Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Tunisie:les terroristes venaient d'Algérie

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Tunisie:les terroristes venaient d'Algérie

    Cela se confirme, les "salafistes" qui s'étaient accrochés avec les forces de sécurité tunisiennes provenaient d'Algérie.

    Cette incursion fait dire à nos voisins (sur un autre forum) qu'il y a lieu de fermer les frontières entre les deux pays.

    Qu'en pensez-vous?
    _________________________________

    Tunisie: les "salafistes" sont venus d'Algérie, selon la presse

    TUNIS (AP) - Le groupe armé mis récemment hors d'état de nuire par les forces de sécurité tunisiennes après des affrontements acharnés sans précédent, s'est infiltré en Tunisie à travers les frontières algériennes, rapporte jeudi le quotidien "Achourouk".

    "Tous les éléments du groupe se sont infiltrés par petits groupes à travers la frontière algérienne", longue de plus de 1.000 kilomètres, assure-t-il.

    Les accrochages se sont soldés par 12 morts et 15 arrestations, d'après le dernier bilan officiel qui ne précise pas cependant s'il y a eu des victimes du côté des forces de sécurité ni leur nombre, à l'exception de deux blessés atteints lors de la première fusillade du 23 décembre dernier.

    Selon le journal, les membres du groupe étaient "étroitement surveillés par les services de sécurité qui planifiaient de les cerner pour les maîtriser une fois regroupés".

    Se référant à "des sources bien informées", ce quotidien privé, proche du pouvoir, confirme que le groupe dont les membres sont qualifiés par les autorités de "dangereux criminels" est lié à la mouvance salafiste qui s'active et opère sous différentes appellations dont le Groupe salafiste pour le combat et la prédication (GSPC) algérien et le Groupe islamique combattant (GIC) marocain.

    La même version est relayée par l'hebdomadaire indépendant "Akhbar Al Joumhouria" qui fait état de la présence dans le groupe d'un Mauritanien. Celui-ci dont l'identité n'est pas révélée semble avoir trouvé la mort alors qu'il accompagnait le numéro deux du groupe Rabiâ Bacha, originaire de la ville de Soliman, située à moins de 40km de Tunis, théâtre d'intenses affrontements le 3 janvier.

    "De tels groupes que d'aucuns considèrent comme étant le bras de l'organisation Al-Qaïda (d'Oussama ben Laden) s'activent dans la région du Maghreb arabe et s'emploie à recruter des jeunes et à les entraîner pour perpétrer des opérations terroristes dans leurs pays d'origine pour les déstabiliser et y semer l'insécurité", ajoute "Achourouk".

    "Le plan visait à les capturer vivants pour enquêter avec eux et dévoiler leurs desseins", ajoute-t-il.

    Selon "Akhbar Al Joumhouria", ils comptaient s'en prendre à des installations économiques et touristiques.

    "Achourouk" attribue par ailleurs l'intensité des échanges de tirs à la possession par ce groupe d'armes automatiques, des lance-roquettes de type RPJ et de mitrailleuses qui seraient des kalachnikov, notant que les membres du groupe portaient des gilets pare-balles.

    Le journal avance que l'enquête menée avec les éléments arrêtés est "à un stade très avancé".

    L'Associated Press a appris que des précisions et des informations détaillées seront dévoilées vendredi par les autorités sur cette affaire. AP

  • #2
    Se référant à "des sources bien informées", ce quotidien privé, proche du pouvoir, confirme que le groupe dont les membres sont qualifiés par les autorités de "dangereux criminels" est lié à la mouvance salafiste qui s'active et opère sous différentes appellations dont le Groupe salafiste pour le combat et la prédication (GSPC) algérien et le Groupe islamique combattant (GIC) marocain.
    C'est pratique que les problèmes viennent d'ailleurs! Ils n'ont qu'a fermer les frontieres pour le verifier....
    win ze yes need ze no to win again ze no

    Commentaire


    • #3
      Les terroristes ne reconnaissent pas les frontières

      Commentaire


      • #4
        Pourtant, la fermeture est souhaitée par certains de nos voisins dans le forum du lien ci-dessous. En tout cas, ce qui disent certains forumistes lisant anglais et arabe.


        http://www.alarabiya.net/Articles/2007/01/04/30445.htm

        Commentaire


        • #5
          la prédication (GSPC) algérien et le Groupe islamique combattant (GIC) marocain... la présence dans le groupe d'un Mauritanien

          Ils sont vraaiment fort nos services de enseignement !! en quelques jours ils ont reussit a les identifier: Tous des etrangers de tous les pays du Maghreb mais aucun tunisien

          Il me semble qu'il y a un autre etat maghrebin enfouie, non emcore decouverte, d'ou proviennent ces islamistes

          Un cas pour DZ Bond

          Commentaire


          • #6
            La main de l'étranger!!! air connu!
            "La chose la plus importante qu'on doit emporter au combat, c'est la raison d'y aller."

