Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Harper s'accroche au pouvoir

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Harper s'accroche au pouvoir

    Le premier round de la crise parlementaire à Ottawa est terminé. Les pugilistes, tous un peu amochés, sont retournés dans leurs coins respectifs. Début du deuxième round le 26 janvier.

    La gouverneure générale, Michaëlle Jean, a finalement acquiescé, hier, à la demande de Stephen Harper de proroger les travaux de la Chambre des communes.

    Le gouvernement Harper parvient ainsi à s'accrocher au pouvoir et à contrecarrer les plans de la coalition, qui rêvait de le défaire et de le remplacer lundi prochain.

    Les parlementaires seront de retour en chambre le 26 janvier. «Le premier point à l'ordre du jour sera la présentation du budget fédéral», a précisé M. Harper.

    Atmosphère surréaliste

    Stephen Harper est arrivé à Rideau Hall pour sa rencontre avec la gouverneure générale comme prévu à 9h30, hier matin. Deux heures plus tard, il était toujours à l'intérieur de la résidence de Michaëlle Jean.

    Pendant que journalistes, politiciens et stratèges trépignaient dans le foyer du Parlement, les travaux normaux de la Chambre des communes se poursuivaient dans une atmosphère surréaliste.

    Peu avant midi, le président de la Chambre a reçu l'ordre de proroger les travaux. Quelques minutes plus tard, la Chambre des communes était complètement désertée.

    Colère

    Les partis d'opposition ont unanimement dénoncé la décision de M. Harper de ne pas faire face au vote de confiance de lundi. Ils ont tous répété ne plus avoir confiance en ce gouvernement. En bref, ce n'est que partie remise.

    «Il s'agit d'un geste indigne d'un premier ministre, indigne d'un chef d'État et indigne d'un démocrate», a lancé le chef du Bloc québécois, Gilles Duceppe.

    Stéphane Dion a ajouté que «pour la première fois dans notre histoire, le premier ministre fuit le Parlement canadien».

    Il a soutenu que la coalition demeurait bien vivante et qu'elle serait toujours prête à gouverner lors du retour en chambre en janvier.

    «Où serions-nous aujourd'hui sans cette coalition ? M. Harper continuerait ses attaques contre les droits des travailleurs et contre les droits des femmes, a lancé le chef libéral. Il n'y aurait pas de budget de relance de l'économie présenté plus rapidement.»

    JDM

  • #2
    «Il s'agit d'un geste indigne d'un premier ministre, indigne d'un chef d'État et indigne d'un démocrate», a lancé le chef du Bloc québécois, Gilles Duceppe.
    Ben voilà, dans un pays "démocratique", quand on risque d'etre limogé on suspend le parlement

    Rien à dire les canadiens innovent

    Commentaire


    • #3
      C'est en partie la faute à Stefan Dion. les liberaux ont commis l'erreur de choisir quelqu'un haie par les quebecois et dont le leader ship est faible au Canada.
      La haine aveugle

      Commentaire


      • #4
        Ben voilà, dans un pays "démocratique", quand on risque d'etre limogé on suspend le parlement
        Il a "peut être" commis une entorse à l'éthique.. quoiqu'on connait pas l'éthique canadien mais globalement, je sais où tu veux en venir. Le tien a violé la constitution! machi kifkif !

        Commentaire


        • #5
          Ben voilà, dans un pays "démocratique", quand on risque d'etre limogé on suspend le parlement

          Rien à dire les canadiens innovent
          Tu n'y es pas du tout...
          Les règles démocratiques lui permettaient de proroger le parlement et il l'a fait...
          Le 26 Janvier le parlement reprend ses activités et la coalition pourra toujours le défaire à ce moment là...
          Il n'y a pas un seul constitutionnaliste canadien à conseiller à Michaelle Jean de repousser la demande de Harper de suspendre le parlement...

          Donc, Mendz est à côté de la plaque...

          Commentaire


          • #6
            Bachi,

            la coalition s'efritera d'ici janvier. Au pire des cas Harper ira manipuler quelques douzaine de liberaux pour s'absenter le jour du vote sûr le budjet et le tour est joué.
            Mais c'est vrai qu'il n'a rien violé.
            La haine aveugle

            Commentaire


            • #7
              c'est quoi le but au fait ......

              mettre sur un meme pied d'egalité HARPER et BOUTEF ???
              " Je me rend souvent dans les Mosquées, Ou l'ombre est propice au sommeil " O.Khayaâm

              Commentaire


              • #8
                Bachi,

                la coalition s'efritera d'ici janvier. Au pire des cas Harper ira manipuler quelques douzaine de liberaux pour s'absenter le jour du vote sûr le budjet et le tour est joué.
                Mais c'est vrai qu'il n'a rien violé.
                D'accord avec toi, mais Harper ne se risquera plus d'imposer ses méthodes et mesures de droite ultra. Il est minoritaire et écoutera bien davantage les autres partis.

