Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Affrontements entre rebelles chiites et soldats yéménites près de la frontière ...

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Avatar de « Invité »
    Invité a répondu
    Affrontements entre rebelles chiites et soldats yéménites près de la frontière avec l'Arabie saoudite
    Tres interessant... Ca me rappelle quelques conversations sur ceux qui pensaient que la propagation du chiisme etait un danger et d'autres qui pensaient que c'etait "cool"

    Laisser un commentaire:


  • Affrontements entre rebelles chiites et soldats yéménites près de la frontière ...

    Affrontements entre rebelles chiites et soldats yéménites près de la frontière avec l'Arabie saoudite


    Des affrontements ont opposé des rebelles chiites aux forces gouvernementales yéménites mardi près de la frontière avec l'Arabie saoudite, menaçant de déstabiliser un peu plus cet allié clef des Etats-Unis dans la lutte contre le réseau Al-Qaïda.

    Parallèlement, plusieurs milliers de Yéménites ont accueilli en héros un dirigeant religieux et son adjoint qui ont regagné le pays mardi en provenance des Etats-Unis où ils ont été incarcérés pendant plus de six ans sous l'accusation de terrorisme.
    Au milieu de la foule qui agitait des drapeaux et des banderoles, figuraient plusieurs ministres et chefs tribaux. Les deux hommes, Cheikh Mohammed Ali Hassan Al-Moayad et son assistant Mohammed Mohsen Zayed, ont ensuite été reçus pendant une demi-heure par le président Ali Abdallah Saleh, qui a oeuvré pour obtenir leur libération, selon l'un de leurs avocats, Mohammed Naji Allaw.
    D'après des responsables locaux qui ont requis l'anonymat, des rebelles chiites ont saisi plusieurs postes militaires clefs près du point de passage d'Al-Malahidh, à une vingtaine de kilomètres au sud de la frontière saoudienne.
    Un porte-parole des rebelles a confirmé les combats qui marquent une escalade de l'insurrection dans la province de Saada mais a déclaré que les insurgés n'avaient pas l'intention de s'emparer du poste frontalier. D'après Mohammed Abdel-Salam, les rebelles se battent uniquement pour l'amélioration des conditions de vie et pour obtenir le départ de l'armée yéménite.
    "Nous continuerons la lutte jusqu'à ce que l'armée se retire de la province", a-t-il expliqué à l'Associated Press par téléphone depuis Saada. "Nous ne faisons que nous défendre".
    Un représentant des Nations unies a déclaré mardi que l'organisation avait observé une hausse du nombre de personnes fuyant la région de Malahidh au cours des derniers jours.
    Le gouvernement n'a fait aucun commentaire au sujet des allégations sur les avancées rebelles. Mais le président Ali Abdallah Saleh a qualifié lundi cette offensive d'"acte criminel" et exhorté les habitants de Saada à résister. AP


    http://fr.news.yahoo.com/3/20090811/...s-1be00ca.html
Chargement...
X