Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Essaouira, les nouveaux rêves de Mogador

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Essaouira, les nouveaux rêves de Mogador

    La «bien dessinée». C’est le sens littéral du nom Essaouira. Son plan romain, tracé au cordeau selon un axe nord-sud, qui ouvre la ville blanche comme un fruit mûr, installe en vous le sentiment apaisant d’un ordre entre les murs. Au dehors des remparts imposants de la citadelle, le vent souffle du large et tempère toute l’année le climat étouffant qui règne plus haut dans les terres.


    Tout est dit. Essaouira est la cité maritime des rencontres fortes, entre les influences du monde, le Maroc d’autrefois et celui d’aujourd’hui.

    Alors entrer à L’Heure Bleue Palais, le plus bel hôtel de la région, c’est pénétrer la part de douceur et de modernité de cette ville. Une plaque de pierre blanche indique la présence de ce Relais & Châteaux bâti par la famille Azoulay, français natifs d’Essaouira, dont l’amour pour la ville a engendré ce joyau. Vous sonnez, on vous ouvre sur un sourire. Tout respire le bien-être. En face, le patio traditionnel, mais traité sur un mode baroque, une profusion de palmiers ancestraux sur une fontaine discrète, illumine tout en nuances les trois étages du bâtiment.

    Les chambres et les suites fourmillent, mais toujours dans une parfaite mesure, de détails qui fleurent l’intelligence. Ainsi ce sont deux mains de Fatima, l’une dotée d’un émail vert, l’autre d’un rouge, que vous suspendrez au crochet de votre porte pour indiquer qu’en aucun cas vous ne voudrez être dérangé. C’est le calme à tous les étages, du hammam à la piscine. Rien ne pèse sur vous dans cette ambiance tamisée résultant de la compréhension profonde par les propriétaires des attentes de la clientèle actuelle.

    Au bar ou au restaurant entourant le patio, vous croiserez un personnel discret, presque exclusivement natif du pays. Les flacons vous attendent, simplement posés sur une console et une desserte, comme à la maison, pour un apéritif ou pour dîner d’une kémia, les « tapas marocains » revisités avec esprit par Ahmed, chef autodidacte que consultent régulièrement les plus grands cuisiniers français. Vous vous calez dans les divans et appréciez le plaisir d’une conversation avec les visiteuses habituelles du lieu. Des femmes justement. Celles qui notamment illustrent le réveil d’Essaouira. Comme Hanane Ouassini, la très belle organisatrice du Festival des Andalousies atlantiques. Qui oeuvre pour que la ville se débarrasse de ses clichés. Pour cela, elle fait se croiser les cultures du monde. Et porte un regard lucide et volontaire sur les évolutions à venir de ce pôle culturel original souvent négligé au profit d’autres villes.

    Emmanuelle Melia, l’incroyable «promotrice» des domaines du Val d’Argan. Ces vins de grande tenue créés de toutes pièces par une famille de producteurs expatriés de châteauneuf-du-pape et qui ornent aujourd’hui les meilleures tables du Maroc.

    C’est que la ville bouge et n’en finit plus de bouger. La nuit d’Essaouira tachycarde même. Le Loubou’s, club flambant neuf aux allures d’Ibiza, est le lieu de happenings musicaux où des groupes locaux, comme le talentueux Gnawa Mogador, donnent un visage inattendu à la culture du royaume. On ne se couche plus à Essaouira. Là est le nouveau Maroc. Pratique
    La bonne formule pour vivre ce renouveau, c’est le vol direct Paris-Essaouira de Royal Air Maroc et le «3 pour 2 » de L’Heure Bleue Palais, où la 3e nuit est offerte, pour un week-end anticipé ou prolongé en basse saison. Les vols, à partir de 210 euros, partent chaque jeudi et dimanche. Renseignements et réservations au 0820 821 821 et sur www.royalairmaroc.com. Pour l’hôtel, un coup d’oeil au site devrait suffire à vous convaincre. www.heure-bleue.com

    Frédéric Stenz Le Parisienne



  • #2
    Merci le festival d'Essaouira

    Commentaire


    • #3
      Essaouira, Marrakech et Tanger également, ont tout intérêt de se débarrasser de ces sionistes errants qui portent préjudice à la dignité des marocains.

