Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Le gouvernement britannique aurait convenu avec le Maroc d'autoriser Christopher Ross à se rendre au Sahara

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Le gouvernement britannique aurait convenu avec le Maroc d'autoriser Christopher Ross à se rendre au Sahara

    Le gouvernement britannique aurait convenu avec le Maroc d'autoriser Christopher Ross à se rendre au Sahara


    Le 5 novembre, depuis Laâyoune, le ministre des Affaires étrangères déclarait que Christopher Ross n’est pas le bienvenu au Sahara. Une semaine plus tard, un membre du gouvernement britannique, en visite à Rabat, aborde la décision de Mezouar avec Mbarka Bouaida. De retour à son pays, il affirme que le Maroc est disposé à autoriser un prochain déplacement de Ross dans la province. Volte-face de Salaheddine Mezouar ?

    Le Maroc serait prêt à autoriser Christopher Ross à visiter, de nouveau, le Sahara. C’est du moins ce qu’affirme un membre du gouvernement britannique. Dans une réponse écrite au député Mark Williams (membre du groupe de soutien au Polisario à la Chambre des communes que préside le chef du parti travailliste Jeremy Corbyn, ndlr), Tobias Elwood le sous-secrétaire d’Etat parlementaire aux Affaires étrangères a précisé avoir eu des garanties de la part de responsables marocains pour qu’ils ne s’opposent pas à un prochain déplacement du médiateur onusien dans la province.

    Et d’ajouter que les mêmes assurances ont été adressées aux ambassadeurs accrédités au Maroc des pays du « Club des amis au Sahara occidental », qui réunit la France, la Russie, les Etats-Unis, l’Espagne et la Grande-Bretagne.

    Revers pour Mezouar ?

    Le 11 novembre, le responsable britannique a en effet effectué une visite de travail à Rabat durant laquelle il a eu des entretiens avec la ministre déléguée aux Affaires étrangères. C’est très certainement au cours de cette réunion qu’Elwood a soulevé cette question avec Mme Mbarka Bouaida, contraignant la Sahraouie à jouer les sapeurs-pompiers.

    Le gouvernement de James Cameron semble avoir été surpris par les déclarations de Salaheddine Mezouar du 5 novembre à l’agence EFE, dans lesquelles il avait décrété une interdiction de toute visite de Christopher Ross au Sahara. Le Royaume-Uni, faut-il le rappeler, adopte une position plutôt conciliante vis à vis du Polisario. Mieux encore le mouvement séparatiste y bénéficie d’un large réseau d’appuis au sein de députés conservateurs ou travaillistes.

    Et ce sont justement ces élus qui assaillent Tobias Elwood de questions écrites sur le Sahara. Outre celle consacrée à l’envoyé personnel du secrétaire général, un autre élu (Paul Flynn) a évoqué dans sa question les « violations » des droits de l’Homme dans la région. Le sous-secrétaire d’Etat parlementaire aux Affaires étrangères a répondu qu’il a abordé ces « allégations » avec ses interlocuteurs mais sans s’étaler sur le sujet.

    Pour rappel, Christopher Ross présentera le 8 décembre prochain au Conseil de sécurité ses observations sur les négociations entre le Maroc et le Polisario.


    ya biladi
    " Celui qui passe devant une glace sans se reconnaitre, est capable de se calomnier sans s'en apercevoir "

  • #2
    le responsable britannique a en effet effectué une visite de travail à Rabat durant laquelle il a eu des entretiens avec la ministre déléguée aux Affaires étrangères


    biensur qu'on autorisera Ross a aller au sahara occidental et orientale s'il arrive a convaincre l'algesario d'accepter que l'autonomie est la seul solution et les negociation serieuse commence avec les habitants de la region.

    d'ici la il est interdit et il ne poura plus visite la region sud du maroc.
    Dernière modification par auscasa, 04 décembre 2015, 19h09.

