Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Les missiles S-300 russes et la neutralisation de la suprématie militaire américaine

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Les missiles S-300 russes et la neutralisation de la suprématie militaire américaine

    Pourquoi les États-Unis, Israël et l’UE ont-ils réagi si violemment au sujet de la livraison par la Russie des missiles S-300 à la Syrie?

    En fait, une ou plusieurs batteries de missiles anti-aériens ne peuvent rien changer quant au déroulement de la guerre civile en Syrie. Surtout avec la décision de l’UE, la Grande-Bretagne, la France et d’autres pays occidentaux membres de l’OTAN de fournir aux rebelles armés syriens des systèmes d’armes similaires. Alors, pourquoi Les Russes ne veulent-ils, en aucun cas, renoncer à armer l’Armée Syrienne avec des S-300 ?

    Pour comprendre ce que cette livraison d’armes signifie pour les Occidentaux, il faut préciser que le secret du succès des campagnes militaires des États-Unis et d’Israël au cours des 20 dernières années, a été fondée sur la possession et l’utilisation d’un antidote universel appelé ESM / ELINT (Electronic Support Measures). Ce type d’équipement permet l’enregistrement et l’analyse des émissions des radars de détection et de contrôle des systèmes d’armes de l’ennemi et de les neutraliser par brouillage. Cela permet ainsi à leur propre aviation un maximum de liberté d’action et la possibilité d’effectuer, sans pertes, toutes les missions de frappes sur des cibles air, mer et terre.

    L’élément nouveau dans le scénario classique des Occidentaux, c’est que la Russie a fourni à l’armée syrienne les lanceurs de missile S-300 dotés d’un système très complexe intégrant le C4I
    pouvant détecter les cibles, avec une gestion automatisée de feu. Avant de servir au lancement et au guidage de missiles S-300, le système assure une surveillance efficace de l’espace aérien syrien et au-delà ses frontières par un réseau de radars fixes de basse fréquence de dernière génération, résistant au brouillage et aux attaques de missiles antiradar.

    A cela s’ajoute un réseau supplémentaire de radars mobiles, du type 1L119-Nebo, fonctionnant dans la bande de fréquence VHF.

    En plus de ces deux réseaux automatisés de surveillance de l’espace aérien, s’ajoute un autre élément destiné à la détection, la poursuite et l’attaque de toute source de brouillage ESM / ELINT des Occidentaux (électronic Support Measures) monté sur des avions ou sur des navires de guerre.

    En pratique, avec l’exportation croissante ces nouveaux systèmes d’armes dans le monde par la Russie, les Etats-Unis, ses alliés de l’OTAN et Israël ne pourront plus imposer de soi-disant « zone d’exclusion aérienne » comme ils l’ont fait en Yougoslavie, en Irak et en Libye. Ils ne pourront pas plus prendre le risque d’une invasion terrestre avec utilisation de la flotte militaire et de l’infanterie de marines.

    Comment les Russes ont-ils réussi à concevoir et à fabriquer ce type de technologie, dans les conditions de l’effondrement de l’URSS et de déclin économique, alors que l’avantage technologique détenue par les États-Unis face à la Russie, a permis à l’Armée américaine de mener avec succès des guerres en Yougoslavie, en Irak, et en Afghanistan contre des armées équipés de matériel de guerre soviétique? Quel pouvait être l’élément qui conférait à l’armement américain une telle suprématie ? La réponse est : le C4I (Command, Control, Communications, Computers, and Intelligence).

    C4I est un concept moderne, le seul moyen actuel pour multiplier jusqu’à 10 fois la mobilité, la vitesse de réaction, l’efficacité et la précision technique dans les guerres conventionnelles, basé sur l’utilisation extensive de la dernière génération de microprocesseur et de matériel de communication, intégrant des capteurs de détection et de guidage des armes. Pour rattraper les Américains, la Russie a mis en place une agence de recherche pour la défense similaire à Defense Advanced Research Projects du Pentagone (DARPA, créé en 1958 suite au lancement du satellite Spoutnik par l’Union soviétique), qui s’occupe de la recherche sur les risques scientifiques, et la recherche et développements sur les dernières découvertes pour l’industrie militaire Russie.

