Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Allemagne : le ministre promeut la fabrication de batteries pour voitures électriques au Maroc ...

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Allemagne : le ministre promeut la fabrication de batteries pour voitures électriques au Maroc ...

    Le ministre délégué chargé de l'Investissement, de la convergence et de l'évaluation des politiques publiques a affirmé que le Maroc développe la fabrication de batteries pour le secteur automobile électrique. Lors de son intervention à l'«Automobilwoche Kongress» qui s’est tenu, mardi et mercredi, à Berlin, Mohcine Jazouli a expliqué que le royaume va s'appuyer sur les réserves de cobalt, de phosphates, de manganèse et de nickel dans le pays, rapporte EFE.

    .Depuis 2020, la fabrication de véhicules électriques est en cours au Maroc, comme en témoigne la production des modèles Citroen Ami et Opel E-Rock dans les usines du pays. Des modèles conçus par des ingénieurs marocains», a déclaré le ministre. En outre, il a souligné que le royaume a réussi en deux décennies à développer «un écosystème automobile riche et diversifié», rappelant que le Maroc est devenu le premier producteur automobile en Afrique avec une capacité installée de plus de 700 000 véhicules par an.

    «Depuis 2020, la fabrication de véhicules électriques est en cours au Maroc, comme en témoigne la production des modèles Citroen Ami et Opel E-Rock dans les usines du pays. Des modèles conçus par des ingénieurs marocains», a déclaré le ministre. En outre, il a souligné que le royaume a réussi en deux décennies à développer «un écosystème automobile riche et diversifié», rappelant que le Maroc est devenu le premier producteur automobile en Afrique avec une capacité installée de plus de 700 000 véhicules par an.

    «De grandes entreprises ont installé des capacités productives au Maroc comme Renault, Stellantis, Leoni, Denso, Valeo, Magna, Lear ou Faurecia, et plus de 250 fournisseurs», a-t-il rappelé.

    Une importante délégation s’est rendue, lundi, à Berlin pour prendre part au congrès international de l’automobile «Automobilwoche», qui représente la plateforme numéro 1 pour les rencontres des décideurs et acteurs de l’industrie automobile du monde entier. Présidée par Mohcine Jazouli, elle comprend notamment le Directeur général de l’Agence marocaine de développement des investissements et des exportations (AMDIE), Ali Seddiki.

    ya bil

  • #2
    Mohcine Jazouli a expliqué que le royaume va s'appuyer sur les réserves de cobalt, de phosphates, de manganèse et de nickel dans le pays, rapporte EFE.
    Je vois que le ministere de l'industrie marocain prepare serieusement la transition a l'electrique. Le fait de disposer des minerais necessaires a la fabrication est certainement un plus. Mais il faut faire vite pour prendre une place de marché rapidement sur cette industrie de demain.

    Commentaire


    • #3
      Inchallah l'arrivée de BYD comme annoncé (sud de Tanger, nouvelle ville dédiée). Les chinois maîtrisent parfaitement toute la chaîne, loin devant les européens.
      Il y a aussi l'apport en matière de brevets de Driss Yazami.
      L'idée à terme, est de produire des produits/solutions maroco-marocain(e)s pour les constructeurs installés chez nous.
      BYD veut faire du Maroc une plate-forme pour des vh électriques spécifiquement dédiés à l'Afrique. La solution retenue semble être celle des véhicules à batteries changeable (les stations services se chargeront en dépôt de batteries , un automate te démonte/remonte un bloc batterie en 2 mn!).
      la guerre va tourner demain pour la définition d'un standard de batterie, interchangeables entre différentes marques. Les chinois sont bien parti pour remporter le jack-pot.

      Commentaire


      • #4
        Le ministre délégué chargé de l'Investissement, de la convergence et de l'évaluation des politiques publiques a affirmé que le Maroc développe la fabrication de batteries pour le secteur automobile électrique. Lors de son intervention à l'«Automobilwoche Kongress» qui s’est tenu, mardi et mercredi, à Berlin, Mohcine Jazouli a expliqué que le royaume va s'appuyer sur les réserves de cobalt, de phosphates, de manganèse et de nickel dans le pays, rapporte EFE.
        Pour la fabrication des batteriespour la voiture electrique necessite du LITHIUM qui ne se trouve pas au maroc.

        Sur la planète, l'extraction et de la production de lithium se fait principalement en Amérique du Sud, notamment au Chili, et en Asie qui détiennent 42% des réserves mondiales. Ces régions sont suivies de l'Australie (26 %) et de l'Argentine (10 %).

        Commentaire


        • #5

          Découverte d'un important gisement de lithium au Maroc

          Ce métal a été découvert près de la frontière avec la Mauritanie et pourrait permettre au Maroc de gagner son indépendance par rapport à cette ressource naturelle, entre autres avantages

          22 Mai 2022 - Jorge Ortiz - Atalayr


          Le Maroc annonce l'une des plus importantes découvertes de l'année dernière. Des explorateurs ont découvert un important gisement de lithium près de la frontière avec la Mauritanie. Il s'agit d'un gisement qui, dès le premier aperçu de la cavité, les scientifiques ont déclaré que le Royaume pourrait désormais posséder des quantités importantes de ce métal.

