Annonce

Réduire
Aucune annonce.

La corruption au Maroc

Réduire
Cette discussion est fermée.
X
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • La corruption au Maroc

    La corruption au Maroc : L'année 2006 confirme clairement la gravité du phénomène (1/2/2007)

    Al Bayane

    Les enquêtes et baromètres sur la corruption confirment la gravité du problème au Maroc. 60% des Marocains sont touchés par ce phénomène et quatre secteurs se placent au seuil maximum du classement. Le gouvernement est appelé à agir d'urgence pour renverser la tendance et engager la mise en oeuvre du plan d'action.

    Corruption en 2006. La situation est préoccupante et se confirme davantage, déclare à Al Bayane Azzedine Akesbi, secrétaire général de Transparency International Maroc. L'enquête sur l'indice de perception de la corruption en 2006 montre que le Maroc recule en termes de classement (78e position) mais stagne en termes de note, souligne Akesbi.

    Pour lui, la situation inquiétante a été aussi confirmée par le baromètre, enquête à laquelle le Maroc, seul pays arabe, a participé pour la première fois en 2006. «Cette enquête (le baromètre) d'expérience et non de perception, effectuée sur un échantillon de ménages marocains, révèle la gravité du problème puisque plus de 60% des Marocains ont été amenés à corrompre durant les 12 mois précédant l'enquête» précise-t-il.

    Le baromètre montre également que plusieurs secteurs d'activité souffrent du phénomène. Justice, santé, services publics et police sont les secteurs les plus touchés.

    Selon le classement effectué situant l'absence de corruptionà l'échelle 1, alors que l'échelle 5 correspond au seuil maximum, la majorité des secteurs se placent autour de 3,5 de cette échelle. Néanmoins, quatre secteurs, la justice, la santé, les services publics et la police sont classés à l'échelle 4 et plus. Cela ne veut pas dire que tous ceux qui travaillent dans ces secteurs sont corrompus, non loin de là, mais montre qu'il y a un gros problème global posé dans ces secteurs note Akesbi. «L'enseignement qu'on tire de cet état de fait est d'abord la confirmation de ce phénomène qui touche profondément les gens dans leur droits», précise Akesbi, qui invite le gouvernement à agir d'urgence pour la lutte contre la corruption et renverser la tendance.

    Le SG de Transparency International Maroc note toutefois, qu'il y a actuellement des signaux positifs qui se traduisent d'abord par la reconnaissance du problème par le gouvernement, ensuite par l'élaboration d'un plan d'action national pour la lutte contre ce phénomène et enfin l'engagement fort de l'Etat pour la ratification de la Convention des Nations Unies contre la corruption, signée par le Maroc en 2003 et l'adaptation de la législation marocaine aux dispositions de cette convention» rappelle-t-il.
    Et d'ajouter, que s'il y a aujourd'hui une banalisation du phénomène, le gouvernement doit donner des signes positifs, mettre en place l'Agence nationale de lutte contre la corruption et la doter de moyens propres lui garantissant toute son indépendance.

    Pour Akesbi, il faut réussir la loi relative à la lutte contre la corruption et non seulement la mettre en vigueur. Il est tout à la fois urgent d'engager la mise en oeuvre du plan d'action et de faire participer la société civile et les ONG pour tourner la page et repartir sur des bases solides.

    Fairouz El Mouden
    -----------------------------------------------------------

    Le mal de la corruption n’épargne aucun pays arabe

  • #2
    60% je dirais plutot 90% de personne.
    et moi en premier j'aime pas trop attendre pour un service.

    mais domage beacoup d'office maitenant ont ce truc de numero alors c'est plus dificile de passer au devant de la ligne.

    Commentaire


    • #3
      Si la corruption est si élevée au maroc (et ailleurs aussi ne l'oublions pas) c'est parce que les dirigeants de ce pays ont toujours donné le mauvais exemple au peuple, au point d'avoir fait de cette pratique une coutume ou sport national si vous voulez.

      un peu comme l'exemple de la grande mosquée de Casa où toute la polpulation a été mise à contribution (rackettée) pour participer zaama à sa construction. j'ai été sidéré de voir les autorités de cette ville exiger que même les plus pauvres qui n'avaient pas d'argent devaient donner qui une poule, qui des denrées alimentaires .................... ah les cochons je me suis dit à ce temps là !
      Kindness is the only language that the deaf can hear and the blind can see - Mark Twain

      Commentaire


      • #4
        C'est vrai que les contributions oligatoires pour construire la mosquée m'ont laissé sur le *** à cette époque oO

        Commentaire


        • #5
          C'est principalement le fait que les fonctionnaires sont mal rémunérés que la corruption est un fléau dans nombreux pays.

          Notons à ce propos que l'Italie est, incontestablement, en première position et cependant, elle n'en fait pas tout plat (500 000 chômeurs travaillent au noir d'où le PIB italien valorisé grandement).