    Si on examine attentivement comment, le 27 Mars 1999, a été abattu un avion « furtif » américain F-117 à Budjanovci en Yougoslavie par le système S-125 (Neva / Petchora), on constate que l’Agence russe de recherche pour la Défense a trouvé et mis en œuvre une solution technique de détection et de destruction de ce type d’appareils et des missiles de croisière. Mais pour atteindre les performances technologiques des Etats-Unis, il faudra attendre 2008, lors de la guerre avec la Géorgie. Avant le conflit, l’armée géorgienne avait reçu, de la société américaine L-3 GCS (Leader du marché des équipements électroniques miniaturisés) et des Israéliens, les systèmes C4I les plus modernes. Au lendemain de la guerre de 2008, l’armée russe a mis la main sur une grande partie des équipements C4I détenus par l’armée géorgienne, puis les a analysés, copiés et multipliés. Les composants high-tech qui en ont résulté furent largement intégrés dans la production des nouveaux systèmes d’armes ou dans la modernisation de celles déjà existantes.

    Le système modulaire C4I permet la création de réseaux tactiques de communication par l’intégration dans une plateforme telle qu’un véhicule militaire en mouvement. Il permet l’affichage et la mise à jour automatiquement de la situation tactique sur consoles avec des cartes numériques, la gestion des contrôles, les rapports de combats et la situation de la logistique (les besoins en munitions, carburant, etc), ou de surveiller l’état de préparation et de fonctionnement des systèmes d’armement. Le système C4I permet, également, d’assurer la collecte, la transmission par satellite et l’analyse des Informations au format standard de l’OTAN en temps réel grâce à des capteurs placés aux avant-postes en première ligne, et grâce aux systèmes AGS (Alliance Ground Surveillance), destinés à l’observation / suivi électronique du terrain par des moyens satellitaires et de drones performant. Toutes les informations sont dirigées vers le poste de commandement mobile au niveau de la compagnie, du bataillon ou de la brigade. Ainsi, il est possible de connaître la situation sur le plan tactique, la gestion du champ de bataille, de faciliter la prise de décision par le commandement.

    C4I permet aussi la transmission et la réception audio et vidéo avec un équipement sans fil, dans des conditions sécurisées, une grande quantité de données à haut débit telles que la voix et des données numériques, en présence de brouillage. Ses éléments disposent d’installations de mémoire, accèdent à leurs propres serveurs gérés par de puissants processeurs de dernière génération, et couvrent le spectre entier des fréquences, et sont sécurisés par un cryptage numérique.

    Valentin Vasilescu

    Mondialisation 1/10/2014

  • #2
    faux le s 400
    The truth is incontrovertible, malice may attack it, ignorance may deride it, but in the end; there it is.” Winston Churchill

    Commentaire


    • #3
      L'avancée technologique militaire russe transmise aux pays sous la menace impérialiste américaine est un pas important vers la défaite totale militaire de cet impérialisme et la fin de sa domination comme gendarme du monde. Les répercussions seront immenses également sur les pays colonisés militairement du Moyen-Orient, tel que la Palestine qui ploie sous le joug du colonialisme sioniste.

      Ces S-300 seront-elles transmises aux fractions armées palestiniennes (Hamas, FPLP, Fatah, Jihad Islamique, FDPLP) dans leur prochaine guerre contre le colonialisme sioniste ???
      Dernière modification par Elghifari, 01 octobre 2014, 22h36.

      Commentaire


      • #4
        Comment ont été abattu,par les syriens, les avions turcs il y a deux ans ?

        Commentaire


        • #5
          Pour le moment c'est juste du blabla, les US ont lâché leurs cartes et ont pénétré illégalement la syrie. Soit les russes interviennent soit ils se feront bouffer comme en lybie, quoique à mon avis c'est déjà trop tard ... les US sont entrain de bombarder en syrie sans l'aval de bashar ...

          Commentaire


          • #6
            Au lendemain de la guerre de 2008, l’armée russe a mis la main sur une grande partie des équipements C4I détenus par l’armée géorgienne, puis les a analysés, copiés et multipliés.
            Blablabla, vous croyez les Américains assez stupides d'avoir lâcher le C4I à la Géorgie république ex soviétique truffée d'espions et d''agents russes ? Le top de la technologie militaire ?