          Cette découverte est une très bonne nouvelle pour le royaume alaouite. Si la quantité de lithium est remarquablement suffisante, cela pourrait lui permettre de devenir indépendant de cette ressource. Le Maroc n'aurait plus besoin d'importer ce métal, dont la majeure partie est largement utilisée pour les appareils technologiques.

          Grâce aux ressources et aux connaissances de cette région, le pays peut commencer à développer l'industrie du lithium. Ce qui compte le plus, c'est l'indépendance qu'il peut générer, car le prix du lithium n'a cessé d'augmenter ces dernières années, à l'exception de 2020 en raison de la crise sanitaire. Il y a dix ans, dans les transactions qui se faisaient, le prix du métal se situait à moins de 4 500 dollars. À partir de 2017, les coûts ont dépassé les 12 000 dollars. Aujourd'hui, les prix se situent autour de 80 000 dollars.

          L'Assemblée générale de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement a tenu une réunion à Marrakech il y a quelques jours, au cours de laquelle la question du lithium a été soulevée. Yazami a confirmé que ce gisement est une excellente nouvelle et que, de plus, le Maroc en bénéficiera et sera dynamisé en tant que l'un des principaux producteurs mondiaux en termes d'énergie renouvelable.

          Plusieurs pays sont déjà sortis de cette réunion intéressés par le sujet et ont commencé à chercher le métal avec des opérations de forage dans certains territoires. Le scientifique confirme que même l'Arabie saoudite lui a envoyé une invitation à participer aux recherches et à contribuer à l'exploration de la possibilité d'extraire le lithium.

          Le lithium, également appelé "or blanc" par les spécialistes du domaine, est l'un des minéraux qui joueront un rôle important à l'avenir. Son utilisation est très courante dans les éléments technologiques, tels que les piles électriques et les batteries. Au rythme où la planète se déplace, on s'attend à ce qu'elles se développent beaucoup plus et que le métal devienne donc plus riche. Les récentes avancées technologiques de ces dernières années ont été la clé du boom de ce matériau, dont la demande a doublé, avec plus de 82 000 tonnes produites entre 2016 et 2020. Parmi les pays qui possèdent le plus de lithium figurent l'Argentine, le Chili, la Chine, l'Australie, les États-Unis, le Brésil, le Portugal et le Zimbabwe.

          Commentaire


          • #6
            A propos de l'autre minerai, le Cobalt...



            Le Maroc veut augmenter sa production de cobalt pour la fabrication de batteries rechargeables


            Cristina Gómez - 28 février 2022 - Atalayar

            Le royaume alaouite, suite à la pandémie, a entamé un processus de transition vers les énergies renouvelables

            "Le Maroc envisage d'exploiter ses réserves de cobalt comme composant utilisé dans la fabrication de batteries rechargeables", a déclaré à l'agence de presse Reuters un haut responsable de l'Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM). Abdellah Mouttaqui, secrétaire général de l'ONHYM, a noté que "le Maroc se classe au onzième rang en termes de réserves, et l'année dernière au neuvième rang en tant que producteur de 1 900 tonnes de ce minéral".

            La société minière marocaine Managem a annoncé le mois dernier un partenariat avec la société anglo-suisse Glencore pour le développement d'un projet de raffinage à la mine de Bou Azzer, près de Marrakech. L'ONHYM est chargé de la prospection, avant l'octroi des concessions minières aux investisseurs privés, tandis que l'office "explore d'autres réserves de cobalt dans la région de Siroua avec la société minière marocaine Managem", a déclaré Mouttaqui.

            Le Maroc possède d'importants gisements de cobalt, de fluor et de phosphate, des matériaux essentiels pour la production de tout type de produit électrique. Le Royaume est également en pleine transition écologique, où il développe une industrie plus énergique, favorisant ainsi une plus grande croissance économique, mais surtout, créant un pays durable capable de lutter contre l'effet de serre et les émissions de gaz nocifs.

            Le cobalt est un minéral clé pour la transition écologique susmentionnée, car il s'agit d'un matériau essentiel dans la fabrication des batteries rechargeables pour les ordinateurs portables, les téléphones, les batteries lithium-ion pour les véhicules électriques, etc. Outre le royaume alaouite, des pays comme l'Afrique du Sud et la République démocratique du Congo possèdent d'importantes réserves de cobalt. Les minéraux tels que le nickel et le cuivre sont également des composants clés dans la fabrication des batteries des véhicules électriques.


            Comme on peut le deviner, le pays d'Afrique du Nord veut être un pionnier dans la fabrication de batteries pour véhicules électriques, c'est pourquoi il prépare l'installation de sa première usine automobile dans la région de Casablanca dédiée à la fabrication de ce produit, devenant ainsi l'un des rares pays capables de les fabriquer. De cette façon, la nation continue de se développer dans le secteur automobile, en 2017, elle est devenue le premier pays du continent africain dédié à la fabrication de voitures, et en 2021, le Royaume s'est positionné comme le deuxième pays exportant le produit vers les pays européens. Les pays asiatiques sont les leaders de la fabrication mondiale de véhicules électriques.

