Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Henni : la production agricole a augmenté de 38%

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Henni : la production agricole a augmenté de 38%


    12 décembre 2022

    Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Mohamed Abdelhafid Henni, a indiqué, ce lundi, que la valeur de la production agricole a atteint 4.550 milliards de dollars, soit une augmentation de 38% par rapport à l’année dernière.

    « Nous avons les résultats par rapport à la valeur de la production agricole. En 2021, nous étions à 3.500 milliards de dinars de valeur de production. En 2022, nous avons déjà les pré-bilans, nous sommes à 4.550 milliards de dinars. Nous avons une augmentation de 38 % de la valeur de la production agricole », a déclaré le ministre sur les ondes de la radio chaîne 3.

    M. Henni a estimé que l’Algérie est en mesure d’atteindre l’autosuffisance en production de céréales et de baisser ainsi la facture d’importation. « On a déjà enregistré une baisse des quantités importées », a-t-il dit.

    Le ministre a également évoqué la décision prise dernièrement, à savoir « l’importation de matériel agricole de moins de cinq ans pour les grandes cultures, notamment au niveau des régions sud pour une plus grande performance pour notre système de production ».

    Au sujet de l’agriculture saharienne, il a indiqué qu’elle « est une priorité absolue dont nous sommes convaincus. » « Nous avons des disponibilités foncières, la création de l’office de développement de l’agriculture saharienne en 2021 et la mise à disposition d’un portefeuille qui avoisine les 250.000 hectares et qui sont exploités dans l’immense majorité des cas », sont autant de facteurs encourageants, a-t-il expliqué.

    Selon lui, ces régions disposent d’un potentiel de production considérable. En plus des céréales et du maïs, « nous avons également tout ce qui est cultures fourragères et production de graines oléagineuses, notamment le tournesol (…) ».

    « Nous nous orientons essentiellement vers le tournesol qui obéit à des règles connues, notamment tout ce qui est de l’itinéraire technique. Il ne faut pas oublier que nous avons produit du tournesol dans les décennies précédentes. Donc, ce n’est pas une filière qui est inconnue pour nos agriculteurs », a-t-il précisé.

    Le ministre fait savoir que la production du colza n’a pas été abandonnée d’une manière définitive. « Les gens qui veulent continuer le programme du colza peuvent le faire sans aucun problème », a-t-il dit.

  • #2
    Bravo. il faut s'inspirer de cette experience. realiser un 38% en une année de secheresse c'est enorme comme exploit.

    impossible n'est pas algerien

    Commentaire


    • #3
      Oui, impossible n'est pas algérien, autre chose?

      Commentaire


      • #4
        C'est vrai que vu sous cet angle on se rend compte de l'énorme potentiel de la grande Algérie dans le domaine de l'agriculture !

        Commentaire


        • #5
          Absolument.
          certain ne savent pas que la majeur partie de l'agriculture en algerie est au sud où le manque d'eau ne se pose pas. Et au vu des investissements massifs ds certains produits et la venue de plusieurs projets agricoles à maturité la production s'est accrue et s'accroitra davantage ds l'avenir car l'algerie n'exploite toujours qu'une partie infime de ses terres fertiles.

          Commentaire


          • #6
            Encore un topic maboul

            Nous avons une augmentation de 38 % de la valeur de la production agricole »
            Et le titre :
            la production agricole a augmenté de 38%
            Est-ce que tu saisies la supercherie ismael ?
            Ou pas

            Commentaire


            • #7
              pas vraiment, tu sais pourquoi, parceque c moi même qui a fait une erreur en raccourcissant le titre pour faire simple, le titre original parlait de la croissance de la valeur de la production agricole......

              Commentaire


              • #8
                Ah le faussaire. Galek pour faire simple .

                en tous cas tu m'as eu mais pas pour longtemps

                tu ne changera jamais

                c'est ça faire simple? t'as pas honte?

                Henni : la valeur de la production agricole a augmenté de 38%

                deviens

                Henni : la production agricole a augmenté de 38%.
                Ah le faussaire.

                Commentaire


                • #9
                  donc ce que dit henni est vrai!

