Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Selon l'IISS: l'Iran capable de produire une arme nucléaire d'ici 2 ou 3 ans

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • éliamine
    a répondu
    déja en 2000 desspécialistes affirmésque l'Iran aura l'arme nucléaire en 2004, G m^me enterndu des sources espagnoles en 99 dire que l'Algérie aurala bombe atomique en 2005. C'est du n'importe quoi. De plus pour qu'une arme nucléaire soit opérationel, il faut effectué des essais nucléaires, puis il faut miniaturisé la charge pour quels puisse ètre transporté par un vecteur balistique pour l'Iran le Shahab3 et 4 ou par un chasseur bombardier.

    Laisser un commentaire:


  • Selon l'IISS: l'Iran capable de produire une arme nucléaire d'ici 2 ou 3 ans

    Bonsoir

    L'Iran pourra produire une arme nucléaire d'ici à deux ou trois ans, selon l'institut de réflexion stratégique IISS de Londres.

    Il insiste sur les progrès continus de Téhéran dans son programme nucléaire.

    «L'Iran a continué à faire des progrès dans la production de matériel pour l'enrichissement» nucléaire, affirme l'International Institute for Strategic Studies dans son rapport mondial 2007 sur les forces armées publié mercredi. L'institut ajoute que Téhéran sera en mesure de produire une arme nucléaire «dans deux ou trois ans au plus tôt».

    La République islamique est suspectée par la communauté internationale de mener des recherches pour disposer d'un arsenal nucléaire.

    Dans son rapport, l'IISS indique que l'Iran «a stocké 250 tonnes d'UF6 (hexafluorure d'uranium, utiles à l'enrichissement de l'uranium, ndlr), soit suffisamment, une fois enrichi, pour 30 à 50 armes» atomiques. Le principal problème pour la production de telles armes est dans l'apprentissage de l'utilisation de l'UF6, précise-t-il.

    Centrifugeuses

    Détaillant les étapes techniques nécessaires à la production d'une arme nucléaire, l'IISS affirme que la République islamique «est probablement sur la voie d'atteindre son objectif de disposer de 3000 centrifugeuses d'ici à la fin mars ou peu après.»

    Téhéran a annoncé, dans la foulée des sanctions infligées par le Conseil de sécurité, qu'il allait entamer les travaux préparatoires à l'installation des 3000 centrifugeuses.

    L'Iran possède actuellement deux cascades de 164 centrifugeuses à Natanz qui enrichissent l'uranium à moins de 5%. Or, l'enrichissement d'uranium permet d'obtenir le combustible pour une centrale nucléaire, mais aussi la matière première pour une bombe atomique.

    Bush veut augmenter la pression

    L'institut précise qu'une fois ces centrifugeuses installées, il faudra encore les mettre en cascade et les faire fonctionner. «Si et lorsque l'Iran aura 3000 centrifugeuses qui fonctionnent bien, l'IISS estime qu'il faudra 9 à 11 mois supplémentaires pour produire 25 kilogrammes d'uranium hautement enrichi, suffisamment pour une arme à implosion», indique-t-il.

    Le président américain George W. Bush a redit mardi que les Etats-Unis n'avaient aucun plan pour envahir l'Iran. En revanche, il a indiqué qu'il comptait augmenter la pression diplomatique sur Téhéran.

    Or, l'IISS insiste sur les «signes» indiquant que la «pression politique et financière a un impact à Téhéran». «Un nombre croissant d'opposants du président Mahmoud Ahmadinejad ont sévèrement critiqué son leadership économique et ses excès rhétoriques», affirme-t-il.



    Source: SDA/ATS
Chargement...
X