Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Tunisie- La taxe touristique tunisienne sème la pagaille aux postes frontaliers avec l'Algérie

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Tunisie- La taxe touristique tunisienne sème la pagaille aux postes frontaliers avec l'Algérie

    Très contestée, la taxe est appliquée depuis jeudi, ont rapporté, ce vendredi, nos confrères d’El Watan Week-end et El Khabar. Les correspondants des deux journaux dans la wilaya de El Tarf, frontalière de la Tunisie et point de passage des touristes algériens, ont recueilli des témoignages d’algériens de retour de Tunisie et qui leur ont confirmé l’application de la taxe.


    Ainsi donc les autorités tunisiennes sont passées à l’acte et imposent depuis ce week-end la taxe controversée d’une valeur de 30 DT (2100 DA environ) à tout touriste étranger de retour de ce pays. Pour l’heure, la mesure concerne uniquement les conducteurs de véhicules sans leurs accompagnateurs, en attendant qu’elle soit généralisée à tout touriste se rendant en Tunisie dès le 1er octobre. Les passagers algériens qui se sont rendus dès ce jeudi aux postes frontaliers d’El Aïoun et d’Om Teboul ont eu la désagréable surprise d’être informé de l’application de cette mesure. Des témoignages téléphoniques reçus par le correspondant d’El Khabar à El Tarf lui ont confirmé l’entrée en vigueur de la nouvelle mesure. A ce stade de l’application, la taxe s’impose spécifiquement aux conducteurs sans leurs accompagnateurs. C’est tout naturellement que les camionneurs sont les premiers à faire les frais de la mesure adoptée par les députés de l’Assemblée nationale constituante (ANC) à l’été. Beaucoup de ces chauffeurs s’en sont offusqués. Notre confrère d’El Watan rapporte ainsi que des camionneurs algériens ont, en signe de mécontentement, barré le passage à tout véhicule tunisien entrant en Algérie, spécialement ceux qui font d’incessantes allées et venues pour prendre du carburant. Ils en appellent à appliquer le principe de la réciprocité en imposant une taxe aux tunisiens se rendant en Algérie. Ces chauffeurs mécontents exhortent les autorités algériennes à suivre l’exemple libyen qui, disent-ils, ont depuis une semaine appliqué à tout citoyen tunisien 60 LYD, l’équivalent de 70 DT soit plus du double de la taxe tunisienne.Nos confrères du Soir d’Algérie décrivent dans l’édition de ce samedi une ambiance de « pagaille » et d’« anarchie », dans la journée de jeudi, au niveau de deux Postes frontaliers d’El Ayoun et Oum T’boul où des centaines d’algériens voulant se rendre en Tunisie ont procédé, dans la matinée de cette journée à la fermeture des deux postes frontaliers pour dénoncer l’application de la taxe de 30 dinars.
    Les autorités tunisiennes semblent entretenir beaucoup de confusion autour de l’application de cette taxe. Des médias tunisiens ont rapporté récemment que la taxe de sortie du territoire pour les non-résidents, ne sera pas appliquée aux algériens. Officiellement, cette information n’a pas été ni confirmée ni infirmée.

    Maghreb émergent

  • #2
    Notre confrère d’El Watan rapporte ainsi que des camionneurs algériens ont, en signe de mécontentement, barré le passage à tout véhicule tunisien entrant en Algérie, spécialement ceux qui font d’incessantes allées et venues pour prendre du carburant. Ils en appellent à appliquer le principe de la réciprocité en imposant une taxe aux tunisiens se rendant en Algérie.
    Quels cons !
    Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement, Et les mots pour le dire arrivent aisément.

    Commentaire


    • #3
      Salam

      Notre confrère d’El Watan rapporte ainsi que des camionneurs algériens ont, en signe de mécontentement, barré le passage à tout véhicule tunisien entrant en Algérie, spécialement ceux qui font d’incessantes allées et venues pour prendre du carburant. Ils en appellent à appliquer le principe de la réciprocité en imposant une taxe aux tunisiens se rendant en Algérie.