    Commentaire


    • #3
      Code HTML:
       Le gouvernement britannique aurait convenu avec le Maroc d'autoriser Christopher Ross à se rendre au Sahara
      @

      En politique, pour éviter ce qu'on peut éviter, on peut faire le bras à droite pour tourner à gauche

      ET SANS PROBLEME

      Commentaire


      • #4
        Rappelez vous qu'après la déclaration de mezouare, le pitbull s'est rendu à londre pour supplier les britanniques de faire pression sur le Maroc pour faire marche arrière sur sa décision. Et si après tout ça vous me dites que l'Algérie est neutre dans le conflit du Sahara.!!!!

        Commentaire


        • #5
          La RASD gagne du terrain diplomatique, c'est bien
          Essahra Sahrawiya w'el Moghrib Djoumhouria

          Commentaire


          • #6
            Le gouvernement britannique aurait convenu avec le Maroc d'autoriser Christopher Ross à se rendre au Sahara
            Ce n'est pas la girouette qui tourne,...... c'est le vent !
            Lorsque vous changez votre manière de voir les choses, les choses que vous voyez changent !

            Ne cédez donc plus à la tentation de victimisation, si vous voulez êtes l’acteur principal de votre vie.

            Commentaire


            • #7
              Le gouvernement de James Cameron semble avoir été surpris
              Et c'est pour ça qu'il a menacé le maroc de ne pas tourner " avatar 2" à ourzazate ........

              On verra lorsque ross mettra les pieds au sahara ; et surtout ce qui s'en suivra ..... en avril 2016 .
              " Je me rend souvent dans les Mosquées, Ou l'ombre est propice au sommeil " O.Khayaâm

              Commentaire


              • #8
                Bravo la diplomatie du mégaphone

                Diplomatie mzawra
                « Great minds discuss ideas; average minds, events; small minds, people. » Eleanor ROOSEVELT

                Commentaire


                • #9
                  De retour à son pays, il affirme que le Maroc est disposé à autoriser un prochain déplacement de Ross dans la province.
                  Au risque de se répéter, le prochain deplacement de ross necessiterait une autorisation qui elle devrait etre précédé d'une demande qui elle preciserait un objet, date, cadre, intervenant.....lz maroc devrait verifier si l'objet de la visite est compatible avec la mission, que les intervenants serait mandatés pour le representer.....

                  Bref, Beaucoup de conditionnel
                  "Qui ne sait pas tirer les leçons de 3 000 ans, vit au jour le jour."
                  Johann Wolfgang von Goethe

                  Commentaire


                  • #10
                    Ross va recevoir un mandat qui sera trasmis à rabat.
                    Je doute fort que m6 prenne le risque de s opposer au mandat de l onu

                    Commentaire


                    • #11
                      Tawenza
                      Qui l'a dit?
                      "Qui ne sait pas tirer les leçons de 3 000 ans, vit au jour le jour."
                      Johann Wolfgang von Goethe

                      Commentaire


                      • #12
                        Tawenza
                        -Est-il passé par les provinces du sud? NON.Mais il a visité Fès.
                        -Il doit rendre son rapport le 08/12/2015.Dans trois jours.
                        -Conclusion mentir encore aux Sahraouis de Lahmada et leur cacher l'échec des dirigeans plisariens.

                        Commentaire


                        • #13
                          Ross va recevoir un mandat qui sera trasmis à rabat.
                          Un mandat pour faire quoi ??


                          Je doute fort que m6 prenne le risque de s opposer au mandat de l onu
                          Bien sur ; mais il peut répondre au dit " mandat " pour demander des précisions des éclaircissements des explications quant à la nécessité pour ross de visiter un territoire où il ne rencontrera aucune des parties du conflit ......
                          " Je me rend souvent dans les Mosquées, Ou l'ombre est propice au sommeil " O.Khayaâm

                          Commentaire

                          Chargement...
                          X