Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Algériens et Marocains unis par le fair-play et un destin commun

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Algériens et Marocains unis par le fair-play et un destin commun

    Algérie/Maroc: Algériens et Marocains unis par le fair-play et un destin commun
    Abdelkrim Ghezali
    29 Mars 2011

    -

    Les mutations qui s'opèrent dans la région arabe, notamment au Maghreb, finiront par en remodeler la configuration géopolitique de celui-ci. Si les changements des régimes sont en train de prendre forme à des rythmes différents d'un pays à l'autre, des évolutions dans les relations intermaghrébines s'imposent de facto d'autant plus que les mutations en cours favorisent la voix et la volonté des peuples qui aspirent à, plus qu'un rapprochement qui ne s'est jamais d'ailleurs interrompu, une réelle intégration sociale, économique, culturelle et économique.

    Si la politique a séparé les régimes, la culture, l'identité et le sport ont toujours uni les peuples du Maghreb, notamment les Algériens et les Marocains. A l'occasion de la rencontre footballistique entre les deux équipes nationales, le fair-play a été le maître mot aussi bien sur le terrain que dans les gradins.

    Les supporters des Fennecs ont réservé un accueil particulier à l'équipe marocaine qui, selon les témoignages, a été surprise avant d'être ravie lorsque le bus transportant les Lions de l'Atlas s'est retrouvé face à une foule nombreuse barrant la route menant vers l'hôtel des hôtes, brandissant les couleurs nationales, portant des fumigènes et dansant aux rythmes des chants sportifs.

    Les joueurs marocains, qui connaissaient déjà la ferveur des supporters des Fennecs, n'ont pas manqué d'enregistrer sur leurs téléphones portables cet accueil fraternel et rassurant. Dans le stade, certes, les Algériens ont supporté les Fennecs, mais ont aussi applaudi les joueurs marocains.


    Sur le terrain, où la pression était visible sur les deux équipes, le fair-play a été ostentatoire entre les joueurs malgré les quelques scènes de nervosité. A défaut de voir un beau match entre deux grandes équipes d'Afrique, le derby maghrébin a été l'occasion d'une communion entre deux peuples qui se connaissent, qui se respectent et qui aspirent à vivre, faire l'histoire ensemble afin de peser sur leur destin commun.

    Si les peuples du Maghreb pressent leurs régimes respectifs de procéder en urgence à des mutations structurelles profondes dans le sens d'une démocratisation de la vie politique et d'une représentativité réelle de la volonté populaire au sein des institutions, c'est aussi pour que l'idéal maghrébin prenne forme et transcende les divergences politiques, séquelles d'une période coloniale qui enveniment les relations intermaghrébines.
    "En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)

  • #2
    Ce n'est pas que le foot qui nous permet de nous rassembler. Loin de ce forum, il y a des familles mixtes, des beurs qui partagent un destin commun, des Algériens et des Marocains qui savent qu'ils sont issus du même peuple.

    Un seul petit exemple, dernièrement ma soeur est parti en vacances au Maroc avec des membres de sa belle-famille algérienne (kabyle). Cette même belle-famille avait voulu retourné là-bas après avoir passé 3 semaines l'année dernière en visitant une grande partie du pays en voiture.

    Ils sont chez eux là-bas comme moi je me sentirai chez moi si je me trouvais en Algérie. On a des références communes.

    Commentaire


    • #3
      Si la politique a séparé les régimes, la culture, l'identité et le sport ont toujours uni les peuples du Maghreb, notamment les Algériens et les Marocains. A l'occasion de la rencontre footballistique entre les deux équipes nationales, le fair-play a été le maître mot aussi bien sur le terrain que dans les gradins.
      Il ne faut pas parler trop vite car déjà le nombre de marocains qui ont fait le déplacement à Annaba en dit long sur le climat de méfiance et la peur d'une éventuelle agession sur le sol algérien. Les surprise quant à l'accueil le prouve.

      D'autre part, le fair-play s'impose puisque la victoire était là. Le match retour qui verra un déplacement massif des algériens risque de bousculer les choses car le football a été toujours un facteur de division même entre deux équipes de même quartier.
      si on peut tromper beaucoup de monde quelque temps, ou tromper peu de monde longtemps, on ne peut tromper tout le monde tout le temps

      Commentaire


      • #4
        I
        l ne faut pas parler trop vite car déjà le nombre de marocains qui ont fait le déplacement à Annaba en dit long sur le climat de méfiance et la peur d'une éventuelle agession sur le sol algérien. Les surprise quant à l'accueil le prouve.
        ils étaient 3000 tout de même
        "En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)