      Je comprend les frontalier Algériens ont a le nifffffff

      Commentaire


      • #4
        De puis quand que le gouvernements Algérien cote"le principe de la réciprocité" se laisse berne avec respect . je pense cette taxe a été de trop , surtout que les profiteurs Tunisien qui bisness sur l essence vont charie l leur voisin frontalier

        Commentaire


        • #5
          on va pas dire oui juste par solidarité pour les tunisiens. On sait bien qu'ils ont des difficultés coté finance mais ce genres de taxes n'est pas la solution, je suis pour le boycott de la destination Tunisie.

          Commentaire


          • #6
            Distro
            citation
            on va pas dire oui juste par solidarité pour les tunisiens. On sait bien qu'ils ont des difficultés coté finance mais ce genres de taxes n'est pas la solution, je suis pour le boycott de la destination Tunisie.

            Salam pas de différence lol avec le voisins de l est tu me fait un visa de passage je te boycott

            Commentaire


            • #7
              Distro

              S est l hôpital qui se fou de la charité avec mesure pardon

              Commentaire


              • #8
                De la bétise humaine

                Au lieu d'encourager plus de touristes à visiter la Tunisie pour y dépenser le plus d'argent possible, il inventent une taxe bizarre qui décourage les étrangers à visiter la Tunisie!!!???
                En parallèle, il réunissent, chez eux, toute une panoplie de pays pour leur demander de l'aide!!???
                Il n'y a que les Arabes capables de faire des conneries pareilles!!!
                A mon avis, il faut tout simplement boycoter la Tunisie!!!!!!!
                Le Sage

                Commentaire


                • #9
                  Bravo aux camioneurs qui bloquent la frontière

                  Mon cher yanis1963,
                  Je fellicite nos camioneurs de cette initiatives !!
                  Il devraient aller plus loin en bloquant totalement et tout simplement la frontière avec leurs camions et puis c'est tout!!!:22:
                  Le Sage

                  Commentaire


                  • #10
                    salam Fouad


                    "le principe de la réciprocité" s 'est comme la loi de nos ingérence de l ANP sur les voisins

                    Commentaire


                    • #11
                      Fouad

                      Tous homme/femme cherche midi a sa porte sans préjuge s est une réalité,mets ceci dit pas de difference des maison secondaires a vendre y a partout même Miami est a vendre lol
                      Dernière modification par yanis1963, 13 septembre 2014, 16h50.

                      Commentaire


                      • #12
                        Je crois que cette décision a été prise de connivence avec les autorités algériennes et ce pour limiter le trafic de carburant ...Ce n'est plus intéressant de remplir le réservoir,aller de l'autre côté de la frontière ,le vider et revenir ....Si à chaque fois il doit débourser 2000 DA supplémentaires !
                        Les touristes continueront à y aller ...Une fois l'année c'est deux fois rien !
                        L’ignorant affirme, le savant doute, le sage réfléchit.”Aristote

                        Commentaire


                        • #13
                          Maintenant que ça va un peu mieux coté sécuritaire la Tunisie veut changer le visage de ses touristes, ça veut de l'européen.
                          Merci aux algériens et ... bye bye.
                          وإن هذه أمتكم أمة واحدة

                          Commentaire


                          • #14
                            Okba


                            Il faudrait pas faire des conclusions hâtives , les Tunisiens ont toujours besoin de Touristes Algériens , maintenant s'ils ont décidé de les taxer , c'est pour renflouer un peu les caisses vides de l'Etat et y compte sur leur voisin et cette décision serait prise en concertation avec les autorités algériennes , qui ont décidé de les aider

                            Commentaire


                            • #15
                              haddou


                              Il faudrait pas faire des conclusions hâtives , les Tunisiens ont toujours besoin de Touristes Algériens , maintenant s'ils ont décidé de les taxer , c'est pour renflouer un peu les caisses vides de l'Etat et y compte sur leur voisin et cette décision serait prise en concertation avec les autorités algériennes , qui ont décidé de les aider

                              Mets les barons aboie lol, je peut te dires que cette taxes va hêtres supprime ou a pars si la corruption entre frontalier s organise, haddou ont connai l autre voisin qui a fait un foutage de gueule a bon entendeur

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X