Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Tunisie : 47% des candidats aux législatives sont des femmes

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Tunisie : 47% des candidats aux législatives sont des femmes

    ... dont seulement 12% têtes de listes (secrétaire d’Etat)



    La secrétaire d’Etat tunisienne aux affaires de la femme et de la famille, Neila Chaabane a annoncé que 47% des candidats aux prochaines élections législatives, prévues pour le 26 octobre prochain, sont des femmes avec, seulement, près de 12% têtes de listes.

    « La participation de la femme à la vie politique demeure encore modeste et doit être renforcée afin de garantir l’égalité totale entre l’homme et la femme, notamment, au niveau de l’accès aux postes de décision », a souligné Mme Chaabane lors d’un séminaire sur « les droits des femmes en période électorale et la place de la loi intégrale dans la lutte contre la violence à l’égard des femmes et des filles ». « Aujourd’hui, a-t-elle dit, la constitution stipule la parité et l’égalité des chances mais il convient, également, de mettre en place des mécanismes et des moyens permettant d’appliquer ces lois afin de garantir les droits des femmes et leur épargner toute forme discrimination ou de violence ».

    De son côté Chafik Sarsar, président de l’Instance supérieure indépendante pour les Elections (ISIE) a rassuré à l’occasion que l’ISIE « a respecté le principe de parité et d’alternance homme-femme dans la validation des listes électorales ». « L’ISIE oeuvre actuellement à mettre en place une stratégie de gestion des risques en période électorale pour garantir le succès de l’ensemble de l’opération électorale », a encore précisé le patron de l’instance électorale tunisienne. En prévision des deux prochaines échéances électorales (législatives et présidentielle), un nouveau programme bilatéral de 7 millions d’euros sera financé par l’Union européenne (UE) pour la réduction des inégalités homme-femme aux niveaux national, régional et local, d’après Laura Baeza, ambassadeur chef de la délégation de l’UE en Tunisie.

    Prévu pour démarrer à partir de janvier 2015, « ce programme permettra notamment de lancer des projets qui seront mis en oeuvre par des organisations de la société civile et inclura un volet d’appui à la participation des femmes à la vie politique ainsi qu’un volet sur la lutte contre la violence », a expliqué Mme Baeza. Actuellement, l’UE finance plus de 10 initiatives en Tunisie portant, toutes, sur l’égalité homme-femme, a conclu le responsable européenne.

    (Xinhua)

  • #2
    « La participation de la femme à la vie politique demeure encore modeste
    Comparé aux pays de la région, la Tunisie reste un précurseur !

    Commentaire


    • #3
      Comparé aux pays de la région, la Tunisie reste un précurseur !
      Bourguiba a a instruit son peuple et a libéré la femme des carcans d'une tradition populaire archaïque , ce qui au final a donné une société plus équilibrée et plus apaisée dans un monde arabe en furie..
      ارحم من في الارض يرحمك من في السماء
      On se fatigue de voir la bêtise triompher sans combat.(Albert Camus)

      Commentaire


      • #4
        Parfaitement Xenon.

        Commentaire


        • #5
          La participation de la femme à la vie politique demeure encore modeste
          75% de la population universitaire sont des femmes. Dans quelques années les choses changeront dans les pays arabes.

          Commentaire


          • #6
            Pas tous les pays arabes.

            La condition de la femme, dans certains de ceux là est à niveau incroyablement retrograde.

            Commentaire

            Chargement...
            X