            Actuellement, le premier producteur mondial de cobalt est la République démocratique du Congo, mais ce pays viole les droits de l'homme lors de l'extraction du minerai car il emploie des mineurs comme main-d'œuvre. Dans ce contexte, différentes entreprises, fabricants, etc. recherchent de nouveaux pays capables de garantir l'approvisionnement en ce minéral, et le Maroc est apparu comme le premier pays exportateur de cobalt.

            À long terme, le royaume alaouite souhaite augmenter sa production de cobalt. Ces dernières années, la demande de cobalt a augmenté en raison de l'augmentation, et cette demande continuera à augmenter au fil des ans, en raison de la croissance du marché des véhicules électriques. Selon Mouttaqui, la plupart du cobalt extrait dans le monde est utilisé comme sous-produit pour la production de cuivre ou de nickel, à l'exception du Maroc, où le minerai de Bou Azzer se caractérise par sa grande pureté, ce qui en fait un minéral plus précieux.

            Commentaire


            • #7
              transition a l’électrique sa va etre un fiasco mondial

              déjà certain députées demande EU de passer a 2050 le tout éléctrique aux lieux de 2035

              le prix d’une batterie électrique prix final d’achat 6 000€
              lui Renault va proposer la location de batterie, tu achète une voiture a 25000 euro et tout les mois tu paye la location de batterie

              Commentaire


              • #8
                Un article truffé de mensonges à la marocaine sans honte... Citron ami et opel e rock conçu par des ingénieurs marocains

                Commentaire


                • #9
                  Il passe du montage des faisceaux de dacia à la fusée directe
                  « Great minds discuss ideas; average minds, events; small minds, people. » Eleanor ROOSEVELT

                  Commentaire


                  • #10
                    C'est cool les gars, apres la reussite de l'industrie auto au Maroc. Vous pouvez regarder de loin la transition vers l'industrie auto electrique.

                    Je vois deja Abdou Semmar qui va venir nous expliquer que c'etait supposé être en Algerie mais que le Maroc a tout raflé...

                    Commentaire


                    • #11

                      En raison de la crise énergétique et de subventions plus favorables aux Etats-Unis, le patron du suédois Northvolt a indiqué qu'il pourrait repousser son projet d'usine géante de batteries en Allemagne.




                      Le groupe suédois de batteries électriques Northvolt pourrait repousser son projet d'usine géante de batteries en Allemagne en raison de la crise énergétique et de subventions plus favorables aux Etats-Unis, a indiqué son patron ce samedi 29 octobre.

                      Des prix de l'électricité et du gaz trop élevés


                      Ce projet emblématique "pourrait être repoussé", a affirmé Peter Carlsson, dans une interview au quotidien allemand Frankfurter Allgemeine Zeitung.

                      Le lieu de production des batteries, où réside l'essentielle de la valeur ajoutée des automobiles électriques, est un enjeu stratégique pour l'Allemagne et son emblématique industrie automobile, lancée dans une transition à tout rompre.

                      Commentaire


                      • #12
                        Découverte d'un important gisement de lithium au Maroc
                        dans le jardin du phoque jouflu.

                        Commentaire


                        • #13
                          Les ZiXpiR doivent absolument alerter les allemands pour leur apprendre sur le potentiel de fabrication de batteries electriques au Maroc

                          Commentaire


                          • #14
                            Les pays incultes du tiers monde ont besoin du savoir faire du financement occidental et même de la fabrication pour de simples batteries le but marocain est d'alléger la misère par quelques emplois par manque de technologie et de financement.

                            Commentaire


                            • #15
                              Les ZiXpiR doivent absolument alerter les allemands pour leur apprendre sur le potentiel de fabrication de batteries electriques au Maroc
                              Les Zixpir disent :

                              Le groupe français de minéraux industriels Imerys a annoncé, lundi, la mise en exploitation minière d'ici 2027 d'un gisement de lithium dans l'Allier, dans le centre de la France. Il s'agira de "l'un des plus grands" d'Europe, et servira à accélérer la transition énergétique en alimentant l'industrie des voitures électriques.
                              De quoi produire "34 000 tonnes d'hydroxyde de lithium par an à partir de 2028 pour une durée d'au moins 25 ans", et "équiper l'équivalent de 700 000 véhicules électriques en batteries lithium-ion" par an, selon Imerys. Ce qui est loin d'être négligeable : la production mondiale actuelle de carbonate ou hydroxyde de lithium, les deux éléments utilisés dans les batteries, ne dépasse pas les 450 000 tonnes dans le monde, selon Imerys.
                              Il faut environ 40 kg d'hydroxyde de lithium pour fabriquer une batteries lithium-ion.
                              Dernière modification par AigleNoir, 31 octobre 2022, 03h46.

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X