Annonce

Réduire
Aucune annonce.

VIDEO. Uruguay : José Mujica, chef d'Etat le plus modeste du monde

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • VIDEO. Uruguay : José Mujica, chef d'Etat le plus modeste du monde

    Son Inoubliable discours prononcé lors du sommet Rio+20 en juin 2012, dans lequel celui-ci dénonçait la sociéte de consommation des pays riches.
    Le président uruguayen, âgé de 78 ans, ancien guérillero (un vrai moudjahidine) et prisonnier politique, tient à vivre dans la plus grande simplicité en dépit de son élection en novembre 2009.

    Souvent surnommé "le président des pauvres" par la presse internationale, Mujica Et Pépé Mujica par son peuple reverse en effet 87% de son salaire à des fondations sociales, continue d'habiter dans sa modeste ferme située dans une banlieue populaire de Montevideo, refuse de porter la cravate
    Le vrai président normal !

    L'Homme s'obstine à inventer l'Enfer dans un monde paradisiaque. Jacques Massacrier

  • #2
    Déjà vu

    http://www.algerie-dz.com/forums/sho...=Jos%E9+Mujica

    Commentaire


    • #3

      José Mujica chez lui, dans les faubourgs de Montevideo

      L’apologie de la pauvreté, ce n’est pas ce qu’un peuple attend de son président.
      On ne construit pas un pays fort avec president qui se contente du peu et qui vit d'amour et d'eau fraiche.
      Dernière modification par sako, 06 janvier 2014, 00h56.

      Commentaire


      • #4
        L’apologie de la pauvreté, ce n’est pas ce qu’un peuple attend de son président.
        On ne construit pas un pays fort avec president qui se contente du peu et qui vit d'amour et d'eau fraiche.
        Il n'est pas question d'apologie de la pauvreté puisque ce président verse la quasi totalité de son salaire à des œuvres caritatives dont le but est de lutter contre la pauvreté, alors que d'autres présidents n'en ont rien à foutre de la progression de la pauvreté.

        Un peuple n'attend pas non plus qu'un président le méprise en détournant l'argent ou en s'accaparant les biens public, chose très courante.

        Au moins on peut pas l'accuser de corruption et de détourner des milliards des deniers public comme certains, ce qui est une bonne chose pour un pays.

        ça me fait penser au calife Omar Ibn Abdelaziz qui vivait très modestement, il se souciait tellement du bien être de son peuple, du moindre pauvre, qu'à un moment les personnes aisées cherchaient des gens pauvres à qui donner la charité et n’en trouvaient pas.
        Dernière modification par medDZ, 06 janvier 2014, 09h11.

        Commentaire


        • #5
          On ne construit pas un pays fort avec president qui se contente du peu et qui vit d'amour et d'eau fraiche.
          Ah ! Bon ?

          L’économie uruguayenne s’est diversifiée depuis une quinzaine d’années avec le développement de l’industrie, du commerce, des services et du tourisme. Elle reste toutefois très axée sur l’agriculture et l’élevage et dépendante des exportations de matières premières agricoles dont les prix sont élevés sur les marchés internationaux. L’Uruguay commerce principalement avec le Brésil, la Chine et l’Argentine et l’ensemble de ses exportations a atteint en 2012 le niveau record de 8,75 Mds USD.

          PIB annuel par habitant (2012) : 14 778 USD

          L'Uruguay possède, entre autres, l'un des niveaux de vie les plus élevés d'Amérique latine ainsi que des niveaux d'éducation parmi les plus élevés du monde.

          L’action du président Mujica s’inscrit dans la continuité de celle de son prédécesseur. L’éducation reste une priorité de son mandat et de même que l’innovation et la recherche (création de l’Université technologique UTEC). Porté par une forte croissance économique, les deux gouvernements successifs du Frente Amplio sont parvenus à résorber la pauvreté de manière significative (de 40% de la population en 2004 à 12% aujourd’hui) avec l’objectif de faire émerger une solide classe moyenne. M. Mujica y a ajouté la composante du logement, en lançant en mai 2010 le programme « Juntos », qui vise à attribuer un toit décent à chacun.

          Il a entrepris de réformer l’appareil d’Etat, qu’il juge trop lourd. La protection de l’environnement et le renforcement de l’indépendance énergétique du pays figurent également parmi ses priorités. En matière sociétale, le gouvernement a dépénalisé l’avortement en octobre 2012 et légalisé le mariage entre personnes de même sexe en avril 2013.

          La croissance est également soutenue par une importante demande interne (8,5 Md USD) et de forts investissements dans les infrastructures notamment (22,1% du PIB en 2012). Ces derniers sont, pour une partie d’entre eux, le fait d’entreprises étrangères qui trouvent en Uruguay un environnement juridique et politique stable et de la main-d’œuvre qualifiée. Les gouvernements du Frente Amplio ont fait de l’attraction de capitaux étrangers une priorité et ont doté le pays d’une agence de promotion des investissements, Uruguay XXI. Ils se sont employés à rassurer les milieux d’affaires : réforme du système fiscal en 2007, maîtrise de la dette (un peu plus de 50% du PIB) réévaluée par les agences de notation, réserves de change élevées, lutte contre le blanchiment et faible niveau de corruption.

          En 2010, l’Uruguay a progressé dans la voie de la transparence financière en adoptant une loi de flexibilisation du secret bancaire et en signant seize accords bilatéraux en matière fiscale, qui lui ont permis de sortir en décembre 2011 de la « liste grise » de l’OCDE des Etats insuffisamment coopératifs en matière fiscale.
          Et grâce à qui ? Grâce à l'action du président (Front large, gauche) Tabaré Ramón Vázquez Rosas et José Mujica, ancien Tupamaro emprisonné pendant toute la durée de la dictature et ministre de l’Agriculture de 2005 à 2008 et qui lui a succédé.

          http://www.france-ameriques.org/051112.pdf
          Dernière modification par zek, 06 janvier 2014, 18h22.
          L'Homme s'obstine à inventer l'Enfer dans un monde paradisiaque. Jacques Massacrier

          Commentaire

          Chargement...
          X