            Le cheval de Troie vous connaissez ? le C4I n'est pas l'original que les Géorgiens ont reçus, c'est un clone infecté de l'original dont le seul but et de neutraliser les S-300 et 400 lorsque le moment ultime viendra.
            Si vous ne trouvez pas une prière qui vous convienne, inventez-la.” Saint Augustin

            Commentaire


            • #7
              le cheval de troie vous connaissez ? Le c4i n'est pas l'original que les géorgiens ont reçus, c'est un clone infecté de l'original dont le seul but et de neutraliser les s-300 et 400 lorsque le moment ultime viendra.
              zek j espere que tu ne prends pas les russes pour de fieffes anes bates
              The truth is incontrovertible, malice may attack it, ignorance may deride it, but in the end; there it is.” Winston Churchill

              Commentaire


              • #8
                Envoyé par Solas
                zek j espere que tu ne prends pas les russes pour de fieffes anes bates
                Bien sûr que non, mais on n'exporte pas une technologie militaire de pointe en Géorgie sauf si elle est obsolète surtout lorsqu'il s'agît des Américains.
                Si vous ne trouvez pas une prière qui vous convienne, inventez-la.” Saint Augustin

                Commentaire


                • #9
                  au dela de l'efficacité du systéme qui peut etre discutée par la flopée d'experts qui pullulent ici ....... il y a des considérations un peu plus Terre à terre qu'il ne faudrait pas oublier de prendre en considération ..... et parmi lesquelles le nombre de batteries S300 ou 400 ou 500 ...... deployées par le pays en question , si c'est en russie , le pays qui produit le systéme , ou ce sont des Milliers voir des dizaines de milliers de rampes de lancement, qui peuvent lancer des Milliers de Missiles ...... Oui , la tache peut etre ardue ( encore faut il que le S300 detecte des avions furitifs ou equipés de systémes de guerres electronique) ........

                  mais , pour le cas de la syrie , un pays qui n'a jamais été capable d'abattre un seul avion israélien , et qui va acheter , 10 , 15 , 20 , voire 30 S300 ....combien de missiles peuvent ils lancer 150 , 200 maximum ( en sachant que le S300 lance toujours 2 missiles à la fois ) ;....... ben pour un pays comme les USA , ce n'est rien d'insurmontable , tout ce qu'ils auront à faire , c'est lancer 400 missiles TOmahawk , avec une ogive remplie de Bonbons à la menthe , et pendant que les S300 seront occupés à les traquer et à tirer sur ses leurres ... les positions des rampes auront été détéctées , et une deuxiéme vague de Tomahawk sera préte à prendre le relais ..... et si ca ne fonctionne pas parfaitement , ben on envoie des drones .......et avant meme que le premier pilote de F15 ne commence à se préparer , , la petite syrie aura grillée toutes ces cartouches et son espace aérien sera aussi sécurisé pour les avions américains qu'un hangar enfouis dans la zone 51 .
                  " Je me rend souvent dans les Mosquées, Ou l'ombre est propice au sommeil " O.Khayaâm

                  Commentaire


                  • #10
                    Cell, je crois que sans que ne soit un expert militaire tu viens de massacrer d'un coup sec tout les experts militaires de FA. Bravo...
                    Dernière modification par iridium, 02 octobre 2014, 13h08.

                    Commentaire


                    • #11
                      Envoyé par Cell
                      mais , pour le cas de la syrie , un pays qui n'a jamais été capable d'abattre un seul avion israélien , et qui va acheter , 10 , 15 , 20 , voire 30 S300 ....combien de missiles peuvent ils lancer 150 , 200 maximum ( en sachant que le S300 lance toujours 2 missiles à la fois ) ;....... ben pour un pays comme les USA , ce n'est rien d'insurmontable , tout ce qu'ils auront à faire , c'est lancer 400 missiles TOmahawk , avec une ogive remplie de Bonbons à la menthe
                      Les missiles de croisière américains BGM-109C Tomahawk ont un matériau de revêtement radioabsorbant, ce qui fait que les radars de défense de lutte AA ne peuvent pas les détecter à plus de 40 km.

                      Reste moins de 15 seconde pour repérer le Tomahawk et lancer le S-300.

