Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Christopher Ross voudrait libérer le Polisario de l’emprise algérienne

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • AGHBAL
    a répondu
    Peut être est une solution au problème pour que le Sahara accède à son dépendance, mais entre temps un autre contentieux s'ouvrir (ANP) va récupérer Oudjda 49 eme département algérien (Wilaya).
    @ wilams

    Tu devrais avec tes gouvernants commencer " d'éclairer....obscures" et oeuvrer avant d'avoir créé le polisario et reconnu la rasd !!!!!!!


    Pour passer après par éclairer les nations et leurs polisalgériens encore obscures.

    Laisser un commentaire:


  • bruxelles
    a répondu
    l'onu doit assumer ses reponsabilités et commencer par déplacer les sahraouis de tindouf vers des camps dignes de ce nom en mauritanie ou tout autre pays limitrophe
    et pourquoi pas a l'extérieure du mur et assez loin de la zone de tindouf pour éviter au maximum les parasitages ,les interférences du pays "hôte"

    Dans un cadre balisé comme par exemple celui d'un recensement et lieu de négociation sous l'égide de l'envoyé.

    Ce serait une idée que devrait cogiter nos autorités selon moi

    Cette proposition va "ennuyer" le mentor et susciter des réflexions,des interrogations au sein même des camps.

    et c'est aussi une manière de les mettre au pieds du mur vis avis de la communauté mondiale.

    Laisser un commentaire:


  • AGHBAL
    a répondu
    Lemag-maroc s'appuyer sur la déformation des faits
    @ mek

    L'ONU et le C.S devraient commencer en imposant cette action depuis longtemps !!!!!!!!

    Seulement le Maroc n'a aucun intérêt de le faire tant que le DNA perd de plus en plus ses plumes !!!!!!!!

    C'est clair !!!!!!!

    Laisser un commentaire:


  • wilams
    a répondu
    Peut être est une solution au problème pour que le Sahara accède à son dépendance, mais entre temps un autre contentieux s'ouvrir (ANP) va récupérer Oudjda 49 eme département algérien (Wilaya).

    Laisser un commentaire:


  • MEK
    a répondu
    Lemag-maroc s'appuyer sur la déformation des faits



    .

    Laisser un commentaire:


  • silence2
    a répondu
    en Algérie ou ailleurs ,les sahraouis sont pour leur indépendance ...

    la source est vraiment crédible

    Laisser un commentaire:


  • AGHBAL
    a répondu
    Christopher Ross voudrait libérer le Polisario de l’emprise algérienne
    @

    L'ONU et le C.S devraient commencer et imposant cette action depuis longtemps !!!!!!!!

    Seulement le Maroc n'a aucun intérêt de le faire tant que le DNA perd de plus en plus ses plumes !!!!!!!!

    Laisser un commentaire:


  • Avatar de « Invité »
    Invité a répondu
    l'onu doit assumer ses reponsabilités et commencer par déplacer les sahraouis de tindouf vers des camps dignes de ce nom en mauritanie ou tout autre pays limitrophe

    Laisser un commentaire:


  • salmane
    a répondu
    la gifle

    une autre gifle pour l'Algérie.
    le pitbull ramtamtam doit vérifier sa glycémie.

    Laisser un commentaire:


  • Christopher Ross voudrait libérer le Polisario de l’emprise algérienne

    Lemag : Les négociateurs du gouvernement Benkirane et une délégation du front Polisario se rencontreraient en Suède pour un prochain round de pourparlers informels, piloté par l’émissaire onusien Christopher Ross.

    Cette rencontre qui se voudrait discrète, se tiendrait début janvier dans le royaume scandinave, sans la présence des alliés du Polisario, les représentants des pouvoirs algérien et mauritanien.

    Selon le site saharanews.org, Il s’agirait pour cette nouvelle rencontre de mettre en application une nouvelle stratégie de Christopher Ross, qui prônerait une désalgérianisation du front polisario.

    Ross voudrait ne laisser autour de la table, que des négociateurs maîtres de leurs décisions, à savoir les émissaires du gouvernement Benkirane et des négociateurs polisariens qui ne sont aucunement menacés par le pouvoir algérien et ce, ajoute la même source, pour éviter à la marche des négociations, les entraves et les interférences que provoquent les services algériens.

    Christopher Ross aurait ainsi soucis d’en finir avec le handicap algérien, dont souffre l’affaire du Sahara et travaillerait à ce que les représentants du front polisario soient sécurisés pour débattre librement et sans contraintes avec les représentants du gouvernement central marocain.

    Selon le site précité, l’envoyé personnel de Ban Ki-Moon serait également attendu à Paris, Madrid et dans les capitales des autres pays amis du Sahara, membres du Conseil de Sécurité de l’Onu, pour mobiliser leur engagement et leur pression sur Alger, afin de la contraindre à libérer de son emprise les sahraouis.
Chargement...
X