          Commentaire


          • #6
            Jadis

            d'accord avec toi mais le revenu du travail, contrairement à celui du capital, est très faible où que tu ailles au jour d'aujourd'hui. Et pourtant, tous les pays n'ont pas atteint des sommets de corruption comme chez nous par exemple.

            L'italie que tu cites est un pays où il y a beaucoup de corruption c'est vrai, mais c'est une corruption "productive" puisque l'économie souterraine (mafia, camorra, n'drangheta etc ......) est de loin supérieure à l'économie officielle.

            J'ai bien l'impression que ce qui ronge un pays, ce n'est pas la corruption en elle même mais surtout le fait qu'elle s'érige en systéme de gestion dans des pays où on ne respecte pas les lois et où chacun se donne le droit de faire la sienne.
            Kindness is the only language that the deaf can hear and the blind can see - Mark Twain

            Commentaire


            • #7
              Ce qui inquiète c’est la grande corruption. Des dessous de tables pour avoir des marchés et des contrats. Des surfacturations dont une partie va dans des comptes à l'étranger. C’est ce type de corruption qui fait du mal à l’économie d’un pays. Sinon soudoyer un petit agent de l’Etat n’est pas vraiment très grave.
              Un seul Héro, le Peuple !

              Commentaire


              • #8
                60% je dirais plutot 90% de personne.
                et moi en premier j'aime pas trop attendre pour un service.

                Reponse:
                Personnellement je m'en fous du degre de corruption chez les autres. Ce qui m'interesse c'est que chez nous on affiche 0%.

                Commentaire


                • #9
                  Dans les statistiques il apparait que le Maroc est moins corrompu que l'Algérie? Peerso j'en doute mais voici les chiffres :

                  http://www.diploweb.com/graphiques/c...ion0506022.htm
                  Ceux qui ont mécru, n'ont-ils pas vu que les cieux et la terre formaient une masse compacte? Ensuite Nous les avons séparés et fait de l'eau toute chose vivante. Ne croiront-ils donc pas? S21 V30

                  Commentaire


                  • #10
                    ils sont interessant ces chiffres, le plus important pour moi c'est ce qui a dit shadok. krouch hram ceux qui prennent des milliards et les deposes en suiss mais derniermenet il y a des changement et une societe civile qui commence a faire un bon travaille, mais le chemain et long tres long.

                    Commentaire


                    • #11
                      le plus grave pour moi est que le citoyen simple lui meme est conrrumpu et comrumpeur ! il ne pense pas deux fois vant de donner de corumpre les fonctionaires pour des buts le plus souvent derisoires ! l'exemple de Ausacasa en haut le montre bien !

                      La majorité des citiyens qui comdamnent la ciruption sont eux meme corrumpu ! c'est normal que le changement n' est pas pour demain !

                      Pour moi c'est fif kif donner ou recevoir des millions de coruptions et la meme chose que donner ou recevoir 1 Dirham ou une cigarette !

                      Commentaire


                      • #12
                        Il faut savoir aussi que la corruption est une culture dans tous les pays arabes et africains issuent du tribalisme et du clanisme et ce depuis la nuit des temps. Cela ne s'estompera pas de si tôt car la corruption est devenu un sport national où même le simple citoyen s'adonne de son plein gré et desfois il trouve anormal qu'un fonctionnaire soit honnête jusqu'à le mépriser et le considérer comme un intru dans le systéme et il sera même mal vu par ses autres compatriotes. Et la plupart des fonctionnaires non véreux ne sont pas appréciés par la plupart des citoyens qui préférent les passes droit à l'ordre établi qu'ils considérent comme une contrainte, cela aussi est une autre réalité du terrain, du vécu même.

                        Commentaire


                        • #13
                          Sillas,

                          Ta déclaration ne fait pas l'unanimité. Bien au contraire, nombreux sociolgues font part du fait que la corruption dans les pays arabes est un fléau hérité de la colonisation.

                          Commentaire


                          • #14
                            sillas
                            ce depuis la nuit des temps


                            C'est uniquement sur ce point que je ne suis pas d'accord avec toi (comme Jadis)!! sinon tout a fait d'accord pour le reste.

                            Commentaire


                            • #15
                              Non , je ne suis pas d'accord avec toi, la colonisation a bon dos et ce n'est pas pour la défendre. La corruption est dans les moeurs et dans les coutumes des tribus et ce depuis longtemps et le premier corrompu de l'Islam c'etait Bilal à l'époque qui avait laissé entre khalil pour voir Aboubakr sans la présence de Omar car il avait peur de la sévérité de ce dernier.Et je ne vois pas du temps de la colonisation en Algérie en quoi les colons etaient corrupteurs où des instructeurs dans ce domaine , bien au contraire c'était plutôt les bachaghas et les aghas et avant l'occupation Turc avec les Beys , les Deys ,les janissaires etc...

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X