Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Des dizaines de morts dans des attentats suicides à Benghazi

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Des dizaines de morts dans des attentats suicides à Benghazi

    Plus de trente soldats libyens ont été tués jeudi 2 octobre lors de plusieurs attentats suicides à la voiture piégée et de heurts avec des islamistes à Benghazi.

    Ansar Al-Sharia et ses alliés sont responsables des trois explosions survenues près de l'aéroport de Benina, a indiqué le Libya Herald .

    Ces derniers affrontements en date ont éclaté mercredi, lorsque Ansar al-Sharia et d'autres islamistes armés ont lancé une nouvelle offensive pour s'emparer de la zone de Benina située autour de l'aéroport de la ville

    Deux voitures piégées ont explosé au passage d'un convoi militaire qui se dirigeait vers l'aéroport, a indiqué un porte-parole de l'armée à l'AFP. Un troisième engin a explosé ensuite non loin du lieu du premier attentat.

    Ces explosions ont été suivies par des combats féroces dans le quartier de Benina.

    Les explosions consécutives aux affrontements ont détruit des postes électriques dans les quartiers de Sidi Faraj, Quarshah et Buatni, en périphérie de Benghazi.

    Des bombes ont également visé deux tours de transmission électrique, selon Awad Qutaish, responsable des installations de transfert dans l'est de la Libye.

    "Trois bombes ont explosé et une autre a fait long-feu. Ces explosions ont déstabilisé les tours, ce qui pourrait entraîner un blackout total dans la région de l'est si elles venaient à tomber", a-t-il ajouté.

    "Le poste de Sidi Faraj Quarshah est hors service, celui de Mrawah Quarshah est toujours en service mais la tour a tendance à basculer à cause de l'explosion", a-t-il ajouté. "Les équipes de maintenance de la Compagnie générale d'électricité ont maintenu l'unique source d'énergie pour les pompes des puits d'eau de Quarshah, Alfaakat, Hawari du service de distribution situé au sud de Benghazi."

    Jibreel Ali, ingénieur de 43 ans dans une compagnie pétrolière, a indiqué que les combattants "cherchent tous, sous des noms différents, à détruire la Libye".

    "Tout est détruit, des aéroports aux tours d'électricité", a-t-il ajouté. "Ils nous ramènent au Moyen-Âge, sans électricité, sans nourriture, sans écoles et sans installations de santé", a-t-il poursuivi.

    Une source officielle au Centre médical de Benghazi a expliqué que la morgue avait reçu 265 corps durant le seul mois de septembre, parmi lesquels 127 liés à des affaires de meurtres, dont vingt par assassinats directs.

    Pour sa part, Masood Omran Tajouri, avocat de 53 ans, estime que "toutes nos souffrances en Libye sont le fait des Frères musulmans. Ce sont eux qui financent et endoctrinent les jeunes, qu'il s'agisse d'organisations

    Magharebia

  • #2
    Salam,

    Qui sème le vent récolte la tempête..
    Cet article donne l'information sur l'attaque du convoie.. mais le journaliste n'est pas objectif lorsqu'il tente de diriger les avis des lecteurs.
    La réalité est différente, en mai dernier, la situation politique du pays se dirigeait vers des législatives décisives.. la plupart des partis en course sont en fait des représentations des milices armées.. elles même issues des principales tributs constituant la société libyenne.
    Pour une raison obscure, le général à la retraite Haftar avait déclenché une grande opération militaire un mois avant ces législatives prévues au mois de juin dernier..
    Cette offensive était menée sur deux fronts.. les milices Zenten, alliés à Haftar, se chargeaient de Tripoli et Haftar avec ce qui reste de l'armée de Gaddafi s'occupait de Benghazi..
    Alors que l'offensive battait son plein.. le Parlement (CNG) demander leur report.. mais malgré tout ces législatives se sont déroulées à la date prévue, mais avec un taux de participation de 18%.. Le CNG ne reconnaissait pas le résultat.. les nouveaux "élus" se sont donc réfugiés chez Haftar à l'extrême Est du pays..
    Après la défaite des alliés de Haftar à Tripoli, et la contre offensive des puissantes milices Islamistes ralliées autour de Ancart Echari3a.. le Général s'était retranché à l'Est de Benghazi, autour de l'aéroport militaire de Benina.. où il résiste encore. Mais pas pour longtemps..

    Commentaire


    • #3
      La réalité est différente, en mai dernier, la situation politique du pays se dirigeait vers des législatives décisives..
      remportés normalement au suffrage universel par les libéraux , 39 des 80 siéges , 17 pour les partis proches des fréres musulmans .
      120/200 siéges sont attribués aux indépendants élus au scrutin uninominal.
      Pour une raison obscure, le général à la retraite Haftar avait déclenché une grande opération militaire un mois avant ces législatives prévues au mois de juin dernier..
      une des raisons obscurs serait peut être les attaques nombreuses par les milices islamistes contre les unités de la jeune armée lybienne à benghazi bien avant ce mois de mai , et l'apparition en cyrénaique de zones de concentrations de groupuscules de la mouvance dite djihadiste qui ont établis des émirats à tout va .


      Cette offensive était menée sur deux fronts.. les milices Zenten, alliés à Haftar, se chargeaient de Tripoli et Haftar avec ce qui reste de l'armée de Gaddafi s'occupait de Benghazi..
      les milices de zenten étaient à tripoli depuis la chute de kadafi puisque se sont elles qui ont "libérés" la capitale , elles controlaient l'aéroport jusqu'a trés récemment avant qu'il ne soit totalement détruit par l'union des islamistes et des milices de misrata et qu'il ne serve plus à rien à présent .
      Dernière modification par xenon, 05 octobre 2014, 11h20.
      ارحم من في الارض يرحمك من في السماء
      On se fatigue de voir la bêtise triompher sans combat.(Albert Camus)

      Commentaire

      Chargement...
      X