Annonce

Réduire
Aucune annonce.

L’Algérie entame la procédure de réappropriation de la Grande mosquée de Paris

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • L’Algérie entame la procédure de réappropriation de la Grande mosquée de Paris

    L’Algérie entame la procédure de réappropriation de la Grande mosquée de Paris





    « L’Algérie a entamé officiellement les procédures d’appropriation de la Grande mosquée de Paris », a annoncé le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Mohamed Aissa.
    Dans son exposé devant la commission des Affaires étrangères de l’Assemblée Populaire Nationale (APN) autour de la situation des lieux de culte de la communauté nationale à l’étranger, le ministre a déclaré que « les procédures visant à faire de la mosquée de Paris une propriété de l’Etat algérien ont été entamées officiellement par le biais de l’ambassade d’Algérie à Paris ».
    Selon les explications fournies par Mohamed Aisssa, la démarche de réappropriation de ce lieu de culte par l’Algérie s’appuie sur une loi française qui stipule qu' »un pays étranger qui finance une association de droit français peut, passés 15 ans, prétendre à la propriété de cette entité, ce qui est le cas pour la Grande mosquée de Paris, administrée par la Société des Habous ».
    La déclaration du ministre intervient en réponse aux préoccupations de membres de la commission sur la gestion de la Grande mosquée de Paris et de la Société des Habous qui ont « dévié des missions qui leur ont été assignées ».
    A ce sujet, Benaissa a répondu: « Jusqu’a nouvel ordre, la Société des Habous continuera à être gérée par la France selon ses lois ».
    Il a rappelé dans ce contexte que la Grande mosquée de Paris est gérée par la Société des Habous dans le cadre d’un accord de coopération signé en 2001 avec la France portant création de cette association de droit français.


    ALG1

  • #2
    Pas mieux pour semer la fitna entre les musulmans parisiens...

    Commentaire


    • #3
      Pas mieux pour semer la fitna entre les musulmans parisiens
      tous les musulmans de France savent qu'elle est ratachée à l'Algerie .
      c'est une procedure de point de vue paperasse , mais en pratique rien ne changera .La grande mosquée de Paris restera la porte parole de l'Algerie et Dalil Aboubaker la porte parole du CRIF

      Commentaire


      • #4
        Pas mieux pour semer la fitna entre les musulmans parisiens....
        la mosquée est un héritage historique de l’état algérien...pour ce qui est de de semer la fitna.... entre les musulmans..parisien....pas besoin, il s'en chargent eux mêmes...les musulmans parisiens, un terme qui ne veut rien dire.

        Commentaire


        • #5
          Y a la plus grande mosquée d'Europe à Moscou (pas Istambul), à visiter, la nouvelle place "Saint Pierre".
          Algérie ou Maroc? Il faut voir avec l'Imam Poutine.

          Commentaire


          • #6
            Pas mieux pour semer la fitna entre les musulmans parisiens....
            la mosquée est un héritage historique de l’état algérien...pour ce qui est de de semer la fitna.... entre les musulmans..parisien....pas besoin, il s'en chargent eux mêmes...les musulmans parisiens, un terme qui ne veut rien dire.
            Héritage de quoi ? De qui ? L'Algérie doit hériter de tous les biens de Mama Franssa même en France, c'est ça ?

            C'est le Maroc qui a demandé sa construction dès le 19e siécle et alors que l'Algérie n'existait même pas. Et la France l'a finalement construite pour rendre hommage aux 100000 musulmans morts pour elle à la 1ere guerre mondiale, motié de maghrébins et moitié de Senegalais !

            Et c'est en présence du sultan Moulay Youssef que l'inauguration a été faite.

            Elle a appartient à tous les musulmans français et restera la propriété de la France, leur pays.

            De toutes façons, cette procédure est absolument inutile et ridicule car elle n'a aucune chance d'aboutir, surtout dans le contexte actuel où l'on demande aux musulmans français de se sentir d'abord français. C'est de la provocation pour semer la fitna et diviser les musulmans de France, notamment les algériens et les autres. Toute division est bonne à prendre pour les généraux algériens.

            Entre nous, quand on voit ce que l'Algérie a fait des villes et des infrastructures que lui a légué Mama franssa, c'est même une raison suffisante pour la garder telle qu'elle est.

            Commentaire


            • #7
              tous les musulmans de France savent qu'elle est ratachée à l'Algerie .

              mertaw

              Depuis quand à moins que le sultan du Maroc ait inauguré cette mosquée pour une Algérie qui n'existait pas encore comme état-nation.?

              Une mosquée de plus ornée par les artisans marocains





              Il vaut mieux ,pour la bonne cohabitation des musulmans de France , que cette mosquée soit gérée directement par eux sans l'intervention ni du Maroc , ni de l’Algérie , ni de l’Arabie saoudite ni d'aucun pays car il n' y a pas que les maghrébins qui fréquentent cette mosquée dont peuvent se revendiquer les africains , les turcs , les égyptiens etc..

              Voilà comment on crée la fitna là où il n'y en a pas !!
              Dernière modification par Serpico, 02 décembre 2015, 20h49.

              Commentaire


              • #8
                @Spoutnik

                Héritage de quoi ? De qui ? L'Algérie doit hériter de tous les biens de Mama Franssa même en France, c'est ça ?

