Japan Tobacco International (JTI) a nomme José Luis Amador à la tête de la nouvelle business unit d’Afrique du Nord et de l’Ouest, dont le Maroc a été choisi comme base opérationnelle. Plus étendue, cette unité régionale permettra de «consolider une partie plus importante de l’activité continentale» de la multinationale japonaise du secteur des tabacs,

Dénommée «JTI Northern and Western Africa» et implantée à Casablanca, l’entreprise couvrira 13 pays de la région : le Maroc, l’Algérie, la Libye, la Tunisie, le Burkina Faso, le Cameroun, la Gambie, la Guinée, la Guinée Bissau, la Guinée Equatoriale, le Libéria, la Mauritanie et la Sierra Leone.
José Luis Amador «a rejoint R.J. Reynolds en Espagne en 1998 – avant son acquisition par JTI – où il a occupé différents postes de responsabilité dans le marketing et les ventes». La même source rappelle qu’il a ensuite rejoint le siège de JTI à Genève (Suisse) en 2005, pour occuper le poste de directeur du marketing commercial mondial.

«Je suis particulièrement fier de pouvoir diriger cette nouvelle entité et fédérer nos équipes et partenaires à travers les 13 pays de la région pour consolider notre position et saisir les opportunités d’investissement, de développement et de recrutement de nouveaux talents à travers le continent.»

José Luis Amador

En 2009, José Luis Amador a été directeur du marketing pour l’Asie-Pacifique à Hong Kong. De 2011 à 2018, il est nommé directeur général de JTI Mexique. Depuis janvier 2019, il était directeur général de JTI en Corée du Sud.

Ya bil