Annonce

Réduire
Aucune annonce.

L'Affaire Madoff: des juifs redoutent un regain d'antisémitisme

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • L'Affaire Madoff: des juifs redoutent un regain d'antisémitisme

    Un grand nombre des victimes présumées de Bernard Madoff possèdent un point commun: elles appartiennent, comme lui, à la communauté juive américaine. D'où l'inquiétude de certains juifs qui craignent que l'escroquerie de 50 milliards de dollars (35 milliards d'euros) dont le financier new-yorkais est accusé n'alimente de vieux clichés antisémites.

    De nombreux juifs et organisations de la communauté israélite ont perdu de l'argent dans la vaste fraude pyramidale présumée. Le concept d'escroquerie dite "par affinités", où un aigrefin cible des membres de sa communauté, n'est pas nouveau. Mais certains craignent que l'affaire Madoff ne ravive des stéréotypes négatifs sur les juifs qui remontent au Moyen-Age.

    La Ligue anti-diffamation (ADL) fait état d'une hausse des commentaires antisémites sur Internet après l'arrestation, le 11 décembre, de Madoff. Le scandale "exauce les voeux de tout antisémite", déplore un chroniqueur du quotidien israélien "Haaretz".

    Le directeur exécutif du Comité juif américain (AJC), David Harris, a de son côté critiqué "l'accent frappant" mis sur la religion de Bernard Madoff. L'affaire est du "pain béni pour les fanatiques", estime pour sa part Abraham Foxman, directeur national de l'ADL dans un entretien à l'Associated Press. "C'est embarrassant et douloureux."

    Il est difficile de narrer l'affaire en détail sans mentionner la confession religieuse de M. Madoff. Le gérant de fonds, âgé de 70 ans et ancien président du Nasdaq, a distribué des centaines de milliers de dollars en dons annuels, dont une bonne part à des causes juives. Et beaucoup de victimes connues de la société Bernard L. Madoff Investment Securities sont des grands noms de la communauté juive américaine.

    L'université Yeshiva, une des plus importantes institutions juives d'enseignement supérieur aux Etats-Unis, a perdu dans la fraude 110 millions de dollars (78 millions d'euros); Hadassah, Organisation des femmes sionistes d'Amérique, 90 millions de dollars (64 millions d'euros); la Fondation Wunderkinder du cinéaste Steven Spielberg, un montant non précisé; la fondation de l'écrivain et rescapé de la Shoah Elie Wiesel, 15 millions de dollars (10,5 millions d'euros); des fédérations et hôpitaux juifs ont perdu des millions et certaines fondations ont dû fermer.

    Les dégâts pour la communauté juive sont aussi bien financiers que psychologiques, selon Kenneth Bandler, porte-parole de l'AJC. Dans les organisations juives et les synagogues américaines, les gens se demandent: "Comment quelqu'un avec une telle aura dans la communauté juive a-t-il pu escroquer délibérément ceux qui étaient censés être ses amis, les organisations qu'il admirait et soutenait?"

    Les fraudes survenant au sein de groupes partageant la même religion ont touché 80.000 personnes et représenté près de 2 milliards de dollars entre 1998 et 2001 aux Etats-Unis, selon les derniers chiffres disponibles de l'Association américaine des administrateurs de titres, une association de défense des investisseurs.

    Quel que soit le milieu, les fraudes par affinités fonctionnent sur la confiance. Les victimes sont approchées par un membre de leur communauté ou de leur cercle et se méfient donc moins, explique Joseph Borg, directeur de la Commission des titres de l'Alabama.

    Certains craignent que l'affaire Madoff ne ravive de vieux clichés antisémites. Depuis que les juifs ont occupé la fonction de prêteurs dans l'Europe médiévale, où ils n'avaient pas le droit d'exercer de nombreux autres métiers, ils ont souvent été caricaturés sous les traits de personnes avares, cupides et obsédées par l'argent.

    Dans une lettre envoyée au "Times" au sujet d'un article sur Bernard Madoff, M. Harris écrit: "Oui, il est juif. Nous l'avons compris. Mais cela avait-il un lien avec le fait qu'il ait été arrêté pour avoir dupé des investisseurs ou est-ce si important dans son parcours d'homme d'affaires que cela doive être répété sans arrêt?" Dans un communiqué publié mercredi, le Conseil rabbinique d'Amérique souligne "qu'il n'y a pas de raison de penser qu'un comportement aussi terrible est plus répandu chez les juifs".