            Commentaire


            • #7
              Ces "dangereux criminels" comme les décrivent les poulets de tonton Ben Ali ne semblent pas si intelligents que ça. Il se sont rassemblés dans une maison en construction au milieu de nulle part...

              En tout cas, avec la transparence qui catactérise le régime tunisien, on va très vite connaître toute la vérité sur cet accrochage...

              Commentaire


              • #8
                @nassim

                evidemment, dans le pays le plus democrate et libre du maghreb, la transparence est de règle....

                j' ai vu il y a quelque jour un mini débat entre une parlementaire tunisienne et un militant des droits de l' homme réfugiés en france, ce dernier se plaignait du climat insupportable du regime tounsi, la vieille folle ne trouvait rien d' autre à répondre que...."les femmes sont libres en tunisie"....c' etait vraiment ridicule....
                asghoun jevdith, jevdith ad i-neqdou...
                une corde ne peut etre tendu, et encore tendu, sans finir par rompre.

                Commentaire


                • #9
                  Le premier pays du Maghreb qui a connu l'émergence d'une élite islamiste politiséé a été la Tunisie. Déja au tout début des années 70, les islamistes etaient fortement implantés dans les campus de Tunis et autres villes de Tunisie. Toujours durant les années 70 et avant qu'il ne soit décapité par le président Bourguiba, le mouvement islamiste tunisien connu sous l'appellation d'Ennahda avec à sa tête Rachid El Ghannouchi avait une forte audience dans les quartiers populaires. La première revue d'obédience intégriste "El Maarifa" a vue son apparition en Tunisie en...1970 bien avant que les autres pays du Maghreb ne connaissent le phénoméne islamiste.

                  Le terrorisme international a connu son lot de tunisiens et l'attentat de Djerba visant une synagogue juive et reventiqué par El Qaida a bien été organisé par des tunisiens. Les deux terroristes qui ont organisé l'attentat signé El Qaida, au nord de l'Afghanistan, qui a coûté la vie au Commandant Massoud leader de la coalition afghane anti talibans, sont bel et bien tunisiens. La tentation pour tout régime est de confondre des assaillants armés visant ses intérêts avec des etrangers venant d'un pays voisin et la Tunisie n'échappe surtout pas à cette régle.

                  Commentaire


                  • #10
                    Mais dans aucun pays muslman le terrorisme n'a été aussi violent qu'en Algérie.
                    Le Hirak est une idée et une idée ne meurt pas (الحراك فكرة و الفكرة لن تموت)

                    Commentaire


                    • #11
                      Mais dans aucun pays muslman le terrorisme n'a été aussi violent qu'en Algérie.
                      Il faut reconnaitre qu'on était prédisposés à cela. Quand c' est un orage quelque part, cela devient un ouragan en Algérie.

                      Commentaire


                      • #12
                        je trouve indécents de continuer à designer du doigts les "islamistes"...dans un régime pareil, c' est une honte...on se demande qui sont les vrais terroristes....
                        asghoun jevdith, jevdith ad i-neqdou...
                        une corde ne peut etre tendu, et encore tendu, sans finir par rompre.

                        Commentaire


                        • #13
                          Pourtant, la fermeture est souhaitée par certains de nos voisins dans le forum du lien ci-dessous. En tout cas, ce qui disent certains forumistes lisant anglais et arabe.
                          Que sa se ferme, 60% peut être plus des touriste en Tunisie sont des Algériens,
                          Et vivement que quelqu’un pense a remettre les lignes Charle et Morris pour stopper un peu cette affreuse hémorragie des ressources de notre économie national.
                          Dernière modification par fgdz, 12 janvier 2007, 11h33.

                          Commentaire


                          • #14
                            Nassim

                            Pour se refugeir dans demeure isolés ! ils doivent vraiment etre des idiots de premiers classe ! et j'en doute !!

                            se retrancher dans une telle maison est une invitation aux services secrets de les exterminer tranquillement !!

                            La verité elle viendra comme d' hab des houi dire des gens un certain temps apres !

                            Commentaire


                            • #15
                              au lieu de fermer les frontières pour se protéger des dangers extérieurs , les maghrébins feraient mieux de travailler ensemble pour combattre le fléaux .
                              Mr NOUBAT

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X