        Commentaire


        • #5
          ils étaient 3000 tout de même
          200 au grand maximum.
          si on peut tromper beaucoup de monde quelque temps, ou tromper peu de monde longtemps, on ne peut tromper tout le monde tout le temps

          Commentaire


          • #6
            Après le match Maroc-Algérie
            Les Lions, les Fennecs et les sciences exactes




            Si les Lions de l’Atlas ont laissé quelques poils de leur crinière à Annaba et si les Fennecs d’Algérie ont maintenant les oreilles plus grandes après leur courte victoire, le seul vrai vainqueur de ce derby est le public présent au stade. Un stade plein comme un œuf.
            Au moment où l’on craignait le pire, la ville d’Annaba ayant été secouée par des émeutes et la vente des billets émaillée d’incidents, les supporteurs des deux équipes se sont montrés des plus fair-play. Dans les gradins, il n’y eut même pas besoin, comme cela est d’usage, de séparer les deux camps. Les Algériens et les Marocains s’étaient mêlés entre eux, mêlé le rouge au vert, l’étoile au croissant, comme ils le font dans la vie de tous les jours.
            Et on a même vu cette banderole portée par des supporteurs drapés des couleurs de leurs pays respectifs et sur laquelle était inscrite cette phrase ou plutôt cette recommandation à l'adresse des dirigeants marocains et algériens: “Oui pour la réouverture des frontières”. Ah que le foot nous réserve des surprises !
            Voilà un match de foot qui pourra, du moins espérons-le, réconcilier ces deux pays aux relations politiques des plus tendues. Car on se souvient d'un autre match, celui qui avait opposé ces mêmes Fennecs aux Pharaons d’Egypte, deux pays aux relations officielles des plus cordiales jusqu'alors. Mais la victoire des Fennecs s'était soldée par la quasi rupture diplomatique entre l'Algérie et l'Egypte, rappels des ambassadeurs, saccage de magasins, communautés rapatriées chacune dans son pays d'origine...
            Et voilà qui vient conformer une loi bien connue des mordus du ballon rond: le foot n’est pas une science exacte. Alors tant mieux qu’il n’y ait pas de sciences exactes entre Algériens et Marocains.

            Source: aufait

            Commentaire


            • #7
              pourtant j ai lu quelque part 3000?
              "En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)

              Commentaire


              • #8
                De toutes façons ce n'est qu'un match, donc même s'il y a des tensions, elles sont liées au sport comme on le voit entre d'autres équipes étrangères.

                Pour le reste, les gens sont plutôt contents quand ils voient des maghrébins d'autre nationalité.

                Commentaire


                • #9
                  Lougi ça se voit que ta pas suivi le feuilleton algerie egypte lol
                  veni vidi vici .

                  Commentaire


                  • #10
                    Vraiment malheureux d'en être arrivé là

                    Commentaire


                    • #11
                      Lougi ça se voit que ta pas suivi le feuilleton algerie egypte lol

                      wach frimija veut se la jouer rajel ou quoi....


                      kane chi 7ikayate sur tes voyages sur le dos du contribuable algérien ok...sinon rak tban 7nin ya khla dar charrrr
                      "None are more hopelessly enslaved than those who falsely believe they are free"

                      Johann Wolfgang von Goethe.

                      Commentaire


                      • #12
                        Overclocker, rak dakhalha brute comme vos joueurs á Annaba! t'es surement frustré,

                        tekbar outenssa

                        Commentaire


                        • #13
                          Pourquoi l'Algérie et le Maroc en particulier? Je pense tout à fait l'inverse.

                          L'Algérie a plus de points communs avec la Tunisie (histoire, etc...) qu'avec le Maroc.

                          Il faut ouvrir les yeux, les peuples d'Algérie et du Maroc, se sont perdus de vue (ce qui n'est pas forcément négatif).

                          Commentaire


                          • #14
                            Overclocker, rak dakhalha brute comme vos joueurs á Annaba! t'es surement frustré,

                            tekbar outenssa

                            pour le foot wallah walou, va voir mes commentaires section sports.......


                            moi je dis que le Maroc arrête toute compétitions confondues et qu'on mette cet argent dans les écoles collèges lycées et universités....
                            "None are more hopelessly enslaved than those who falsely believe they are free"

                            Johann Wolfgang von Goethe.

                            Commentaire


                            • #15
                              Tiens en parlant de ça les gars , je dois me déplacer au maroc prochainement inchallah , vous confirmez qu'il n'ya pas de soucis par rapport au résultat du match ?
                              Dernière modification par xenon, 29 mars 2011, 21h31.
                              ارحم من في الارض يرحمك من في السماء
                              On se fatigue de voir la bêtise triompher sans combat.(Albert Camus)

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X