    Reste que les attaques antisémites ont fleuri sur Internet après l'arrestation du gestionnaires de fonds, y compris sur les pages de sites d'actualités populaires ouvertes aux réactions du public, note M. Foxman. Certains commentaires sont retirés des sites par les webmestres, d'autres se voient répondre qu'il existe des brebis galeuses dans tous les milieux.

    La Presse Canadienne
    L'Homme s'obstine à inventer l'Enfer dans un monde paradisiaque. Jacques Massacrier

  • #2
    Certains commentaires sont retirés des sites par les webmestres, d'autres se voient répondre qu'il existe des brebis galeuses dans tous les milieux.
    les juifs sont des humains, il faut s'indigner contre les clichés vehiculés par 4 ou 5 milliards personnes dans le monde.

    voila ! pour faire plaisir aux webmestres.
    There's nothing wrong with being shallow as long as you're insightful about it.

    Commentaire


    • #3
      Le Shylock du 21ème siècle.

      It walks like a duck and moves like a duck then it is a duck. Dixit Ronald Reagan.
      Dernière modification par djamal 2008, 26 décembre 2008, 19h25.
      Ask not what your country can do for you, but ask what you can do for your country.

      J.F.Kennedy, inspired by Gibran K. Gibran.

      Commentaire


      • #4
        La crise financière était déjà une aubaine pour les antisémites, l'affaire Madoff est la cerise sur le gâteau.

        Commentaire


        • #5
          Il a ruiné du monde et du monde, pas étonnant dans le monde des finances qu'il existe des gens comme lui.
          Ainsi va le monde

          Commentaire


          • #6
            Ceux qui ont perdu leurs argents, sont-ils plus honnêtes que Madoff ?
            L'Homme s'obstine à inventer l'Enfer dans un monde paradisiaque. Jacques Massacrier

            Commentaire


            • #7
              Combien d'autres Madoff sont encore tapis dans l'ombre ???

              Commentaire


              • #8
                Un juif qui n'a pas épargner mêmes les juifs. Personne ne saurait m'accuser d'autant anti-sémite que ce juif-là.
                Ask not what your country can do for you, but ask what you can do for your country.

                J.F.Kennedy, inspired by Gibran K. Gibran.

                Commentaire


                • #9
                  On cache avec cette paranoïa voyant l'antisémitisme partout, la vraie question : Où est l'argent ?

                  Taxez-moi d'antisémite si vous voulez mais je donnerais mon bras à couper qu'il est à Israël !

                  On parle d'associations juives escroquées pour quelques millions de dollars alors qu'on fait semblant d'ignorer les milliards de dollars venant d'autres institutions. Ils sont forts !:
                  J'étais là...

                  Commentaire


                  • #10
                    Des associations caritatives qui investissent leurs argents, je pensais que les dons étaient destinés aux pauvres, mais voilà qu'on découvre qu'ils aboutissaient dans la poche d'un juif escroc.
                    Ask not what your country can do for you, but ask what you can do for your country.

                    J.F.Kennedy, inspired by Gibran K. Gibran.

                    Commentaire


                    • #11
                      Ne vous en faite pas, le contribuable américain finira par payer la note, il y a tellements, d'associations, de fonds privés, de personalitées puissantes dont les avoirs sont en jeu.
                      L'Homme s'obstine à inventer l'Enfer dans un monde paradisiaque. Jacques Massacrier

                      Commentaire


                      • #12
                        Il opérait par le secret de polichinelle, chacun voulait croire qu'il était le seul à avoir bénéficié de ce privilège au gain facile. Et s'il arrive à atteindre Tel Aviv, il serai un free bird.
                        Khalifa made in USA.
                        Ask not what your country can do for you, but ask what you can do for your country.

                        J.F.Kennedy, inspired by Gibran K. Gibran.

                        Commentaire


                        • #13
                          Pourquoi est-ce que lorsqu'un escroc d'origine chrétienne, musulmane ou athée est démasqué (genre Khalifa), la faute n'est jamais imputée aux chrétiens, aux musulmans ou aux athées en général, tandis que tous les juifs sont montrés du doigts lorsque le criminel est juif?

                          Commentaire


                          • #14
                            Parce que de par l'histoire ils ont été réputé pour l'être; lis Le Marchand de Venise, par Sheakspeare, tu verras plus clair.
                            Ask not what your country can do for you, but ask what you can do for your country.

                            J.F.Kennedy, inspired by Gibran K. Gibran.

                            Commentaire


                            • #15
                              Parce que de par l'histoire ils ont été réputé pour l'être
                              Les maghrébins ont la réputation de voleurs en France, les russes sont censés être racistes, les allemands disciplinés et les noirs auraient le sens du rythme.

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X