas investir

    a l’image de tous les investissements de haddou

    Le prédisent-directeur général d’Orascom Investment Holding, Naguib Sawiris, a exprimé ses dispositions à injecter 100 millions de dollars dans un investissement au Maroc, si l’opportunité appropriée se présentai
    Nous entrerons sur le marché marocain, dans les années à venir, si nous trouvons un terrain ouvert dans lequel il n’y a pas de grande concurrence
    Mais nous n’entrerons pas dans un projet qui nécessite des investissements de plus de 100 millions de dollars

    Laisser un commentaire:


  • Maroc : Naguib Sawiris envisage d’investir 100 M$ dans les bornes de recharge de voitures électriques .

    Le prédisent-directeur général d’Orascom Investment Holding, Naguib Sawiris, a exprimé ses dispositions à injecter 100 millions de dollars dans un investissement au Maroc, si l’opportunité appropriée se présentait. Il a révélé qu’il tiendrait une prochaine réunion avec le ministre marocain de tutelle. Le milliardaire égyptien a fait ces déclarations à la chaîne Al-Sharq, en marge de sa participation au Forum des affaires africaines (Choiseul) qui s’est tenu à Casablanca les 19 et 20 octobre.

    Nous entrerons sur le marché marocain, dans les années à venir, si nous trouvons un terrain ouvert dans lequel il n’y a pas de grande concurrence. Mais nous n’entrerons pas dans un projet qui nécessite des investissements de plus de 100 millions de dollars, dans un premier temps», a-t-il dit. En ce qui concerne les secteurs dans lesquels il envisage d’investir, Sawiris a déclaré que l’accent serait mis sur la technologie, en particulier les bornes de recharge des voitures électriques.

    «Le Maroc s’apprête à construire une usine de batteries pour véhicules électriques. Si l’autorité concernée ajoute à cette opportunité d’investissement le droit d’établir des bornes de recharge pour ces voitures, nous sommes très intéressés à investir dans ce projet», a encore ajouté l’entrepreneur, par ailleurs fondateur du Festival du film d’El Gouna, en Egypte. Pour lui, l’investissement dans les bornes de recharge des voitures électriques en Afrique est «l’avenir». A ce titre, il a estimé que beaucoup de gouvernements africains gagneraient à prendre les devants dans ce domaine

    Il ne s’agit pas pour autant de la seule opportunité d’investissement au Maroc à laquelle l’entrepreneur réfléchit. «Nous avons une entreprise qui investit dans l’énergie solaire alternative, et le Maroc a une opportunité importante dans ce domaine. Il en va de même pour la mise en place de projets d’industries alimentaires, comme l’usine sucrière que nous possédons et dirigeons en Egypte, en plus du secteur très actif du tourisme et de l’hôtellerie», a déclaré Sawiris.

    Ya bil
Chargement...
X