Le Maroc a été choisi par l’homme d’affaires et homme politique américain Mike Bloomberg pour accueillir la première édition du Bloomberg New Economy Gateway Africa, en partenariat avec le Royaume du Maroc et ce, au mois de juin prochain.

Cet évènement réunira des dirigeants des secteurs privé et public en vue de discuter des problèmes mondiaux les plus urgents et évaluer les solutions potentielles, dans un contexte locale et régionale marqué par l’impact d’un ralentissement de l’économie mondiale, la hausse des prix des denrées alimentaires et de l’énergie, les chocs de la chaîne d’approvisionnement, le resserrement des conditions financières et le risque croissant de détresse parmi les emprunteurs souverains.

Le programme de la plénière au Maroc, qui s’est classé n ° 1 en Afrique sur l’indice de performance sur le changement climatique 2022, reflète les cinq piliers éditoriaux de Bloomberg New Economy, qui sont la Finance, le Commerce, la Durabilité, la Résilience, la Sécurité et s’appuiera sur les débats lors du Bloomberg New Economy annual Forum, tenu à Singapour cette semaine.

« Alors que nous étendons nos rassemblements sur la nouvelle économie à l’Afrique, nous sommes impatients d’élargir nos débats au Maroc – une porte d’entrée majeure pour le commerce mondial et l’action climatique », a déclaré Michael R. Bloomberg, fondateur et propriétaire majoritaire de Bloomberg LP.

Notre évènement mettra un accent particulier sur la durabilité et la résilience, des questions essentielles pour l’avenir de chaque pays et d’une importance particulière pour le roi Mohammed VI. Nous nous attendons à ce que notre communauté mondiale de dirigeants d’entreprises et de gouvernements en tireront énormément profit ».

Le Maroc a été représenté dans ce Forum par Mohcine Jazouli, ministre de l’Investissement, de la Convergence et de l’Evaluation des politiques publiques, et de Ali Seddiki, directeur général de l’Agence marocaine de développement et d’exportation « AMDIE ».

Challenge