                [C'est le Maroc qui a demandé sa construction dès le 19e siécle et alors que l'Algérie n'existait même pas. Et la France l'a finalement construite pour rendre hommage aux 100000 musulmans morts pour elle à la 1ere guerre mondiale, motié de maghrébins et moitié de Senegalais !

                Et c'est en présence du sultan Moulay Youssef que l'inauguration a été faite.]

                Les raisons de dire la vérité sont limitées, mais le nombre de celles qui poussent à mentir est infini.



                La Grande Mosquée de Paris est une mosquée française de style mauresque avec un minaret de 33 mètres1. Elle est située 6, rue Georges-Desplas dans le quartier du Jardin-des-Plantes du 5e arrondissement de Paris. La mosquée, inaugurée le 15 juillet 1926, a été fondée par Si Kaddour Benghabrit.

                Si Kaddour Benghabrit
                ( سي قدور بن غبريط en arabe) ou Abdelqader Ben Ghabrit1, né à Sidi Bel Abbès en Algérie en 1868 et mort à Paris en 1954, est un haut fonctionnaire et fondateur de l’Institut Musulman de la Grande Mosquée de Paris.
                Le traité de Fès, nommé traité conclu entre la France et le Maroc le 30 mars 1912, pour l'organisation du protectorat français dans l'Empire chérifien,

                Commentaire


                • #9
                  L'Algérie doit hériter de tous les biens de Mama Franssa même en France
                  exactement,
                  cette moquée à été construite en remerciement aux soldats musulmans ( beaucoup ou à majorité d'algériens) qui ont participé à défendre la France pendant le première guerre mondiale ( époque ou l’Algérie était française)
                  les employés de la mosquée sont rémunérés par l'état algérien d'une manière officielle et avec l'accord de l’état français et ce depuis 1962.
                  cette moquée est un symbole, point, elle n'a pas a représenter ou ne pas représenter, les pseudos musulmans de paris ou à les réunir ou les diviser.....dont en s'en fout complètement.

                  Commentaire


                  • #10
                    Le problème n'est pas qui finance ou à qui appartient cette mosquée
                    Le problème c'est que son recteur un certain boubakeur est un vendu de première catégorie détesté par l'ensemble de la communauté musulmane
                    Il faut clairement de le jeu de l'islamophobie ambiante ......et ça Alger y a une part de responsabilité

                    Commentaire


                    • #11
                      Si Kaddour Benghabrit ( سي قدور بن غبريط en arabe) ou Abdelqader Ben Ghabrit1, né à Sidi Bel Abbès en Algérie en 1868 et mort à Paris en 1954, est un haut fonctionnaire et fondateur de l’Institut Musulman de la Grande Mosquée de Paris.

                      El hour1
                      Le Maroc va donc entamer une procédure d'appropriation de la mosquée d'Alger fondée par Bouteflika né au Maroc !!

                      Les Benghabrit existent en masse au Maroc et principalement à Fes qui avait des liens avec Tlemcen ville dont est originaire Kaddour Benghebrit même s'il est né à Sidi Belabbass .

                      D'ailleurs c'est à la karaouiyine de Fes qu'il a fait ses études.

                      Nationalisme à deux balles car avant que ces foutues frontières n'existent entre le Maroc et l’Algérie qui peut se dire qu'il est d'ici où de là !!
                      Dernière modification par Serpico, 02 décembre 2015, 21h13.

                      Commentaire


                      • #12
                        vendu ou non, modéré ou non,...... bref chacun a son opinion...mais c'est haut fonctionnaire algérien.. nommé et payé par l'état algérien..et ça reste un lieu symbolique et historique, presque un annexe de l'ambassade.
                        lé débat sur la représentation, la légitimité....Maroc, Algérie, Arabie saoudite.......c'est autre sujet....qui n'a rien à voir avec la mosquée.
                        ça Alger y a une part de responsabilité: par contre les autres, c'est des anges, c'est bien connu...

                        Commentaire


                        • #13
                          Nationalisme à deux balles
                          c'est aussi valable pour toi.

                          Commentaire


                          • #14
                            Nationalisme à deux balles
                            c'est aussi valable pour toi.

                            ecalir
                            Si c’était le cas je n'aurai pas dit ça .


                            Il vaut mieux ,pour la bonne cohabitation des musulmans de France , que cette mosquée soit gérée directement par eux sans l'intervention ni du Maroc , ni de l’Algérie , ni de l’Arabie saoudite ni d'aucun pays car il n' y a pas que les maghrébins qui fréquentent cette mosquée dont peuvent se revendiquer les africains , les turcs , les égyptiens etc..

                            Voilà comment on crée la fitna là où il n'y en a pas !!
                            Au Maroc , on n'a pas de complexe identitaire pour revendiquer ce qui ne nous appartient pas même quand c'est vrai avec cette mosquée de Paris.

                            On est gavé avec 12 siècles d'histoire
                            Dernière modification par Serpico, 02 décembre 2015, 21h54.

                            Commentaire


                            • #15
                              bref chacun a son opinion

                              C'est pas un vote pour une émission de téléréalité , non pas chacun son avis !
                              Un représentant musulman doit défendre la communauté musulmane pas être un ennemi de l'islam
                              Bref ce type est un " imam - drs " et quand on connait l'islamophobie pathologique des services algériens , il est pas étonnant de le voir intrumentaliser l'islam pour servir le CRIF ....et le diable

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X