                  Commentaire


                  • #10
                    __________________________________________________ __________________________________________________ ________________________________________
                    Intervenant devant les membres de la commission des finances et du budget de l’APN, le ministre de l’Agriculture, Mohamed Abdelhafid Henni, a parlé d’une augmentation de la production concernant, entre autres, les céréales, les légumineuses, la pomme de terre et les viandes rouges.

                    Faisant un exposé dans le cadre du débat autour du projet de loi de finances 2023, le ministre a fait savoir que concernant les céréales, la production a atteint 41 millions de quintaux durant la saison agricole 2021/2022, soit une hausse de 48 % par rapport à la saison précédente.

                    S’agissant de la filière des légumineuses, le responsable a précisé que la production avait atteint 1,2 million de quintaux, soit une hausse de 20 % par rapport à la saison dernière, alors que la production de la pomme de terre a, selon lui, augmenté de 30% avec 44,2 millions de quintaux récoltés en 2022.

                    Pour ce qui est de la tomate industrielle, la production s’est, quant à elle, établie à 23 millions de quintaux et la production des huiles (huile de table et autres) a augmenté à 9,5 millions de quintaux en 2022, soit une hausse de 34 % par rapport à 2021.

                    ’agissant des viandes rouges, les chiffres estimatifs de l’année 2022 font ressortir une hausse de la production à 5,7 millions de quintaux (une hausse de 6 % par rapport à l’année dernière), et la production des viandes blanches a augmenté à 4,8 millions de quintaux avec une hausse de 11 %.

                    La production du lait frais a atteint 3,4 milliards de litres en 2022 avec une hausse de 2 %, selon les chiffres exposés par le ministre.

                    Ainsi, la valeur globale de la production agricole durant l’année en cours s’élève à 4500 milliards de DA environ selon les statistiques provisoires, contre 3500 milliards de DA en 2021, soit une hausse de 31 %.

                    Cette production a permis de couvrir les besoins alimentaires nationaux avec 75 %, a relevé le ministre.

                    « Great minds discuss ideas; average minds, events; small minds, people. » Eleanor ROOSEVELT

                    Commentaire


                    • #11
                      "La production du lait frais a atteint 3,4 milliards de litres en 2022 " versus 2.5 milliards de litres au Maroc

                      Après certains viennent nous saouler avec le lait en poudre

                      quasiment 50% de plus c'est énorme

                      Commentaire


                      • #12
                        Une partie sera destiné à l'exportation et le gros consommé at homme

                        Commentaire


                        • #13
                          Tlk, je ne comprend pas comment vous produisez autant de lait et continuez à importer pour 1 mds$ de lait en poudre. La conso moyenne de lait algérienne est certe 2 fois supérieur à la moyenne mondiale, mais quand même...
                          un autre point qui interrogé, c'est la quantité produite compte tenu de la taille du cheptel de vaches laitières algérienne, 2 à 3 fois inferieur au cheptel marocain....



                          En chiffres, la filière bovine au Maroc est constituée au total de 3,5 millions de têtes. Elle produit l’équivalent de 2,55 milliards de litres de lait
                          Dernière modification par Kech, 14 décembre 2022, 19h54.

                          Commentaire


                          • #14
                            Kech c'est une bonne question

                            par curiosité, je suis aller chercher les rendements en litre d'une vache par an (grâce à ce forum on en apprend tous les jours )

                            une vache laitiere en France donne en moyenne 7'000 litres de lait frais par an . Le cheptel DZ est d'1 million de tête à peu près, ce qui donne environ 3'500 litres par an (moitié moins qu'en France) qui peut s'expliquer par la productivité plus importante des fermes francaises (mécanisation, suivi vétérinaire etc)

                            Par contre si tu calcules le rendement des vaches Marocaines (1.8 million de têtes pour 2'500 millions de litres (ou 2.5 milliards de litres) cela donne à peine 1'400 litres par vache et par an (plus de 4 fois moins productives que les vaches francaises)

                            Le "soucis" ne viendrait-il pas du rendement des vaches Marocaines?

                            Commentaire


                            • #15
                              et les 3.5 milliards de litres en Algérie proviennent pas seulement des vaches laitieres mais aussi des chèvres et chamelles.

                              ca serait interessant de comparer avec le Maroc avec ces animaux inclus dans la prod

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X