Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Prospection des hydrocarbures et des métaux: Intérêt accru pour l'Atlas saharien

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Prospection des hydrocarbures et des métaux: Intérêt accru pour l'Atlas saharien

    Une communication ayant pour thème « Atlas Saharien : challenges pétrolier et minier » a été présentée, hier dimanche, par le Dr Abdelkader Saâdallah, lors de la réunion tenue sous la présidence du ministre de l'Energie et des Mines, Mohamed Arkab. L'objectif de cette communication, qui a regroupé les cadres du département ministériel, consistait à expliquer la nouvelle vision sur l'Atlas Saharien et les implications potentielles pour la prospection des hydrocarbures et des métaux. Suite aux orientations du ministre du secteur, la prochaine séance de travail regroupera les représentants de Sonatrach, des Agences (ASGA, ANAM, ALNAFT et le groupe MANAL) pour discuter des questions d'intérêts se rapportant à ce thème, en vue d'une préparation d'une conférence au cours du 1er trimestre 2023.

    Cette conférence aura pour objectif de préparer une nouvelle feuille de route, touchant les domaines de l'exploration, tant pétrolière que minière, en vue d'intéresser les investisseurs nationaux et étrangers.

    « Notre consommation nationale de gaz naturel est en hausse. Elle est entre 45 et 50 milliards de m³ par an, avec un taux de d'augmentation de 4 à 5 % par an », avait déclaré, le 22 septembre dernier, Rachid Zerdani vice-président, chargé de la Stratégie de la Planification et de l'Economie à Sonatrach, assurant que cette hausse est déjà prévue dans les programmes du groupe. « Notre nouvelle feuille de route, accompagnée d'un montant d'investissement de 40 milliards de dollars, intègre de nouveaux projets d'exploration, de développement des gisements et d'optimisation de la production », a-t-il révélé sur les ondes de la Radio nationale.

    Autre objectif de Sonatrach, la transition énergétique : « Le Groupe est en train de travailler sur la mise en place de centrales photovoltaïques de ses sites, « ce qui permet, de réduire l'empreinte carbone et d'économiser le gaz », a encore expliqué Rachid Zerdani.

    El-Houari Dilmi

    Le quotidien de Wahran.
    J'aime surfer sur la vague du chaos.

  • #2
    Les gens sont de quelle taille? 500 millions barils en place? 1 milliard baril en place?

    Commentaire

    Chargement...
    X