      Commentaire


      • #4
        Envoyé par riati Voir le message
        Essaouira, Marrakech et Tanger également, ont tout intérêt de se débarrasser de ces sionistes errants qui portent préjudice à la dignité des marocains.
        Tu ne peux pas t'en empêcher !

        Commentaire


        • #5
          Envoyé par arazigh Voir le message
          Tu ne peux pas t'en empêcher !
          Moi pas comprendre

          Commentaire


          • #6
            Avec la Futur Autoroutes ou Rocade Entre Casablanca et Agadir , Essaouira en bénéficiera amplement , de plus de la voie rapide avec Marrakech et Taroudante Ouarzazat ..

            la ville a un avenir prometteur .

            Commentaire


            • #7
              Une sacrée belle ville, Essaouira...
              Une des plus belles villes au monde que j'ai eu à visiter
              Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement, Et les mots pour le dire arrivent aisément.

              Commentaire


              • #8
                effectivement bachi mais la ville souffrait d'un isolement routier jusqu'à ici ..

                Commentaire


                • #9
                  Puisque Bachi le dis, je vais aller chercher un habitat làbas comme 2eme maison
                  Dernière modification par mahjoub, 04 juin 2010, 16h31.
                  La haine aveugle

                  Commentaire


                  • #10
                    Mais ça devient cher trop cher
                    La haine aveugle

                    Commentaire


                    • #11
                      Envoyé par mahjoub Voir le message
                      Puisque Bachi le dis, je vais aller chercher un habitat làbas comme 2eme maison
                      Bonne idée, si Mahjoub...
                      Mais si je me rappelle bien, les gens de là-bas sont différents des autres Marocains. Taciturnes, moins amènes
                      Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement, Et les mots pour le dire arrivent aisément.

                      Commentaire


                      • #12
                        Mais si je me rappelle bien, les gens de là-bas sont différents des autres Marocains. Taciturnes, moins amènes
                        J'attendais que tu equilibres le compliment, c'est fait

                        Commentaire


                        • #13
                          Envoyé par ayoub7 Voir le message
                          J'attendais que tu equilibres le compliment, c'est fait
                          Non, du tout...Ce n'est pas un reproche...
                          J'attendais une explication...
                          Il paraît que c'est le caractère du pêcheur...
                          Et puis, ce n'est qu'une impression.
                          Quelle est la votre ?
                          Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement, Et les mots pour le dire arrivent aisément.

                          Commentaire


                          • #14
                            bonjour tout le monde,

                            essaouira est une ville ou les trois religion ont cohabité à un moment ou un autre. c'est une ville qui est entre au nord c le pays chyadma (arabe), et au sud le pays Haha (chleuh).

                            c'est une ville ou il fait bon vivre, et c pas chère ( sauf si on veut faire le touriste de luxe).

                            de plus les gens sont très sympa, et c vrai ce que dit Bachi sur le différence dans le cas ou ils ont c à dire les souirris une empreinte de vie local qui les différencie des autres villes je cite un exemple le Hayk porté par les femmes on le trouve aujourd'hui presque seulement a essaouira..

                            Commentaire


                            • #15
                              Envoyé par Bachi Voir le message
                              Bonne idée, si Mahjoub...
                              Mais si je me rappelle bien, les gens de là-bas sont différents des autres Marocains. Taciturnes, moins amènes
                              Parce que les vrais habitants d'Essaouira n'y sont plus ,comme Marrakech ,ils ont quitté l'ancienne ville .On y trouve bpc d'etrangers,sinon Essaouira que j'ai connu dans les années 70 c est autre chose malgré la pauvrauté
                              Coucher du soleil à Agadir

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X