                      Quant aux russe pour le moment, ils ont moins de 1000 S-300 PMU dont moins de 200
                      S-300, dont une centaine de S-400.
                      Dernière modification par zek, 02 octobre 2014, 13h53.
                      Si vous ne trouvez pas une prière qui vous convienne, inventez-la.” Saint Augustin

                      Commentaire


                      • #12
                        Envoyé par Asnami94
                        Les chinois n'arrêtent pas de montrer aux ricains que leur suprématie est entrain de fondre comme neige
                        Que des fadaises, les USA se réindustrialise grâce au gaz de schiste et cela au détriment de l'Europe et de la Chine, la suprématie américaine bien au contraire ne fond pas elle se développe et s'adapte sans cesse au nouveau défit.

                        D'ailleurs, le pentagone a développé un nouveau dispositif militaire en Asie et va transférer 60 pour cent de tous les moyens aériens et maritimes dans la région Asie Pacifique d'ici 2020.
                        Si vous ne trouvez pas une prière qui vous convienne, inventez-la.” Saint Augustin

                        Commentaire


                        • #13
                          @Zek

                          Blablabla, vous croyez les Américains assez stupides d'avoir lâcher le C4I à la Géorgie république ex soviétique truffée d'espions et d''agents russes ? Le top de la technologie militaire ?

                          Le cheval de Troie vous connaissez ? le C4I n'est pas l'original que les Géorgiens ont reçus, c'est un clone infecté de l'original dont le seul but et de neutraliser les S-300 et 400 lorsque le moment ultime viendra.
                          Tu sembles admirer ou idéaliser les Américains (comprendre : impérialistes), eh bien tu n'as qu'à étudier le nombre de défaites militaires cuisantes qu'ils ont subi partout où ils mettent les pieds (Vietnam, Indochine, Irak, Afghanistan, Palestine (Ghaza 2014 et avant) ... etc... Cela s'appelle de la stupidité !!!

                          La Russie, la Chine, si elles le veulent, peuvent changer radicalement l'équilibre des forces en faveur de la Résistance, en fournissant leurs armes et leurs technologies sophistiquées aux mouvements de libération, et ainsi mettre fin à la suprématie militaire américaine dans le monde. (Cela impliquera comme conséquences, le nettoyage de la Palestine de la souillure sioniste!!)
                          Dernière modification par Elghifari, 03 octobre 2014, 14h37.

                          Commentaire


                          • #14
                            (Vietnam, Indochine, Irak, Afghanistan, Palestine (Ghaza 2014 et avant) ... etc... Cela s'appelle de la stupidité !!!
                            Tout les pays que tu viens de citer vivent à l'age de pierre à l'heure ou nous écrivons, je suis loin d'idéaliser les américain je ne les aime ni de prés ni de loin.

                            L'Irak ressemble à un champs de ruines et le pays sert de station service à l'oncle Sam.

                            L'Afghanistan est encore plus divisé qu'il n'a jamais été.

                            Ghaza, la pauvre se fait exploser tout les 12 à 36 mois sans répit.

                            Le Vietnam a permis aux sournois américain de tester des tonnes d'armes en grandeur nature, le pays qui en a le plus souffert c'est le Vietnam qui est devenu une ruine polluée mais il est demeuré effectivement libre. Les Etats-Unis ont perdu la guerre mais amélioré leur armement grâce à ce conflit qui a servi d'entrainement pour tout l'armée US.

                            Commentaire


                            • #15
                              Envoyé par iridium
                              Le Vietnam a permis aux sournois américain de tester des tonnes d'armes en grandeur nature, le pays qui en a le plus souffert c'est le Vietnam qui est devenu une ruine polluée mais il est demeuré effectivement libre. Les Etats-Unis ont perdu la guerre mais amélioré leur armement grâce à ce conflit qui a servi d'entrainement pour tout l'armée US.
                              Et c'est pour cela que les États-Unis ont une avance considérable dans tous les domaines militaires, pour le prouver leur anciens adversaires vietnamiens, quarante années plus tard vont acheter des armes américaines pour leur sécurité maritime.

                              Il n'y a pas plus parlant.
                              Dernière modification par zek, 03 octobre 2014, 16h29.
                              Si vous ne trouvez pas une prière qui vous convienne, inventez-la.” Saint Augustin

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X