                Commentaire


                • #9
                  Envoyé par Mendz
                  Ben voilà, dans un pays "démocratique", quand on risque d'etre limogé on suspend le parlement
                  Tu es mal, même très mal placé, pour parler de la démocratie. Tu confonds l'Algérie au Canada ? Je te croyais plus intélligent que cela, mais apparemment je me suis trompé, le jour ou l'un des pays du maghreb arrivera "a la cheville" du Canada concernant la démocratie, là on songera a en discuter et critiquer ce pays. En attendant, ton Algérie, si bien aimée, s'est transformée a une monarchie a visage républicain...

                  Commentaire


                  • #10
                    Hamza, tu sais nous, théoriquement on sait tout de la démocratie et même qu'on se permet de donner des leçons aux autres grandes nations..........mais pour les appliquer chez nouuuuuuuuuuus!!!!

                    Commentaire


                    • #11
                      Salut

                      Envoyé par Tafsut
                      Hamza, tu sais nous, théoriquement on sait tout de la démocratie et même qu'on se permet de donner des leçons aux autres grandes nations..........mais pour les appliquer chez nouuuuuuuuuuus!!!!
                      Voila, et c'est cela notre grand problème, on se permet de critiquer a tout va la démocratie chez les grandes nations, alors qu'on est vraiment très mal placer pour le faire. Mais bon de la part de notre cher Mendz, ca m'étonne vraiment pas..

                      Commentaire


                      • #12
                        Envoyé par Hamza
                        Tu es mal, même très mal placé, pour parler de la démocratie. Tu confonds l'Algérie au Canada ?
                        En quoi ça te regarde sur quoi je parle ? Grade tes leçons pour toi et tes ressentiments à mon égard est le dernier de mon souci.

                        Ceci dit, la démocratie a été longtemps tronquée et défformée, et la meilleur preuve pour celà c'est la grande crise financière actuelle qui aurait pu etre évitée si les dirigents sois disant élues démocratiquement travaillaient pour l'intéret de leur peuple et non pas etre des marionnettes aux mains des maitres du pouvoir financier.

                        Le peuple est manipulable à souhait, et ne fera élire que ce qu'on veut bien lui présenter comme candidat, un candidat qui sort du lot et qui éssaie d'affronter radicalement ce grand pouvoir financier qui pourrit le monde, sera vite écarté et calomnié.

                        Mais tout de meme, c'est honteux pour une démocratie deux fois centenraire qu'on arrive à des manoeuvres d'aussi bas niveau que de suspendre le parlement pour s'accrocher au pouvoir.

                        Commentaire


                        • #13
                          Mais tout de meme, c'est honteux pour une démocratie deux fois centenraire qu'on arrive à des manoeuvres d'aussi bas niveau que de suspendre le parlement pour s'accrocher au pouvoir
                          Ca se voit que tu ne t'y connais pas du tout...
                          Ce ne sont pas des maneuvres, encore moins basses.
                          La décision d'arrêter les travaux du parlement se fait deux ou trois fois par année par le 1er ministre. Les motifs sont multiples.
                          Ici au Canada même, personne, aucun politicien, ni même l'opposition, ni les journaux ne parlent de maneuvres.
                          Certains contestent la décision de Harper de ne pas s'être plié de suite aux voeux de l'opposition mais c'est de bonne guerre.
                          La démocratie a des règles que tu ignores totalement.

                          Parle-nous maintenant de ton Boutef pour voir ! héhéhé
                          C'est génant hein ?

                          Commentaire


                          • #14
                            Le peuple est manipulable à souhait, et ne fera élire que ce qu'on veut bien lui présenter comme candidat,
                            Sauf le peuple algérien qui lui, fait le bon choix en élisant Bouteflika à 80%.
                            En tout cas, ce que tu dis est typiquement communiste, le prolétariat serait trop aliéné pour connaitre ses intérêts et c'est pour ça qu'on doit lui imposer la dictature du parti unique.
                            Dernière modification par absent, 06 décembre 2008, 18h57.

                            Commentaire

                            Chargement...
                            X