Il n’aura pas mieux trouvé pour allié ou pour soutient….

===
Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad est en quête d'alliés face aux Etats-Unis:
il a entamé samedi une tournée en Amérique latine par une visite chez le président vénézuélien Hugo Chavez, grand trublion de Washington et principal soutien du programme nucléaire de Téhéran.

M. Ahmadinejad a clamé que Caracas et Téhéran avaient pour tâche de "promouvoir la pensée révolutionnaire dans le monde". "La raison de tous les problèmes actuels est la direction erronée des pays puissants où il y a la pauvreté, où il y a la haine, l'inimitié et la guerre", a-t-il estimé.

Selon M. Ahmadinejad, les puissances occidentales sont responsables de "la discrimination et de l'injustice" et ont pour seul souci de "recevoir leur bénéfices économiques".

"En tant que deux peuples et gouvernements frères, nous avons la responsabilité de promouvoir cette pensée claire sur la scène mondiale", a-t-il ajouté à l'adresse de M. Chavez qui avait auparavant qualifié son hôte de "combattant des causes justes", de "frère" et de "révolutionnaire", lors d'un discours devant le parlement.

Le président iranien a quitté Téhéran vendredi soir, faisant escale à Banjul en Gambie pour s'entretenir avec le président Yahya Jammeh, avant de débarquer samedi matin à l'aéroport de Caracas. Sa visite, la seconde en cinq mois, constitue la principale étape de son périple, destiné à resserrer les liens avec les dirigeants aux positions anti-américaines dans la région.

Caracas demeure le principal soutien au programme nucléaire de Téhéran alors que la Chine et la Russie viennent de rejoindre les puissances occidentales pour voter des sanctions contre l'Iran au Conseil de sécurité de l'ONU.

- Romandie